COVID-19 : Le temps de la crise, SVP a valeur de service public et ouvre gratuitement sa base de questions-réponses

 |   |  780  mots
Pour Ludovic Sénécaut, PDG de SVP :  les responsables d'organisations ont beaucoup de décisions à prendre, dans un cadre nouveau, ce qui soulève nombre d'interrogations. Au-delà de notre rôle habituel, il nous a paru important d'être solidaires et citoyens, et d'offrir nos services gratuitement.
Pour Ludovic Sénécaut, PDG de SVP : "les responsables d'organisations ont beaucoup de décisions à prendre, dans un cadre nouveau, ce qui soulève nombre d'interrogations. Au-delà de notre rôle habituel, il nous a paru important d'être solidaires et citoyens, et d'offrir nos services gratuitement". (Crédits : DR)
La société d'informations et d'aide à la décision pour les chefs d'entreprise, les DRH, les experts comptables… se mobilise pour répondre à leurs interrogations. Au menu, une plateforme gratuite, mise à jour en temps réel, pour les aider dans leur nouvelle vie quotidienne. En ligne dès ce matin.

Alors que les entreprises ne savent plus à quel saint - ou quel expert, ou quel médecin - se vouer pour trouver des réponses aux multiples questions concrètes que soulève la crise du coronavirus, elles trouvent un soutien, des réponses claires et précises, et surtout, remises à jour en temps réel, tant les décisions gouvernementales, les avancées scientifiques, les dispositifs de prévention peuvent évoluer rapidement. Et ce, auprès de spécialistes qui ont fait leurs preuves, ceux de SVP. Depuis 1935, SVP propose un service d'informations aux professionnels - chefs d'entreprise, DRH, experts comptables, élus, cadres des collectivités...

« Plus grande société d'information juridique BtoB en France, le rôle de SVP est d'éclairer les prises de décisions de ses clients à la fois sur des sujets quotidiens liés au respect du droit - du travail, des affaires, patrimonial et public, et stratégiques, à travers des études de marché et des analyses concurrentielles. Nous offrons donc une sécurité juridique et économique », indique Ludovic Sénécaut, PDG de SVP. SVP ouvre gratuitement, dès ce matin sa base de questions - réponses SVP Echo.

Responsabilités

Car la crise actuelle n'affranchit pas les organisations de leurs responsabilités, envers leurs salariés, leurs fournisseurs, leurs partenaires -bien au contraire. L'apport de spécialistes comme ceux de SVP est crucial, d'autant que nombre de décisions ont été prises dans l'urgence. Comme le télé-travail, par exemple. Mais quelles sont les obligations de l'employeur dans ce domaine en matière d'assurance ? Et quid de la mise en place d'un système de chômage partiel ? De la rupture d'un contrat de CDD ? De la fermeture d'un CFA pour un apprenti ?Et si le chiffre d'affaires est tombé, comme c'est le cas dans nombre d'entreprises, à zéro, la société peut-elle être indemnisée par son assurance perte d'exploitation ? Et si l'établissement, boutique ou restaurant, par exemple, est fermé, le locataire peut-il obtenir la diminution ou la suspension de son loyer ? Enfin, même si nombre d'entreprises sont logées à la même enseigne, est-il possible de mettre fin à des négociations commerciales en raison de l'épidémie de coronavirus ? Est-il possible de rompre un contrat ? De ne pas livrer de la marchandise, ou au contraire, de ne pas la recevoir ?

Solidaires et citoyens

Mille et une questions - des plus concrètes, sur le port du masque, les bons gestes pour se prémunir, à celles qui engagent la responsabilité et la vie de l'entreprise, voire, dans certains cas, sa survie après la crise, sont dans toutes les têtes. Si les médias font assaut d'émissions spéciales, les 200 experts de SVP, organisés par domaine de compétences - ressources humaines, fiscalité, vie des affaires, communication/marketing, finance, sourcing... qui répondent déjà à près de 2 000 questions par jour en temps normal, auprès de 6000 clients (dont plus de 3000 entreprises, majoritairement des PME et ETI) ainsi que 2000 acteurs du secteur public, sont encore plus sollicités aujourd'hui. « Les responsables d'organisations ont beaucoup de décisions à prendre, dans un cadre nouveau, ce qui soulève nombre d'interrogations, relève Ludovic Sénécaut. Au-delà de notre rôle habituel, il nous a paru important d'être solidaires et citoyens, et d'offrir nos services gratuitement, à tous ces responsables, par le biais d'un moteur de recherche qui existait déjà ».

 En proposant d'ouvrir sa plateforme gratuitement, le but de SVP est double. D'abord, offrir des réponses claires, efficaces, opérationnelles, de nature à tranquilliser les professionnels, pour qu'ils réorganisent leurs activités en toute connaissance de cause. Et, dans un second temps, « lorsque les mêmes questions reviennent - signe d'une anxiété collective sur les mêmes sujets - nous inscrivons les réponses dans notre base de données SVP Echo », précise Ludovic Sénécaut. Une façon de montrer aux utilisateurs qu'ils ne sont pas seuls et que la plateforme sert de caisse de résonance.

Car c'est en étant bien informées que les organisations pourront passer le cap de la crise, pour poursuivre leurs activités dans les meilleures conditions. « La situation actuelle est suffisamment compliquée pour les acteurs économiques, conclut Ludovic Sénécaut. Il faut éviter qu'à ces difficultés s'ajoutent demain des contentieux d'ordre juridique ». SVP répond donc présent. Présent pour ses clients et tous ceux qui voudront, le temps de la crise, mettre à profit ses informations. Présent, pour préserver l'avenir. Présent pour construire, avec eux, l'économie de demain.

 Infos + sur www.svp.com/echo

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :