Pourquoi est-il préférable de payer chaque mois pour des services en ligne comme ceux des néo-banques ?

 |   |  453  mots
(Crédits : DR)
De nombreuses banques proposent des services gratuits, tels que des comptes courant et épargne, et certaines opérations bancaires de base. Mais ces services sont-ils réellement gratuits? De toute évidence, même si les banques « offrent » quelques-uns de leurs services, elles se rétribuent d’une manière ou d’une autre. De quelle façon? Un fonctionnement plus transparent est-il envisageable ?

La banque gratuite n'existe pas

À l'instar des autres biens et services, la banque gratuite n'existe pas, du moins pas vraiment. Lorsqu'une banque ne facture a priori aucun frais à ses clients, quelqu'un finit toujours par payer.

Pénalités suite à un découvert, intérêts d'un prêt, facturation des virements internationaux et des retraits d'espèces... En réalité, même les banques « gratuites » facturent de nombreux frais additionnels, qui financent alors leurs services.

Par ailleurs, l'argent confié à une banque est également investi, et rapporte donc de l'argent à l'établissement. Le problème? Le manque de transparence. En confiant vos fonds à une banque classique, vous n'avez généralement aucune visibilité sur la façon dont ils sont investis. Ainsi, vous financez diverses causes de manière indirecte, sans même le savoir.

La qualité et la transparence ont un coût

Si un service gratuit n'existe pas, il peut être préférable de payer des frais (mensuels) pour le service que vous utilisez. Nous voyons déjà cela se produire avec Netflix et Spotify, mais ce modèle semble également se populariser dans le secteur bancaire.

C'est par exemple le cas de bunq. Opérant dans toute l'Europe, cette banque mobile va révolutionner le secteur financier. L'inscription se fait sur mobile, en quelques minutes seulement. Vous choisissez la formule qui correspond à vos besoins, et payez un abonnement chaque mois. Clairs et sans surprise, les frais de bunq vous donnent accès à une panoplie de services bancaires, tels que les paiements avec Apple et Google Pay, la possibilité de posséder trois cartes bancaires et d'ouvrir jusqu'à 25 comptes afin de mieux gérer votre budget.

De plus, c'est vous qui décidez comment votre argent est investi, en toute transparence. Simple et efficace. Vous pouvez trouver plus d'informations sur les fonctionnalités et les avantages de bunq sur leur site web.

La bunq Travel Card, idéale pour les voyageurs

En matière de services bancaires, les voyageurs rencontrent également des problématiques spécifiques : frais de change, pré-autorisation sur la carte de crédit lors de réservations, etc.

Afin de vous accompagner durant vos voyages, bunq vient de lancer sa bunq Travel Card. Incluant une couverture internationale, elle fonctionne comme une carte de crédit MasterCard, mais sans le risque de vous endetter. Grâce à elle, payez dans n'importe quelle devise sans frais de change, cela en évitant les découverts et l'étape de vérification de votre solvabilité.

L'expression « cheaper is not better » prend donc tout son sens dans le secteur de la banque. Il est parfois plus prudent de payer un service de qualité qui vous garantit une réelle transparence sur votre argent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :