Vivendi veut s'emparer de la totalité du capital du brésilien GVT

Le groupe français de médias et de télécommunications Vivendi a annoncé ce vendredi le lancement le 27 avril prochain d'une offre publique d'achat sur les actions de l'opérateur brésilien GVT qu'il ne détient pas encore.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Contrôlant déjà 85,7% du capital de l'opérateur des télécommunications brésilien GVT, Vivendi annonce dans un communiqué publié ce vendredi lancer une offre publique pour acheter le solde des actions non détenues.

Près de 18 millions de titres sont encore en circulation et le groupe français de médias et de télécoms offre 56 reals par titre (23 euros), soit la même somme que celle lui ayant permis de prendre le contrôle de GVT.

Initialement, son OPA lancée le 13 novembre dernier, portait sur l'intégralité du capital de GVT, sans pour autant y parvenir complètement. Fin décembre, il annonçait être monté à 81,8%. 

Son offre valorisait initialement le brésilien à 2 milliards d'euros, puis avait dû la relever à 2,8 milliards pour ne pas se faire souffler l'opérateur brésilien par son concurrent espagnol Telefonica dont la dernière offre s'élevait à 50,5 reals (21 euros).

Pour Vivendi, cette acquisition lui offre l'opportunité de se positionner au Brésil tout en visant ses voisins. "Notre objectif vise à renforcer la dynamique de GVT , à lui donner un actionnariat définitif et à développer rapidement l'entreprise dans les régions où il est actuellement peu ou pas présent", avait déclaré en novembre Jean-Bernard Lévy, président du directoire.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.