Google versera 250 millions de dollars pour lutter contre la vente illégale de médicaments

Le groupe américain a passé vendredi un accord à l'amiable avec des actionnaires qui l'accusaient de ne pas avoir a suffisamment empêché des pharmacies étrangères d'utiliser son réseau publicitaire.
En 2011, une plainte avait été déposée contre Google par des actionnaires à la suite d'un premier règlement du même type, qui concernait des publicités pour des entreprises canadiennes.
En 2011, une plainte avait été déposée contre Google par des actionnaires à la suite d'un premier règlement du même type, qui concernait des publicités pour des entreprises canadiennes. (Crédits : reuters.com)

50 millions par an pendant cinq ans. C'est ce que déboursera Google pour lutter contre la vente illégale de médicaments en ligne. Une négociation avec la justice américaine a abouti à cette décision vendredi.

En 2011, une plainte avait été déposée contre Google par des actionnaires à la suite d'un premier règlement qui concernait des publicités pour des entreprises canadiennes. Les plaignants estimaient que le moteur de recherches n'avait pas suffisamment empêché des pharmacies de proposer leurs médicaments aux Américains de façon illégale. La firme de Mountain View avait alors accepté de débourser 500 millions de dollars.

Bloquer des publicités

Un document de la cour de justice californienne rendu public le 8 août au soir indique que Google accepte de financer un programme interne visant à lutter contre l'apparition de publicités incitant à l'importation illégale de médicaments aux Etats-Unis.

Google ne devrait avoir aucune difficulté à délivrer la somme promise qui représente une goutte d'eau par rapport à ses bénéfices. Au cours du seul quatrième trimestre 2013, l'entreprise a ainsi engrangé 3,38 milliards de dollars de bénéfice net.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.