Interdiction d'UberPop en France : "Un mépris de l'innovation"

La mise en relation de particuliers pratiquée notamment par la société américaine Uber sera alors passible de deux ans de prison et de 300.000 euros d'amende. Guillaume Cairou, président du réseau le Club des Entrepreneurs a dénoncé "un encouragement au mépris de l'innovation".
Le porte-parole du gouvernement estime que non seulement c'est illégal de se prêter à ce service mais en plus pour le consommateur il y a un véritable danger.
Le porte-parole du gouvernement estime que "non seulement c'est illégal de se prêter à ce service mais en plus pour le consommateur il y a un véritable danger". (Crédits : reuters.com)

Les interdictions se multiplient à l'encontre d'UberPop. L'offre payante de transport entre particuliers proposée par la société américaine ne sera plus autorisée en France dès le 1er janvier, avec l'entrée en vigueur de la loi Thévenoud sur la régulation de la concurrence avec les taxis, a déclaré lundi 15 décembre le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet sur iTELE.

Plus tôt dans la matinée, les taxis lançaient une action visant à bloquer les accès de Paris pour dénoncer UberPop, qui constitue selon eux une "concurrence déloyale" et n'a pas été interdite vendredi 12 décembre par le tribunal de commerce.

Deux ans de prison et 300.000 euros d'amende

Soulignant que les conducteurs n'avaient pas d'assurance adéquate, le porte-parole du gouvernement estime que "non seulement c'est illégal de se prêter à ce service mais en plus pour le consommateur il y a un véritable danger".

"La loi (Thévenoud: NDLR), qui a été votée et portée par le gouvernement et entrera en vigueur le 1er janvier prochain, est encore plus contraignante pour ce genre de sociétés".

La mise en relation de particuliers du type UberPOP sera alors passible de deux ans de prison et de 300.000 euros d'amende, a-t-il précisé.

"Mépris de l'innovation"

Guillaume Cairou, président du réseau le Club des Entrepreneurs a dénoncé "un encouragement au mépris de l'innovation". Selon lui, "une telle décision politique en faveur des taxis constitue une atteinte à la liberté d'entreprendre". Il considère en outre que le "texte viole le grand principe juridique de l'égalité devant la loi".

Le thinktank GénérationLibre a réagi au rassemblement de taxis à Paris et contesté "la légalité des opérations escargots' des taxis, qui ont pour objectif premier de nuire aux usagers de la route" tout en "prônant le respect du droit de grève et de manifestation, pour lequel les libéraux se sont les premiers battus".

Mis en ligne le 15/12/2014 à 08:52. Mis à jour le 15/12/2014 13:04.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 64
à écrit le 16/12/2014 à 9:15
Signaler
Uber, un service qui permet un maillage sur tout le territoire (social), une mutualisation de son véhicule (environnement), tout en offrant une contrepartie financière (économie). Ces 3 piliers sont ceux du développement durable... pas étonnant que l...

le 16/12/2014 à 14:53
Signaler
Je ne voyais pas le développement durable comme l'appauvrissement d'un secteur et une concurrence déloyale; mais plutôt comme la création d'"autres activités" . Autant que je sache UberPoP utilise des voitures et donc pollue autant que des taxis!!!!!...

le 17/12/2014 à 17:45
Signaler
Comme l'impression que le système social français se dynamite très bien tout seul sans Uber et en partie par le corporatisme et la défense d'intérêts mal acquis (cf EDF, SNCF ...)

à écrit le 15/12/2014 à 15:56
Signaler
Le droit d'entreprendre et d'innover ce n'est pas le droit de faire n'importe quoi !! De plus, UBER fait exprès de confondre UberPop avec Uber VTC. Uber VTC met en concurrence LOYALE, les taxis et les VTC. Ce n'est pas le cas d'UberPop, qui permet de...

à écrit le 15/12/2014 à 15:55
Signaler
Je comprends tout à fait les taxis. Ils achètent très cher, la plaque Ils payent des impots, des charges, la TVA ont des horaires de travail , .... normal qu'ils voeint d'un mauvais œil la concurrence de particuliers qui n'ont pas ces contraintes Do...

à écrit le 15/12/2014 à 15:22
Signaler
"la liberté n'est pas la loi de la jungle" dites-vous ou quelque chose comme cela. Bravo (!) pour votre défense du corporatisme et votre pratique du clientélisme. Mais à aucun moment, vous n'avez fait état de la mauvaise qualité de service de ces tax...

le 15/12/2014 à 18:03
Signaler
Juste une petite question ? Que faites vous dans la vie ?

le 16/12/2014 à 13:50
Signaler
Monsieur vous êtes déçu des taxis , vous en faite une généralité , je suis taxi ma voiture est propre je prend le chemin le plus rapide ou celui indique , votre fille est satisfaite de ce nouveaux service tant mieux pour vous , si vous accepter de vo...

le 17/12/2014 à 10:35
Signaler
Vous oubliez que les services d'UBER sont une véritable activité commerciale, mais dont le mécanisme "innovant" l'exonère en très grande partie des charges sociales, de la TVA et des impôts. C'est donc une entreprise socialement fraudeuse et irrespo...

à écrit le 15/12/2014 à 15:10
Signaler
UBER est un agitateur et il a raison même imparfait. Tous ces lobbies(taxis...etc) ruinent peu à peu la France et participent à son appauvrissement progressif.

à écrit le 15/12/2014 à 14:46
Signaler
Je suis pas chauffeur de Taxi, mais faut pas oublier que les taxis en echange du droit d'exercer cette profession ont du acheter une plaque (indirectement a l'etat) et respecter de nombreuses contraintes (examens, nombre d'heures de travail, passage ...

le 15/12/2014 à 15:45
Signaler
acheter une plaque (indirectement a l'état) ???? Pas du tout, le prix des plaques est la résultante d'une spéculation entre les taxis qui ne profite en rien aux finances de l'Etat. Peu de chance d'attirer la moindre compassion face à une spéculati...

le 15/12/2014 à 16:35
Signaler
Parfaitement faux ???? Dites-vous ?? Cher monsieur , Quand on ne connaît pas suffisamment son sujet on évite de faire le connaisseur !! L'état cher ami entretient également le prix des licences et a tout intérêt a ce que le prix ne baisse pas !!...

le 15/12/2014 à 16:56
Signaler
Relisez moi J'ai bien precisé : indirectement. Au commencement les plaques ont bien ete mises sur le marche par l'Etat (préfecture) / c'est comme un pas de porte. Apres c'est clair il y a un marche secondaire ou l’état n'est pas partie prenante. ...

le 16/12/2014 à 16:26
Signaler
Si les plaques taxi sont tellement chères alors vendez les et faites VTC puisque vous dites qu'ils margent plus.

à écrit le 15/12/2014 à 14:20
Signaler
JEUNES FRANÇAIS. Grâce à la Gauche crée votre entreprise : - soit elle est "interdite" - soit elle est paralysée par les taxes et impôts C'est ça le CHOIX face aux libertés laissées par le gouvernement de la Gauche. On n'en a marre de cet interve...

le 16/12/2014 à 13:57
Signaler
Jeune gens , ce n'est pas en créant des taxis clandestins , que l'on va développer l'économie française , uber n'a rien inventait de surprenant c'est juste une plateforme de mise en relation a vous écouter on dirait qu'il on inventer la future fusée ...

le 16/12/2014 à 14:51
Signaler
Service 'peu cher' car ce service ne paye aucune taxe sociale (celles qui servent à financer votre santé et votre retraite) ni TVA....Où a t'il été écrit et même voté qu'Uber pouvait dynamiter le modèle social français sans que personne ni trouve à r...

le 16/12/2014 à 16:28
Signaler
100% d'accord! Des fois je me demande si l'état n'essaie pas de se suicider!

à écrit le 15/12/2014 à 14:05
Signaler
Les taxis parisiens sont des retardes économiques qui n'ont jamais su évoluer depuis que leur profession existe. Il ne mérite qu'une choses disparaitre au plus vite au bénéfice de gens qui savent ce qu'est un client français ou étranger.

à écrit le 15/12/2014 à 13:36
Signaler
Il apparaît clairement que les Taxis des grandes villes et agglomérations sont organisés comme une mafia bien huilée ; seuls les Taxis de province méritent attention et respect.

le 15/12/2014 à 15:27
Signaler
«seuls les Taxis de province méritent attention et respect.» et encore !....

le 15/12/2014 à 16:44
Signaler
Quand des particuliers roulants en clio, twingo etc.. Joueront aux taxis en province en toute illégalité et diviseront les prix par 2 nous verrons la réaction des taxis de province !!!! Je ne comprend pas votre commentaire!! Comment pouvez vous li...

à écrit le 15/12/2014 à 13:32
Signaler
Il faut porter l'affaire devant la justice . Vive la liberté et non aux privilèges !

à écrit le 15/12/2014 à 13:24
Signaler
En même temps, est-ce que ça ne devrait pas être du libre choix de chacun de choisir de payer plus cher pour un taxi ou un VTC avec une assurance en cas d'accident, ou moins cher pour un chauffeur UberPOP sans assurance en cas d'accident ? En imposa...

le 15/12/2014 à 17:00
Signaler
Le problème n'est pas la !! Uber entretient la confusion entre les VTC et Uberpop ! L'opinion publique ne fait pas la distinction et Uber surf la dessus !! Avant de parler d'assurance faut rappeler que Uberpop est ILLÉGAL ! C'est du travail di...

à écrit le 15/12/2014 à 13:21
Signaler
J'avoue que je ne vois pas bien la différence entre UberPOP et des sites qui organisent le co-voiturage... En quoi le conducteur UberPOP est-il différent, juridiquement parlant, du conducteur co-voiturage ? Et le conducteur co-voiturage a-t-il une as...

le 15/12/2014 à 13:49
Signaler
A mon avis c'est lié aux problématiques de travail dissimulé. Il paraît plus facile de se mettre "taxi" au noir pour des courses dans une même agglomération que pour des co-voirturages sur plusieurs centaines de kilomètres.

le 15/12/2014 à 15:46
Signaler
Le travail dissimulé n'est-il pas (aussi) à chercher du coté du refus quasi systématique de prendre la carte bleue comme moyen de paiement ?

le 15/12/2014 à 17:42
Signaler
Pourtant c'est très simple !! Le covoiturage à la sauce Uber c'est ni plus ni moins que du travail dissimulé ( black ) !! Le vrai co voiturage type blablacar a toujours existé et n'a jamais derzngé personne!! c'est le chauffeur qui indique son tr...

à écrit le 15/12/2014 à 13:18
Signaler
Les chauffeurs à titre payants doivent avoir une assurance, être formés et avoir une carte professionnelle. Rien de bien choquant par rapport aux obligations des taxis et cela ne remet pas en cause le covoiturage pour ceux qui en appliquent les règle...

à écrit le 15/12/2014 à 12:14
Signaler
Cela ressemble à nouveau à une décision mûrement réfléchit du gouvernement socialiste.

à écrit le 15/12/2014 à 12:10
Signaler
Valls dit aimer les entreprises mais à la première occasion il reprend ses vieux réflexes d'administratif d'Etat, bien socialiste qui déteste tout ce qui sort de l'économie administrée.

à écrit le 15/12/2014 à 11:44
Signaler
Si ce type de service a des avantages, il a aussi un gros inconvénient qui vient de se manifester à Sydney, pendant la prise d'otages : Les tarifs, aujourd'hui assez bas, sont réévalués en direct "on live" immédiatement en fonction des circonstances,...

le 15/12/2014 à 12:13
Signaler
Bien dit rien n a rajouter!! L objectif de Google et de Goldman sachs c est qu on mange tous dans leur mains, il nous jetteront des miettes au sol et ils seront content, ils souhaitent qu a terme on soit tous dépendant de leur système de vampirisatio...

à écrit le 15/12/2014 à 11:28
Signaler
Hourrah pour l'instauration de barrière à l'entrée dans toutes les professions. Que les chomeurs ne fassent pas d'ombre aux nantis!

le 15/12/2014 à 12:10
Signaler
Taxi des nantis???mdrr 12h de travail 7j/7 des nantis??pour en moyenne 2000euros de salaire, des nantis?? Des barrières pour être taxi??lol Ça me fera toujours sourire des mec qui poste des commentaires alors qu ils ne connaissent en rien la réalité ...

à écrit le 15/12/2014 à 11:23
Signaler
qu'en on prend quelqu'un en stop, faut-il une assurance particulière ?

le 15/12/2014 à 19:13
Signaler
Non. (NB: ça fait parti des questions de l'examen du codé de la route : l'assurance minimale obligatoire - dite "aux tiers" - couvre TOUS les ties, c'est à dire les autres. Les passagers font parti des autres ...)

le 16/12/2014 à 16:34
Signaler
Faire du stop est interdit par la loi, donc impossible de trouver un auto-stoppeur au bord de la route. Donc la question de l'assurance n'a pas de sens :-)

le 17/12/2014 à 17:57
Signaler
Faire du stop interdit par la loi ? c'est nouveau ! Il faut juste respecter le code de la route, ce qui fait que c'est interdit sur les autoroutes mais sinon c'est légal.

à écrit le 15/12/2014 à 11:06
Signaler
La concurence va se développer pour les notaires et pas pour les taxis. Les uns ont fait 8 ans d'étude et ne savent pas manifester, les autres savent bloquer les villes et se comporter de façon grossière avec tout le monde car eux "ils travaillent".....

le 15/12/2014 à 11:16
Signaler
Peut être à tort les notaires ne me font pas (encore) pitié , je n'en connais pas qui souffrent et c'est tant mieux !

le 15/12/2014 à 11:26
Signaler
humour décalé qui fait bien rire: dénoncer le corporatisme des autres pour défendre celui des notaires, il fallait oser !

le 15/12/2014 à 18:00
Signaler
La concurrence des taxis existe et depuis des décennies cher ami , les offres de transport à Paris n'ont jamais été aussi nombreuses et diverses qu'en ce moment !!! Une offre riche et très développée !!! Renseignez vous avant de venir faire l'avocat ...

à écrit le 15/12/2014 à 11:04
Signaler
Et les CCI subventionnées et qui vivent sur le dos des entreprises, ces CCI Chambres de Commerce et d'Industrie qui vendent des prestations de services du domaine concurrentiel, des annonces de ventes de fonds de comlmerce et d'immobilier, des fichie...

à écrit le 15/12/2014 à 10:55
Signaler
Oui à la concurrence mais la concurrence équitable, les taxis payent des impôts et achètent leur droits au prix fort et se font concurrencer par le premier venu, c'est pas normal ni juste

à écrit le 15/12/2014 à 10:49
Signaler
Loi Thévenoud LOL Vive le covoiturage

à écrit le 15/12/2014 à 10:32
Signaler
un bon rois avez mis un champ de légumes sous surveillance militaire. Les militaire parti dormir le champ fut pillé. La pomme de terre fut un grand succès. je telecharge uberpop si c'est interdit c'est que ca doit être bien

à écrit le 15/12/2014 à 10:06
Signaler
C'est bien le probleme francais.. La justice décide, mais ensuite le gouvernement, revient dessus. Comment voulez vous avoir confiance ?

à écrit le 15/12/2014 à 10:04
Signaler
Vive le corporatisme en France. Encore une preuve que la France est une société incapable de se mettre en cause et de se tourner vers le futur. Non, continuons à défendre le système existant même si nous savons qu'il ne fonctionne pas. Ras-le cul de ...

le 15/12/2014 à 10:41
Signaler
Mais dans ce cas précis ce n'est plus du corporatisme doux c'est de la MAFIA ! Tous les politiques ont essayé de s'attaquer à casser cette MAFIA. Aucun n'y est arrivé et nous avons tous testé avec consternation ces taxis parisiens qui ne savent rien ...

à écrit le 15/12/2014 à 9:50
Signaler
1h de grève et le gouvernement s'écrase!

le 15/12/2014 à 11:09
Signaler
parfois les grèves et les réactions sont salutaires....les amerlocs l'ont fermé pendant des décennies, le pouvoir a fait c qu'il a voulu, les firmes, les banques, les lobbys aussi, ils ont financé les politicards, et évader l'impôt, ça donne une soci...

le 15/12/2014 à 11:13
Signaler
Reconnaissons au gouvernement le mérite de l'expérience :il y a encore peu il attendait plusieurs semaines avant de s'écraser (voir les manitfestations contre l'écotax).Donc ce gouvernement est en grand progrès dans l'abdication et c'est pour cela qu...

à écrit le 15/12/2014 à 9:47
Signaler
il y a eu les mêmes problêmes en allemagne ; la société de " taxis " américaines travaille en allemagne mais ne paient pas de charges sociales ; et peut donc se permettre de casser les tarifs ;

à écrit le 15/12/2014 à 9:46
Signaler
on devrait faire pareil avec Amazon (exploiteur sans vergogne, ne payant pas un kopeck d'impôts ou pas loin, idem ou pas loin en ce qui concerne la TVA, et les charges sociales. Idem pour toutes les firmes qu'elles soient américaines ou autres qui év...

le 15/12/2014 à 10:43
Signaler
Et vive le retour de la voiture à cheval et des bouliers chinois et de la Ford T. Et pourquoi de la Gabelle ? La France est décidément un pays envahis par l'immobilisme et drogué à l'assistanat

à écrit le 15/12/2014 à 9:42
Signaler
Comme d'habitude on cède devant les taxis. sur la cote d'azur vu les tarifs pratiqués je ne suis pas prés de les utiliser Je rigole quand je vois l'argument de ne pas être correctement assuré, et les offres de covoiturage qui son légions sur le net, ...

le 16/12/2014 à 9:05
Signaler
quelle est votre activité ?

à écrit le 15/12/2014 à 9:29
Signaler
et comme d'habitude avec un gouvernement moue on cede devant une manif les taxis ne sont pas tous particulierement aimable et a la difference d'autres pays ne sont pas toujours disponibles en dehors des point ou cela leur rapporte de l'argent quitte ...

le 15/12/2014 à 9:36
Signaler
Le gouvernement n'interdit pas uber et les vtc, mais uberpop qui permet la mise en relation de transport entre particuliers

le 15/12/2014 à 9:38
Signaler
Il ne cède pas. Il applique la loi. Comme tous les métiers qui nécessitent un fond pour exercer. C'est pourtant simple à comprendre non?

le 15/12/2014 à 9:46
Signaler
ça vous arrive de lire la presse anglo-saxonne ? Savez-vous qu'Uber est banni de sa ville d'origine, San Francisco ? Qu'Uber est banni dans l'Etat du Nevada ? Banni à Portland ....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.