Pourquoi une alliance Facebook-Xiaomi n'a pas eu lieu

 |   |  205  mots
Xiaomi a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de près de 12 milliards de dollars.
Xiaomi a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de près de 12 milliards de dollars. (Crédits : © Jason Lee / Reuters)
Les PDG des deux groupes ont discuté d'un éventuel investissement de Facebook dans le premier fabricant chinois de "smartphones". Mais Xiaomi a abandonné ce projet par crainte de froisser le gouvernement chinois son partenaire Google, selon des sources proches du dossier.

Tout se serait joué lors d'un dîner privé à Pékin. Mark Zuckerberg, dirigeant de Facebook, et Lei Jun, PDG de Xiaomi, l'Apple chinois, ont à ce moment débattu des implications politiques et commerciales d'une éventuelle entrée du réseau social, interdit en Chine depuis 2009, au tour de table de star de la haute technologie chinoise valorisée 45 milliards de dollars (38 milliards d'euros), ont confié lundi 13 janvier trois sources proches du dossier à Reuters

Selon un autre interlocuteur, qui a également tenu à garder l'anonymat,  les contacts entre Facebook et Xiaomi sur la possibilité d'un investissement avaient débuté au milieu de l'année 2014. L'investissement un temps envisagé par Facebook n'aurait pas été "énorme", croit savoir une personne directement informée de l'élaboration de la récente levée de capitaux de Xiaomi.

Prise en compte de l'impact politique en Chine

Lei Jun aurait alors refusé les avances de Mark Zuckerbeg, prenant en compte l'impact politique potentiel en Chine d'un éventuel accord financier, ont dit deux sources.

Xiaomi craignait également de voir une alliance avec Facebook compliquer ses relations avec Google, un partenaire crucial puisque tous les téléphones du groupe chinois sont équipés d'Android, le système d'exploitation développé par Google.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :