Cinéma : Amazon achète les célèbres studios MGM pour mieux concurrencer Netflix et Disney+.

Amazon.com a annoncé mercredi le rachat des célèbres studios de cinéma américain Metro Goldwyn Mayer (MGM) pour 8,45 milliards de dollars (6,9 milliards d'euros), ce qui lui permet de mettre la main sur un épais catalogue de films et d'intensifier la concurrence avec ses rivaux Netflix et Disney+.

2 mn

(Crédits : DADO RUVIC)

C'est la deuxième acquisition la plus chère de l'histoire d'Amazon, après le rachat des supermarchés américains Whole Foods pour 13,7 milliards de dollars en 2017. Mais cette fois-ci, le géant du commerce en ligne sort son carnet de chèques pour poursuivre ses ambitions dans le streaming, alors que plus de 200 millions de personnes utilisent déjà son service prime, lequel donne accès à des livraisons gratuites et rapides et à sa plateforme de streaming.

Profitant de l'affaiblissement de certains acteurs du cinéma américain, fragilisés par la fermeture prolongée des salles de cinéma à travers le monde, Amazon a annoncé ce mercredi le rachat des célèbres studios de cinéma américain Metro Goldwyn Mayer (MGM) pour 8,45 milliards de dollars (6,9 milliards d'euros). L'opération lui permet notamment de mettre la main sur un épais catalogue de films et d'intensifier la concurrence avec ses rivaux Netflix et Disney+. En effet les studios MGM, issus de la fusion en 1924 de trois studios, détient notamment les droits des franchises James Bond et Rocky, produit des séries à succès comme "La Servante écarlate" ou "Vikings" et possède sa propre chaîne de télévision payante, Epix.

"La véritable valeur financière derrière cette transaction est le trésor de propriété intellectuelle du catalogue que nous prévoyons de réimaginer et de développer avec l'équipe talentueuse de MGM", a déclaré Mike Hopkins, vice-président senior de Prime Video et Amazon Studios.

Concurrence féroce

L'accord renforce Amazon Prime Video, lequel est en concurrence directe avec une longue liste de plateformes de vidéos à la demande: Netflix, Disney+ de Walt Disney, HBO Max et Apple TV+ d'Apple.

Les entreprises du divertissement amplifient leurs investissements et poursuivent leur expansion à l'international afin de profiter de la demande de plus en plus importante pour ce secteur. Tous cherchent à élargir leurs catalogues de programmes, qui vont des émissions de télévision aux grands classiques d'Hollywood. MGM dispose quelque 4.000 films et 17.000 émissions de télévision.

Le groupe américain de télécommunications AT&T, qui possède entre autres HBO, CNN et les studios de cinéma Warner Bros, a annoncé la semaine dernière avoir conclu un accord avec l'opérateur de réseaux câblés et de services en ligne Discovery sur le rapprochement de leurs activités de médias.

2 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 27/05/2021 à 9:29
Signaler
Mouais bof à part l'intérêt de soustraire cette économie de l'atcivité mafieuse, hollywood n'ayant été que ça une vaste organisation de blanchiement d'argent, l'exemple de Disney, le modèle reposant sur des blockbusters cartonne moins que prévu mais ...

à écrit le 26/05/2021 à 18:52
Signaler
Ils peuvent acheter tout ce qui bouge et feront sauter vos chaînes nationaux , ils sont comme les big Pharma qui vaccinent tout ce qui bouge pour voir s’ils bougeront aussi après , la vie est un test. La vrai crise est de se déconnecter en masse ...

le 27/05/2021 à 5:21
Signaler
Vous surestimez vos co... temporains.

à écrit le 26/05/2021 à 18:28
Signaler
Heu ... pardon, Pascal qui ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.