Cozmo, le robot qui (re) connaît son propriétaire

 |   |  255  mots
Cozmo ne réagit jamais deux fois de la même manière, explique Hanns Tappeiner, le cofondateur d'Anki.
"Cozmo ne réagit jamais deux fois de la même manière", explique Hanns Tappeiner, le cofondateur d'Anki. (Crédits : Anki)
Le concepteur de jeux Anki a annoncé le lancement de Cozmo, son robot à l'intelligence artificielle très développée qui sera disponible en octobre prochain aux Etats-Unis.

Après Overdrive, un jeu permettant de télécommander une voiture depuis son smartphone, Anki a élaboré un nouveau jeu, un robot qui répond au nom de Cozmo. Le robot est l'aboutissement d'années de recherche pour les équipes d'Anki et sera disponible aux Etats-Unis en octobre prochain pour la somme de 160 dollars.

Selon le cofondateur, Hanns Tappeiner, ce qui plaît aux gens lorsqu'il s'agit de robot c'est lorsqu'ils les surprennent. "Il a fallu des années mais notre technologie nous permet à présent de construire un robot avec une personnalité et d'autres caractéristiques que l'on ne pouvait voir qu'au cinéma"explique-t-il au Wall Street Journal.

Une intelligence artificielle hors du commun

Le robot est capable de reconnaître "le nom de son propriétaire, son visage et ses excentricités", peut-on lire sur le site de mise en vente. L'idée du projet d'Anki est de créer une relation entre l'utilisateur et son robot allant plus loin que ce qui était possible jusqu'alors. Plus il y a d'échanges, plus le robot apprend à connaître la personne en question.

Le petit robot (il tient dans la paume d'une main) a été pensé pour avoir une apparence attachante. Sur l'interface qui lui sert de visage, deux petits yeux bleus lui permettent d'exprimer plusieurs émotions. Les ingénieurs du son ont quant à eux pensé une multitude de voix qui s'adaptent à son humeur. Les plus curieux peuvent le précommander sur le site d'Anki depuis ce matin mais seulement aux Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :