Démission surprise du patron d'Acer

 |  | 195 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Le groupe taïwanais, numéro deux mondial des PC, a annoncé la démission "à effet immédiat" de son PDG, Gianfranco Lanci.

"Communication exceptionnelle", prévient le communiqué d'Acer. Le groupe taïwanais, numéro deux mondial des PC, a annoncé ce jeudi en milieu de matinée la démission "à effet immédiat" de son PDG, Gianfranco Lanci. C'est le président non exécutif, JT Wang, qui assure l'intérim.

Vues différentes

Acer explique en substance que Lanci "avait des vues différentes de la majorité des membres du conseil d'administration sur le futur du groupe et n'est pas parvenu à un consensus après plusieurs mois de dialogue." Les points de divergence, nombreux, portaient notamment sur la taille, la croissance, le positionnement de la marque et l'allocation des ressources.

PC, coeur de métier

Le groupe taïwanais va "poursuivre sa stratégie de mondialisation et son modèle économique multi-marque", précise-t-il. "Le PC demeure le c?ur de notre métier. Nous entrons dans le nouveau marché des appareils mobiles, où nous investirons prudemment avec l'ambition de devenir un des leaders", déclare le président Wang dans le communiqué. Ce qui laisse entendre que le PDG souhaitait une stratégie différente en pleine mutation du marché avec l'essor des tablettes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2011 à 6:57 :
Une démission à effet immédiat, ça s?appelle pas être viré ça ?.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :