Le détecteur à retrouver les objets perdus existe !

 |   |  557  mots
Copyright SSI America
Copyright SSI America (Crédits : SSI America)
Une entreprise basée en Floride a eu l'idée d'inventer des badges à placer sur des objets. En cas de perte, on peut alors retrouver leur trace avec un smartphone équipé de l'application dédidée: SticknFind.

Certains objets ont tendance à disparaître pile au moment où l'on en a le plus besoin. Qui ne s'est pas mis en retard en cherchant désespéremment ses clés ou son parapluie? Heureusement, la technologie est là pour nous sauver! Une entreprise américaine spécialiste dans les objets utilisant la technologie bluetooth, basée en Floride, vient d'inventer la solution: de petits badges de la taille d'une pièce de monnaie de 5 centimes d'euros, qui renferment un petit circuit imprimé et une pile  type CR2016 comme celle pour les montres. Ils pèsent 4,5 grammes chacun. Dotés d'une surface adhésive, ils se collent aux objets, à chacun de choisir ceux sur lesquels il désire garder un oeil en priorité. On peut les faire adhérer à des surfaces en verre, en plastique, peintes ou métalliques, et même sur du cuir.

La position de l'objet visible grâce au bluetooth

Une fois les badges positionnés, il faut télécharger l'application"StickNFind Task Launcher" sur son smartphone et grâce à la technologie bluetooth, le téléphone repère la présence des badges donc des objets, dans un rayon de 10 à 30 mètres maximum. La télécomande de la télévision a disparu? Pas de problème: il suffit d'enclencher l'application et de voir apparaître un écran radar sur l'écran du téléphone. Les badges sont équipés d'un bipper et d'une diode pour faciliter le repérage, en plus de l'indication de la distance qui sépare le smartphone du badge sur l'écran. Le signal bluetooth s'intensifie à mesure que le badge et le téléphone se rapprochent physiquement.

L'application pour Android a déjà été développée, elle sera disponible au téléchargement en mars pour les téléphones équipés d'Android supportant au moins le Bluetooth 4.0. Celle pour iOS est en cours de développement et devrait être finalisée d'ici un mois, assure SSI America. Elle devra ensuite être approuvée par Apple.

Commercialisation dès mars 2013

Les badges sont fabriqués en Chine, les premiers échantillons sont déjà sortis de l'usine. La production de masse doit débuter en février 2013. Pour y parvenir, SSI America avais besoin de lever 72.000 dollars de fonds. L'inventeur John Mitts et ses collègues ont lancé une campagne de crowdfunding via la plateforme Indiegogo le 28 novembre dernier. A ce jour, l'objectif est déjà largement dépassé avec 153.612 dollars collectés, alors que la collecte est ouverte pour encore 39 jours! Il existe donc sans surprise un réel engouement pour ce produit. Pour preuve: 10.000 unités ont déjà été prévendues sur la page Indiegogo dédidée à StickNFind.

39 euros les deux badges

Les badges seront vendus par lots. "Nous pensons proposer deux badges StickNFind pour 39 euros en Europe" prévoit Jimmy Buchheim de chez SSI America. Le téléchargement de l'application sera quant à lui gratuit. La phase de commercialisation à grande échelle est programmée pour le mois de mars 2013. Les clients pourront être livré depuis les Etats-Unis vers l'international pour 15 dollars. "Nous sommes en train d'organiser la distribution en France" annonce-t-on chez SSI America. Dans l'hexagone, ces badges StickNFind devraient être proposés à la vente à partir du mois d'avril 2013. L'application sera disponible en français. Alors tentés ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2012 à 10:55 :
Et si j'ai perdu mon portable ?
Réponse de le 13/01/2015 à 17:23 :
Tu demande a une autre personne qui l'application.
a écrit le 09/12/2012 à 19:01 :
super il faudrait en offrir un à Hollande , pour qu'il essaye de retrouver la confiance des Français
a écrit le 08/12/2012 à 14:35 :
chouette. il faudra alors implanter cette chip dans la peau des vicieux, violeurs, et récidivistes potentiels. Avec un recepteur dans le cartable d un enfant alors une sirène se mettrait en marche s ils s approchent de moins de 30m. allez les politiques, protecteurs des dutroux et autres, faites quelquechose. la technique est au point. .. vous préférez protéger les banques, retraités riches, pseudo bienfaiteurs de la société, que de protéger l'enfance, qui n a pas pour des raisons évidentes, encore un lobby?.
a écrit le 08/12/2012 à 8:19 :
Et pour la perte de boulot pas d'invention en vue??
a écrit le 07/12/2012 à 18:44 :
loc8tor.com/fr depuis 15 ans
a écrit le 07/12/2012 à 18:25 :
Faut pas le téléphone ;-)
a écrit le 07/12/2012 à 18:10 :
Pas mal du tout.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :