La justice prédictive, avancée ou danger ?

 |   |  468  mots
(Crédits : Pixabay / CC)
ENQUÊTE 3/3. Les algorithmes d'IA permettraient d'évaluer les chances de succès d'une procédure et de trouver la meilleure stratégie.

L'IA va-t-elle créer un Minority Report de la justice ? Dans le roman de Philip K. Dick qui a inspiré le film, des « Precogs » prédisent les crimes avant qu'ils aient été commis, permettant d'arrêter le coupable qui n'a encore rien fait... Certains le craignent au vu des progrès des algorithmes d'intelligence artificielle nourris par les masses de données disponibles avec l'open data, qui offre une ouverture massive et gratuite des bases de jurisprudence.

Ces logiciels proposés par des startups comme Predictice - dont la solution d'aide à la décision pour les professionnels du droit permet de calculer la probabilité de succès d'un contentieux ou le montant des indemnités susceptibles d'être obtenues devant une juridiction - seraient capables d'accélérer le règlement des litiges en analysant les décisions de justice pour en améliorer la prévisibilité.

« Par leur utilisation, les juges connaîtront mieux les pratiques juridictionnelles de leurs collègues et les parties pourront déterminer plus précisément les chances de succès d'une procédure juridictionnelle, ainsi que les moyens les plus pertinents à soulever », estimait Jean-Marc Sauvé, alors vice-président du Conseil d'État,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/05/2019 à 11:32 :
cf. article Financial Times du 26 avril : les outils IA utilisés par la Justice US ne sont pas fiables (AI tools in US criminal justice branded unreliable by researchers, Financial Times, 26/04/2019).
a écrit le 03/05/2019 à 9:00 :
Montesquieu, reviens ils sont devenus fous.. " Celui qui possède des pouvoirs finira un jour par en abuser".
a écrit le 03/05/2019 à 8:43 :
Impossible qu'une véritable IA déjà puisse prendre en compte les arrangements entre avocats, alors les placebos dont on dispose... laissez tomber les gars hein mais vraiment et tout de suite.

L'astrologie reste plus sûre !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :