Intelligence artificielle : quand Google veut imiter les humains

 |   |  615  mots
Sundar Pichai, Pdg de Google, le 8 mai 2018 à la Google I/O, conférence annuelle pour les développeurs (Moutain View, Californie).
Sundar Pichai, Pdg de Google, le 8 mai 2018 à la Google I/O, conférence annuelle pour les développeurs (Moutain View, Californie). (Crédits : Reuters/Stephen Lam)
Réponses automatiques aux mails avec Smart Compose, copie de la voix humaine avec Google Duplex... Le géant américain dope ses produits à l'intelligence artificielle (IA) pour mimer les comportements humains. Le but: "faire gagner du temps" à ses utilisateurs en réalisant certaines tâches à sa place, a annoncé Google mardi, lors de sa conférence annuelle pour développeurs à Mountain View (Californie).

De l'intelligence artificielle tous azimuts. C'est le mot d'ordre lancé par Google, qui tient sa conférence annuelle pour développeurs, Google I/O, du 8 au 10 mai à Mountain View (Californie). L'année dernière déjà, le géant américain disait vouloir "réinventer" ses produits grâce à l'IA. Réunissant plus de 7.000 développeurs sur 3 jours, cette grand-messe est l'occasion d'annoncer les chantiers en cours.

"Il y a une opportunité énorme pour l'intelligence artificielle de transformer de nombreux domaines", a déclaré en guise d'introduction Sundar Pichai, Pdg de Google.

Pour officialiser cette ligne directrice, la firme de Mountain View a rebaptisé Google Research, son service de recherche et développement, en Google IA. Tout un symbole...

"Nous travaillons dur pour développer une intelligence artificielle qui vous fasse économiser du temps sur nos produits Google", a martelé Sundar Pichai. Pour automatiser certaines tâches - comme les mails ou les réservations - le géant américain a décidé de copier au maximum les comportements humains. Retour sur les principales annonces de la Google I/O.

■ Rendre Google Assistant "naturellement" bavard

Le moteur de recherche veut rendre Google Assistant, son assistant virtuel, "plus visuel, naturellement conversationnel et plus serviable". Il est déjà utilisé par plus de 500 millions d'appareils dans le monde. D'ici l'été, une nouvelle technologie, baptisée Google Duplex, utilisera Google Assistant pour passer des coups de fil à la place des utilisateurs. Dans un premier temps, il sera uniquement possible d'effectuer certaines tâches: réservations de restaurants, rendez-vous chez le coiffeur, renseignements sur les horaires d'ouverture de magasins...

Sur les démonstrations, écoutables sur le blog Google, le résultat est bluffant. L'assistant a intégré des tics de langages, avec des silences ou des hésitations "hum", pour mimer un dialogue humain et ne plus avoir l'impression de parler à un robot. L'avantage pour les utilisateurs ? Ne plus se préoccuper de ses petites tâches. Pour les entreprises, Google met en avant que sa technologie permet d'automatiser les prises de rendez-vous, sans recourir à un logiciel spécifique et sans perturber les employés dans leur travail.

Dans cette optique-là, Google peaufine son assistant avec 6 nouvelles voix différentes pour davantage de personnalisation.

"Nous pouvons désormais créer de nouvelles voix en quelques semaines et sommes capables de capturer des subtilités comme la hauteur, le rythme et toutes les pauses qui transmettent le sens, de sorte que les voix soient naturelles et uniques", revendique Google.

Et pour rendre les conversations plus naturelles, il sera bientôt possible de converser en continu avec l'assistant sans répéter "Ok Google" à chaque début de requête.

■ Répondre aux mails à la place de l'utilisateur

Google propose déjà une fonction "Smart Reply" pour répondre aux mails à la place des utilisateurs avec des propositions simples comme "merci", "non merci" ou "je ne sais pas". Avec sa nouvelle fonction Smart Compose, le géant américain va plus loin. En fonction du contexte du mail, l'intelligence artificielle propose de compléter directement les fins de phrases que l'utilisateur est en train de taper. La proposition est grisée (voir ci-dessous). Smart Compose sera disponible "dans les semaines à venir".

"Smart Compose vous fait gagner du temps en réduisant les écritures répétitives, tout en réduisant les risques d'orthographe et de grammaire. Il peut même suggérer des phrases contextuelles pertinentes. Par exemple, si c'est vendredi, il peut suggérer "Passez un bon week-end!" en guise de conclusion.", précise Google dans une note de blog.

smart compose google

| Lire aussi : Smart Reply : Google répondra aux messages à votre place

_____

VIDEO GOOGLE I/O 2018 | Keynote du 8 mai 2018

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/05/2018 à 23:02 :
C'est surtout les rois du marketing comme Apple.
a écrit le 10/05/2018 à 19:43 :
Il faut perdre de longues minutes pour pouvoir accéder au robot téléphonique qui va vous orienter en appuyant sur des touches vers le véritable destinataire de votre appel ou le renseignement que vous souhaitez. C'est sympa d'avoir de son côté un robot individualisé qui fasse automatiquement le parcours pour accéder aux services spécifiques des petites ou grandes entreprises, services publics et administration.
a écrit le 10/05/2018 à 12:16 :
L'avantage indéniable.. Créer des millions de chômeurs qui n'auront plus qu'à créer leur propre système économique et agricole si ils veulent survivre
Réponse de le 10/05/2018 à 19:09 :
à moins qu'il y'ait guerre civile/sécession des gens qui veulent un niveau technologique qui leur permette d'avoir un emploi pour eux et leur enfants,...
Perso je le vois comme ça, parait qu'aux services de renseignements ils l'ont prévus, je suppose que dans 15-20 ans on sera fixés, mais j'aurais préférés ne pas vivre cette évolution.
Réponse de le 11/05/2018 à 8:32 :
Quel optimisme ! Vous me faites rever.
Rien de tout cela ne se passera. Vous verrez.
a écrit le 09/05/2018 à 20:16 :
Nous passons d'un monde réel a un monde virtuel qui sera notre prison doré; personne ne pourra y échapper a moins de devenir "des terroristes" de bandes dessinés!!
Réponse de le 10/05/2018 à 19:16 :
connait pas la chine ? c'est déjà une prison connectée, renforcé par un système de notation, y'a une youtubeuse qui ne faisait que des tutos de créations d'impression 3d apolitique, un peu oléolé et marrantes, son compte a été fermé et son identité révélée par une journaliste d'un journal canadien, la fille le mois dernier, pendant 2 semaines était en panique de se voir fichée par la police pour avoir utilisé un vpn pour aller sur youtube, avec une baisse de sa note, en parlant aussi des femmes de l'immeuble dont le boulot était de surveiller les habitants et faire de la délation des gens déviant...
a écrit le 09/05/2018 à 20:08 :
Moins on en a d'Intelligence plus on demande de l'Artificiel!
Réponse de le 10/05/2018 à 19:28 :
En fait c'est voulu, ils brisent les compétences pour monter le taux d'erreurs pour vendre ensuite un système robotisé qui en fera moins, dans la compta par ex on a eu ça comme ça :
- Avant 2000, demande d'avoir des salariés assez intelligent pour produire une compta sans ERP, avec formation continue pour maintenir les compétences et maintenir un taux d'erreur très faible...
- Passer 2000, apparition des 1er ERP, remplacement par des salariés peu aptent avec aucune formation continue, en interdisant les procédures de contrôle, mais en harcelant bien à fond quand une erreur arrive, d'où une montée d'erreur très important et très visible...
- Puis depuis 2012, les éditeurs d'ERP vendent des nouvelles solutions quasi automatisées, en indiquant que la solution ne produit pratiquement aucune erreurs.... Vous vous retrouvez à la tréso à 3 quand il y'en avait 60, à la compta client à 2 quand vous étiez 13, la compta frs à 4 quand vous étiez 21, je vois de plus en plus d'entreprise moyenne de >200 salariés qui n'embauche plus qu'un seul comptable quand en générale à cette taille vous étiez 3/4... Le pb c'est qu'après 20ans le comptable unique n'a plus les compétences de veille/sécurité/... d'avant le 21e, moi perso je ne fait plus que des jeux, avoir l'impression en sortant du travail, d'avoir que du sang dans le crane, parcequ'on a plus eu l'occasion de réfléchir plus de 5s, ça va 1an, pas 2 de suite....
a écrit le 09/05/2018 à 17:52 :
ok mais elle est où l'intelligence dans tout cela ?

Dans le seul marketing oui...
a écrit le 09/05/2018 à 17:12 :
Pourquoi ne pas supprimer les humains tout de suite et l'IA trouvera vite ses limites !.
Ou si vous préférez comment concevoir l'IA sans intégrer les humains au cœur du système , des progrès et des avancées de la science ?
Le jour où vous n'aurez plus que des machines et des réseaux qui agissent et communiquent entre eux les humains commenceront par observer le spectacle et finiront par disparaître faute de pouvoir le détruire ...
a écrit le 09/05/2018 à 17:09 :
Pourquoi ne pas supprimer les humains tout de suite et l'IA trouvera vite ses limites !.
Ou si vous préférez comment concevoir l'IA sans intégrer les humains au cœur du système , des progrès et des avancées de la science ?
a écrit le 09/05/2018 à 16:39 :
Gagner du temps certes, mais dans quel but ?

"L'avantage pour les utilisateurs ? Ne plus se préoccuper de ses petites tâches. Pour les entreprises, Google met en avant que sa technologie permet d'automatiser les prises de rendez-vous, sans recourir à un logiciel spécifique et sans perturber les employés dans leur travail."

Ce passage trahit déjà l'idée générale derrière tout ça, en faire moins sur certaines tâches pour en faire plus sur d'autres, améliorant ainsi la productivité du travailleur dans la course infinie à la croissance.
a écrit le 09/05/2018 à 15:55 :
Des progrès technologiques impressionnants réalisés par des fanatiques de la technologie. Google a bel et bien l'intention de changer le monde et va certainement réussir à le faire.
Il y a un monde qui se dessine, un monde où une élite que l'IA ne pourra pas remplacer dominera sans partage, et où les autres, très majoritaires seront des citoyens de second rang perfusés avec un revenu universel.
a écrit le 09/05/2018 à 14:05 :
google brule les etapes et veut se meler de bien trop de projets ( voitures autonomes, assistants, sante, etc) pour qu'in fine ca finisse par tourner... disperser ses forces est une tres mauvaise idee......
concernant la productivite en entreprise, la prise de mails fait sourire..... on sait ou sont les problemes, on sait meme pourquoi, et on sait pourquoi les entreprises ne veulent pas s'y attaquer ( il y aurait autrement plus de productivite a gagner!!!)
appeler son coiffeur pour prendre un rdv, on est dans le domaine de l'anecdotique!
moi je soupconne qu'ils ont des investissements colossaux qu'ils ne savent pas comment rentabiliser, surtout quand il y a deja des solutions equivalentes ( voire meilleures, je teste actuellement des methodes econometriques classiques et des modeles lstm sur series temporelles, he ben hormis les l'analyse de phrases, le resultat est sans surprise a l'avantage du vieux pot)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :