Google fait mieux que prévu au deuxième trimestre

Le bénéfice de Google a progressé d'environ 36% au cours du deuxième trimestre 2011, malgré des investissements toujours en hausse chez le leader mondial de la recherche sur Internet.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Google a largement dépassé les attentes des analystes. Ces derniers constatent pour le groupe une croissance dans divers secteurs tels que la téléphonie ou les vidéos en ligne. Le chiffre d'affaires net du groupe est ressorti à 6,92 milliards de dollars au deuxième trimestre, contre 5,09 milliards un an auparavant et un consensus de 6,55 milliards de dollars.

Le bénéfice net a atteint 2,51 milliards de dollars, soit 7,68 dollars par action, contre 1,84 milliard et 5,71 dollars par action il y a un an. En excluant certains éléments, le bénéfice par action (bpa) atteint 8,74 dollars, alors que les analystes attendaient en moyenne 7,85 dollars.

Après-Bourse, le titre Google a bondi de 12,3% à 594,50 dollars, après une séance qui l'a vu clôturer en baisse de 1,73%. "Ce trimestre, encore une fois, il faudra considérer Google comme une société en croissance", a noté Jordan Rohan, analyste chez Stifel Nicolaus. "Les recherches sur mobile, Android, la publicité, YouTube, et l'activité centrale de moteur de recherche: tout cela se porte bien. Google a désormais plus d'une corde à son arc."

10 millions d'inscrits à Google Plus

Les investisseurs craignaient que les dépenses toujours plus élevées de Google n'entament les marges. Les dépenses d'exploitation du groupe ont augmenté de 49% au deuxième trimestre d'une année sur l'autre, pour atteindre 2,97 milliards de dollars.

Mais la forte hausse du chiffre d'affaires a plus que compensé celle des coûts. "La hausse des revenus dépasse le coût des embauches et les dépenses", a ainsi constaté Colin Gillis, de BGC Partners. "Ils ont fait un joli trimestre, mais ils ont toujours un problème de déclin des marges", a-t-il toutefois tempéré.
Lors de la conférence de presse qui suivait la publication des résultats, le directeur général Larry Page a notamment évoqué le réseau social Google Plus, que le groupe vient de lancer dans le but de conquérir un espace pour l'instant dominé par Facebook et Twitter.

Plus de dix millions de personnes se sont déjà inscrites sur Google Plus, a affirmé Larry Page. "Nous en sommes encore aux premiers stades de ce que nous voulons faire. Nos produits émergents peuvent devenir à long terme des activités commerciales gigantesques, tout comme cela a été le cas avec le moteur de recherche. Et nous avons énormément d'expérience concernant la monétisation des produits au fil du temps", a dit Page.

Quant aux téléphones et tablettes équipés du système d'exploitation Android, on en compte désormais 135 millions dans le monde, avec actuellement quelque 550.000 activations par jour, a-t-il ajouté. Le navigateur internet Chrome est lui employé par plus de 160 millions d'usagers.

Selon Larry Page, le groupe est cependant peut-être allé un peu plus loin qu'il ne l'aurait dû en matière d'embauche. Google comptait 28.768 employés à la date du 30 juin.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.