Bitcoin : Google va interdire le minage sous Android

 |   |  580  mots
(Crédits : Reuters)
Le géant du numérique Google va désormais interdire les applications permettant de faire du "minage", une opération permettant la production de cryptomonnaies, via les téléphones mobiles sous Android.

Google a informé les développeurs d'applications, via son centre d'informations réglementaires, qu'il n'autoriserait plus les "applications qui valident les transactions en cryptomonnaie" sur les smartphones, tout en continuant à autoriser "celles qui gèrent à distance ce processus de validation".

Bitcoin et Litecoin dans le collimateur

Voici ce que l'on peut le lire sur le Centre d'informations réglementaires pour les développeurs (rubrique 'cryptomonnaies', la firme américaine n'autorise « pas les applications qui valident les transactions en cryptomonnaies sur les appareils. En revanche, nous autorisons celles qui gèrent à distance ce processus de validation. »

Concrètement, une personne surveillant via son smartphone le minage réalisé par son ordinateur pourra toujours utiliser les applications existantes pour ce type d'action, alors que celle souhaitant en produire directement via la puissance de calcul de son smartphone n'en aura plus la possibilité.

La raison majeure de cette interdiction est la consommation importante d'énergie provoquée par ces applications, entraînant une sur-utilisation des smartphones qui peuvent les endommager tout en diminuant l'autonomie des batteries.

 Prise de conscience pour tous les services "made in Google"

Il s'agit d'une nouvelle action de Google contre les cryptomonnaies, dont le groupe avait interdit la publicité mi-mars, un mouvement suivi par le réseau social Facebook puis le site de microblog Twitter au cours du même mois.

Le rapport de Finance Magnates de mars dernier signalait la suspension des annonces de plusieurs entreprises et de leurs comptes sur les plateformes du fameux moteur de recherche. Bien que cela n'ait pas été officiellement confirmé, certaines entreprises ont remarqué une performance décroissante, en ce qui concerne les campagnes publicitaires de Google Adwords liées aux Initial Coin Offering (ICO).

Autre problème que combat la société de Mountain View : le cryptojacking. En janvier dernier, le géant du net avait identifié que des hackers étaient parvenus à tromper sa régie publicitaire DoubleClick pour propager, via les pubs diffusées sur YouTube, un malware asservissant à votre insu le processeur de votre PC pour miner des cryptomonnaies. Cette campagne de malvertising (contraction de malware, virus, et advertising, publicité) était parvenue à déjouer la vigilance de la régie publicitaire de Google.

Selon Trend Micro, la société qui avait découvert cette attaque, celle-ci ciblait plusieurs pays en particulier : le Japon, la France, Taïwan, l'Italie et l'Espagne. La puissance informatique ainsi détournée était mise à profit pour faire tourner Coinhive, un service en JavaScript de minage décentralisé de cryptomonnaies. Démarrée aux alentours du 18 janvier, l'attaque avait permis, une semaine plus tard d'augmenter de 285% le nombre de mineurs, dont beaucoup, à leur insu.

Lire aussi : Cryptojacking : quand votre ordinateur fabrique des bitcoins à votre insu

Dans cette affaire, CoinHive semble être aussi une victime. Initialement, le service, permet aux sites web de proposer de manière transparente à leurs utilisateurs de prélever un peu de leur puissance informatique pour miner du Monero, une cryptomonnaies déjà très contreversée. Une manière intelligente et éthique de transformer le trafic en revenus.

Lire aussi : Comment la Blockchain pourrait révolutionner la publicité en ligne

Mais le minage décentralisé est en train de devenir une niche pour la cybercriminalité, qui met au point des programmes capables d'exploiter votre machine en se passant de votre consentement. En décembre déjà, les utilisateurs d'une extension de Chrome avaient découvert qu'elle faisait, elle aussi, discrètement tourner Coinhive en tâche de fond de leurs ordinateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/07/2018 à 8:48 :
"Il s'agit d'une nouvelle action de Google contre les cryptomonnaies"

Relativisons et pensons que si les GAFA ont connu autant de succès aussi vite c'est parce qu'ils ont une pensée multiple or il faut bien le dire le système android pour les portables est vraiment limite, il est infesté de troyens en tout genre afin de nous coller de la publicité partout, sans parler des applications envahissantes, le tout n'étant pas anodin pour le fonctionnement de la machine lui pompant au final une grande part de ses performances et nous retrouvant avec un téléphone qui rame, au mieux.

Du coup sous couvert d'un geste humaniste (on se demande comment vous pouvez vous faire encore avoir...), google annonce une charge de moins pour les téléphones android, c'est une bonne initiative on en attend d'autres de ce genre étant donné que de ce système d'exploitation android venant de linux on en attendant beaucoup plus or google en a fait un guignol.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :