Netflix contracte 2 milliards de dollars de dette supplémentaires pour financer ses contenus

 |   |  327  mots
Netflix élève sa dette à 13,5 milliards de dollars.
Netflix élève sa dette à 13,5 milliards de dollars. (Crédits : Lucy Nicholson)
Netflix a annoncé une levée de deux milliards de dollars par émission de dette. Le service de streaming veut financer son catalogue de contenu pour résister à l'arrivée de la concurrence.

Avant d'affronter la concurrence de Disney, Apple, HBO Max (WarnerMedia) ou encore Peacock (NBC Universal), Netflix se dote de deux milliards de dollars de liquidités, en émettant de la dette. L'objectif : financer son énorme budget dédié à la production de contenu. Chiffré à 15 milliards de dollars pour 2019, ce montant a triplé en seulement trois ans.

En cause, le service de SVOD a vu son catalogue dépouillé par la concurrence : la série Friends repartira chez HBO Max, The Office retourne chez NBC Universal, tandis que Disney récupère les productions Marvel, Pixar et Star Wars. Pour résister dans la guerre qui se profile, Netflix va donc devoir compenser avec ses propres productions. Quitte a agrandir une dette chiffrée à plus de 13,5 milliards de dollars par Bloomberg.

Surfer sur les bons résultats financiers

Cette émission de dette se fait à la faveur de résultats trimestriels encourageants. Le titre du groupe s'appréciait de presque 9% lors des échanges électroniques après la clôture du Nasdaq (NY), valorisant le groupe à plus de 125 milliards de dollars. Malgré un gain d'abonnés intéressant, l'entreprise affiche 551 millions de dollars de pertes rien que sur le troisième trimestre. Sur l'année, elle s'attend à perdre plus de 3,5 milliards de dollars, même si le CEO Reed Hasting affirme que son entreprise se dirige lentement vers une balance positive.

Pour endiguer ces pertes de liquidités, Netflix a monté le prix de ses abonnements dans des zones stratégiques (dont les Etats-Unis et la France), mais cela ne suffit toujours pas à se passer du système de financement par émission de dette - également utilisé par Uber ou Snap. Depuis 2009, Netflix émet régulièrement de la dette, le plus souvent aux premiers et troisièmes trimestres. La dernière entrée de liquidités s'élevait à 2,24 milliards de dollars, en avril. Reed Hasting avait alors annoncé qu'il limiterait l'appel à ce type de financement... avant de faire marche-arrière.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/10/2019 à 6:11 :
Le Tesla de la vidéo on demand?
a écrit le 21/10/2019 à 19:50 :
J ai pris un abonnement netflix, j ai été déçu. Que des series pour la tranche 20-40 ans, absolument rien pour les gens de ma generation.
Réponse de le 22/10/2019 à 8:49 :
"absolument rien pour les gens de ma generation"

Bah faut que tu ailles sur Gulli et en plus c'est gratuit !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :