Lenovo supprime 5% de ses effectifs mondiaux

Le groupe chinois, qui subit la baisse de la demande mondiale en PC, a vu son bénéfice net chuter entre avril et juin de 51% par rapport à l'année précédente.
L'action Lenovo perdait près de 7% dans les échanges de la matinée, à 7,88 HKD (0,9 euro).
L'action Lenovo perdait près de 7% dans les échanges de la matinée, à 7,88 HKD (0,9 euro). (Crédits : BOBBY YIP)

Le déclin de la demande en ordinateurs personnels se fait sentir pour Lenovo. Le groupe chinois a annoncé jeudi 13 août la suppression de plus de 3.000 emplois et un bénéfice net en baisse de plus de 50% au premier trimestre.

Le PDG du plus grand fabricant mondial de PC, Yuanqing Yang, a évoqué "un environnement économique parmi les plus difficiles des dernières années".

Un chiffre d'affaires inférieur aux prévisions

Pendant le premier trimestre de son exercice décalé (avril à juin), le bénéfice net a dégringolé de 51%, à 105 millions de dollars (94 millions d'euros), contre 214 millions l'année précédente. Le bénéfice avant impôt pendant la période sous revue a même plongé de 80%.

Si le chiffre d'affaires a augmenté de 3%, à 10,7 milliards de dollars, il est néanmoins inférieur aux prévisions des analystes interrogés par l'agence financière Bloomberg, qui tablaient sur 11,5 milliards de dollars. L'action Lenovo perdait près de 7% dans les échanges de la matinée, à 7,88 HKD (0,9 euro).

Des réduction des coûts de 1,35 milliard de dollars

Lenovo a ainsi annoncé dans un communiqué à la Bourse de Hong Kong qu'il chercherait à réduire ses coûts de 1,35 milliard de dollars par an et supprimerait 3.200 emplois non manufacturiers, soit environ 5% de ses effectifs mondiaux.

La division téléphonie mobile sera également restructurée, a affirmé Lenovo.

"Face à des résultats financiers inférieurs aux attentes, Lenovo entreprend une politique décisive et à grande portée, y compris le réalignement de son activité et une réduction significative des coûts", insiste le communiqué.

Le chiffre d'affaires de l'activité PC en baisse de 13% sur un an

Malgré ses efforts pour diversifier son activité, en particulier dans le secteur des smartphones, le groupe subit la baisse de la demande mondiale en PC, qui représente environ un tiers de son chiffres d'affaires. Le chiffre d'affaires de l'activité PC a notamment baissé de 13% sur un an, tandis que celui de la division mobile (Lenovo et Motorola racheté en 2014) a grimpé de 33%.

"Dans le secteur des smartphones, notre stratégie visant à nous détourner du marché chinois au profit du reste du monde a portée ses fruits", a estimé Yuanqing Yang.

Le marché des smartphones de plus en plus concurrentiel

Cependant, dans la téléphonie mobile aussi, quelques difficultés se font sentir. La part du groupe dans le marché mondial du smartphone a glissé de 0,5% au premier trimestre, sous l'effet "d'un ralentissement de la demande et d'une concurrence accrue sur le marché chinois", provenants notamment de fabricants chinois à bas coûts

Lenovo évoque aussi des difficultés sur les marchés latino-américain et brésilien pour les produits Motorola. Dans le cadre de sa diversification, Lenovo a en effet racheté Motorola Mobility à Google pour 2,9 milliards de dollars ainsi que les serveurs d'entrée de gamme du groupe américain IBM.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 13/08/2015 à 15:52
Signaler
Cela ne préjuge rien de bon pour l'activité de HP qui va casser à la baisse le seuil des 100 milliards de chiffre global cette année. Tout doucement le chinois prend sa place même si les variations monétaires jouent sur le chiffre en renforçant inévi...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.