Rachat de Flammarion : Albin Michel jette l'éponge

Gallimard reste donc seul en lice après avoir accepté de relever le montant de son offre auprès du propriétaire de Flammarion, l'italien RCS Mediagroup, selon Les Echos de mardi.
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)

L'éditeur Albin Michel et son allié, le fonds d'investissement Chequers Capital, ont jeté l'éponge dans la course au rachat de Flammarion, laissant seul en lice le groupe Gallimard qui a accepté de relever le montant de son offre, affirme le quotidien Les Echos de mardi.

Les deux prétendants proposaient environ 200 millions d'euros pour la reprise du quatrième éditeur français, mais ce prix était jugé très insuffisant par l'actuel propriétaire, l'italien RCS Mediagroup, qui visait 300 millions, avant de revoir ses prétentions autour de 250 millions, selon le journal.

Le quotidien économique, qui se base sur plusieurs sources non identifiées, affirme que Gallimard a accepté d'"ajuster" à la hausse son offre, mais il n'est pas sûr que cela soit suffisant pour amadouer RCS Mediagroup.

Le conseil d'administration du groupe italien, qui se réunit vendredi, pourrait décider d'un "abandon pur et simple du processus de vente" s'il devait juger l'offre de Gallimard par trop insuffisante, ajoute une source proche du dossier citée par le quotidien.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.