Pourquoi les chaînes se tournent vers l'international ?

 |   |  774  mots
Le dessin animé La jungle de Jabu qui passe sur Gulli Africa.
Le dessin animé "La jungle de Jabu" qui passe sur Gulli Africa. (Crédits : DR)
SÉRIE D'ÉTÉ - Contenus TV 3/4 | Dans un marché de la télévision qui se transforme à grande vitesse sous la poussée des plateformes OTT de type Netflix ou Amazon Prime Video, les groupes de télévision traditionnels cherchent la parade. Pour Canal+, une partie de la croissance se trouve sur le marché international. Même M6 sort de son périmètre et s'apprête à lancer M6 International.

L'international, nouvel eldorado des diffuseurs français ? Déstabilisés sur leur marché local par la concurrence des plateformes mondiales, les groupes audiovisuels se tournent aujourd'hui plus volontiers vers l'étranger pour développer des marchés prometteurs. Chacun à sa manière et selon des approches différentes.

La course aux contenus, aux partenariats internationaux et aux exclusivités des droits a ainsi conduit TF1 à renforcer son implantation européenne via Newen (1.000 heures produites en 2018, dont Demain nous appartient, Plus belle la vie, Osmosis, Versailles). Cette société de production et de distribution acquise en 2015 a déjà pris des participations dans des sociétés de production en Belgique, aux Pays-Bas, en Hollande et au Danemark (Ares sur Netflix, The Bridge pour SVT en Suède et DR au Danemark). Avant un prochain développement en Europe du Sud, l'entreprise a annoncé le 10 juillet une cinquième prise de participation majoritaire dans la société canadienne Reel One, spécialisée dans la production et la distribution de fictions destinées au marché nord-américain et international. Comme l'indique Bibiane Godfroid, présidente de Newen, ces rachats vont permettre de « créer des synergies dans la distribution » et de pouvoir « plus facilement coproduire. »

Canal+ : vers 20 millions d'abonnés dans le monde

Tourné vers l'étranger depuis la création de la chaîne payante premium, le groupe Canal+ tire sa croissance du marché international. Implanté dans plus de 25 pays en Afrique (y compris au Nigéria via l'acquisition en juillet des actifs d'iRoko), en Pologne, au Vietnam et au Myanmar, il touche 7,4 millions d'abonnés. En mai, Canal+ a annoncé son projet d'acquérir l'opérateur de TV payante européen M7 (Bénélux, Europe centrale, 3 millions d'abonnés) pour plus de 1 milliard d'euros. Si la Commission européenne approuvait l'acquisition, le groupe, qui subit une érosion en France, totaliserait près de 20 millions d'abonnés dans le monde, dont 12 millions en Europe. Canal+, qui investit chaque année plus de 3 milliards d'euros dans la production TV et cinéma, trouverait aussi un débouché complémentaire pour ses contenus. Notamment ceux issus de sa filiale StudioCanal, qui a lancé une unité de production TV dédiée  à la création de contenus premium pour un public international.

« Canal+ produit également des contenus à destination de ses marchés locaux à l'étranger », ajoute Léa Cunat, analyste pour le cabinet londonien Ampere Analysis, citant l'exemple d'Invisibles, première série originale produite en Afrique.

Lancement de M6 International au Maghreb et Afrique francophone

L'incertitude qui règne sur le marché audiovisuel français se traduit de manière encore plus symbolique par la nouvelle démarche de M6. Après celle de RTL France, l'acquisition pour 215 millions d'euros du pôle TV de Lagardère (hors Mezzo), à laquelle le CSA vient de donner son feu vert, ouvre au groupe privé, habitué jusqu'alors à la croissance interne, les portes du marché international.

jungle best

Outre les chaînes payantes musicales et de divertissement (Elle Girl TV, MCM...) M6 met la main sur Gulli et les chaînes pour les 3-12 ans Canal J et TiJi.  Aux sites et offres de rattrapage de ces chaînes s'ajoutent l'offre de SVOD GulliMax, et l'activité de distribution à l'international, qui compte les chaînes Gulli Africa, Gulli Bil Arabi (Moyen-Orient), Gulli Girl et TiJi Russia. Les compétences des équipes du pôle TV de Lagardère dans la distribution et la création d'antennes localisées, M6 entend les exploiter. Lors d'un déjeuner fin juin avec l'Association des journalistes médias, le président du directoire Nicolas de Tavernost a indiqué que son groupe prévoyait de lancer un signal baptisé M6 International à destination du Maghreb et de l'Afrique francophone. Cette chaîne proposera des programmes dont l'entreprise est propriétaire.

Désormais recentré sur son métier, M6 veut « impérativement se transformer en un groupe plurimédia construit en quatre pôles (TV, radio, digital, production) ».

Sur le marché français, l'entrée des chaînes et activités jeunesse dans le giron du groupe qui possède déjà 6ter sur la TNT, va renforcer significativement son offre à destination des familles. Un an avant l'arrêt de la chaîne jeunesse publique France 4, l'acquisition de Gulli (1,4% pda en juin) est un joli coup. Avec quatre canaux TNT, M6 va consolider son activité historique de télévision hertzienne.

« Face à la remise en question du modèle traditionnel, les diffuseurs locaux s'adaptent pour protéger leur chiffre d'affaires. On assiste à la multiplication des stratégies mises en place pour rester dans le jeu », conclut Léa Cunat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2019 à 20:34 :
Par contre, les groupes francophones sont totalement absents dans les marchés anglophones, et résultat : un français hors zone francophone n'a en général accès QUE à TV5 monde !!!! Je cherche une solution pour ma prochaine installation en afrique anglophone ...!!
Réponse de le 22/08/2019 à 10:50 :
Bonjour,

L'opérateur DSTV offre un bouquet d'une 20aines de chaînes francophones dont TF1 et CANAL+ notamment.

Bien à vous,
a écrit le 25/07/2019 à 8:52 :
Incroyable ! Non mais vous ne trouvez pas que l'on a déjà bien assez fait de dégâts en Afrique pour maintenant leur imposer notre médiocrité culturelle affligeante ?

Quand est-ce qu'on arrête d'instrumentaliser ce continent bon sang !?
Réponse de le 25/07/2019 à 21:05 :
Ce serait le moyen de regarder la TV française sans devoir traverser la Méditerranée.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :