Le Français Captain Train racheté par Trainline

 |   |  318  mots
Trainline pèse plus de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires contre 72 millions d'euros pour Captain Train.
Trainline pèse plus de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires contre 72 millions d'euros pour Captain Train. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Le montant de l'opération s'élèverait entre 160 et 200 millions d'euros d'après la presse. Le britannique veut créer un leader européen de la vente en ligne de billets de train.

Le site britannique de réservation de billets de train Trainline a annoncé lundi le rachat de son homologue français Captain Train, pour créer "un nouveau leader" européen de la vente en ligne de billets de train.

Cette acquisition va permettre de "créer un guichet unique pour les voyages en train à travers l'Europe, en donnant accès à 22 pays et 36 opérateurs sur le continent", a assuré dans un communiqué la société britannique.

Une des plus grosses acquisitions de start-up

Contacté par l'AFP, une porte-parole de Trainline a refusé de donner le montant de l'acquisition. Mais selon le journal Les Echos, ce rachat valoriserait la société française à près de 200 millions d'euros, ce qui en ferait l'une des dix plus grosses acquisitions de startups françaises ces dernières années. D'après le site spécialisé TechCrunch, l'opération s'élèverait entre 160 et 170 millions d'euros.

"Réunir nos forces nous permettra d'aller plus vite, pour proposer un produit simple à tous ceux qui voyagent en train en Europe", a assuré sur le blog de la compagnie le fondateur de Captain Train, Jean-Daniel Guyot.

"L'équipe de Captain Train apportera son expertise du marché ferroviaire européen continental, et celle de Trainline son expérience importante sur un marché qui est complètement libéralisé et en forte croissance", a-t-il ajouté.

Trainline un géant à côté de Captain Train

Captain Train, créée voilà sept ans, comptabilise 1,4 million d'utilisateurs enregistrés et vend environ 5.000 billets chaque jour. Elle a affiché, en 2015, un volume d'affaires de 72 millions d'euros, multiplié par deux par rapport à celui réalisé en 2014.

La société Trainline, rachetée en 2015 par le fonds américain Kohlberg Kravis Roberts (KKR), vend pour plus de 2,1 milliards d'euros de billets de train chaque année au Royaume-Uni.

>>> Interview de Jean-Daniel Guyot, Président-fondateur de Captain Train

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/09/2016 à 8:23 :
i like this article.....
http://www.poin4d.com/
a écrit le 15/03/2016 à 15:28 :
Capitaine train, tu n'es pas de notre galaxie ,mais au fond de la nuit
a écrit le 15/03/2016 à 12:10 :
Désinstallé.
a écrit le 15/03/2016 à 11:29 :
Comme à Bouvines les Britishs tirent toujours les premiers et empochent la mise.
France: comme d'habitude "à la Train.......e"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :