Un fonds suédois lorgne Orange Cinéma Séries

 |   |  319  mots
Le patron du fonds suédois Parsifal a indiqué au Figaro avoir déposé une offre de rachat sur les chaînes cinéma de l'opérateur téléphonique Orange (France Télécom).

Alors que la fusion Orange Cinéma avec TPS, le bouquet des chaînes cinéma de Canal+ est toujours en dicussion, Parsifal, un fonds d'investissement suédois, a fait part de son intérêt pour les chaînes de cinéma de l'opérateur télécom. C'est ce qu'annonce le patron du fonds, Peter Ekelund, dans les colonnes du Figaro ce mardi.

Allié au fonds SearchLight, Parsifal a ainsi déposé une offre dont le montant n'est pas dévoilé. Néanmoins, il n'a pour l'heure, que présenté son projet aux salariés d'orange Cinéma via le comité central d'entreprise (CCE) sans être encore entré en discussion avec la direction de France Télécom. "Nous souhaitons, avec les employés d'Orange Cinéma Séries qui portent ce projet, entrer en contact avec les dirigeants du groupe pour connaître leurs intentions".

Pour Parsifal, son aptitude à mener rapidement la transaction est un atout. "Contrairement à Canal+, nous sommes en mesure de réagir très rapidement car nous ne sommes pas soumis à un processus d'approbation complexe par les autorités de la concurrence, ce qui serait le cas avec Canal+ pour des raisons évidentes de concentration". "Dans ce domaine, la rapidité d'une transaction est essentielle car la période d'incertitude actuelle peut être dommageable pour la société et les employés, si elle se prolonge", poursuit-il. Rappelons que ledit fonds avait déjà mis la main sur Canal+ Nordic, puis l'avait revendu plus tard.

France Télécom ne cesse de répéter ces derniers temps son intention de céder ces actifs -Orange Sports et Orance Cinéma Séries- dont les pertes s'élèvent à 300 millions d'euros par an. "Nous pensons que ces chaînes peuvent être rentables assez rapidement", soutient pourtant le patron du fonds. Sa solution: multiplier par 5 ou 6 la base des abonnés, actuellement de 400.000 abonnés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :