Facebook devient opérateur télécoms

 |  | 416 mots
Lecture 2 min.
Copyright ImageSource/REA.
Le géant des réseaux sociaux va investir dans un câble sous-marin pour offrir un meilleur service à ses utilisateurs en Asie. Google avait fait de même il y a quelques années.

On attendait le Facebook phone, on aura plutôt le câble Facebook. Le plus grand réseau social du monde va investir dans un projet à 450 millions de dollars de câble sous-marin de fibre optique en Asie, le consortium Asia Pacific Gateway. Le projet, qui devrait démarrer avant la fin de l'année pour s'achever fin 2014, est de desservir toute la région, connectant directement la Malaisie à la Corée du Sud et au Japon, avec des ramifications vers la Chine, Hong Kong, Singapour, Taïwan et le Vietnam. Révélée par le site spécialisé dans les télécoms Commsday, l'information a été confirmée par Facebook. « Nous réalisons cet investissement pour accompagner notre croissance en Asie du sud et offrir un meilleur service à nos utilisateurs dans cette région » a expliqué une porte-parole du réseau social aux 900 millions de membres.

Google dans un câble transpacifique
C'est le premier investissement direct de la firme de Menlo Park dans un tel projet de câble sous-marin. Selon le document officiel d'un des partenaires du consortium, le malaisien Time dotCom, ce câble, long de 10.000 kilomètres, construit par le japonais NEC, serait conçu pour offrir un débit maximal exceptionnel de 54,8 Térabits par seconde, grâce à la technologie de transmission optique 40 Gbits/s. Parmi les autres membres du consortium, figurent les principaux opérateurs télécoms chinois, China Mobile, China Telecom, China Unicom, mais aussi le japonais NTT, les coréens KT et LG Uplus, etc. On ne connaît pas l'investissement précis de Facebook. Le groupe malaisien va dépenser pour sa part 45 millions de dollars. Facebook, qui construit également ses propres data centers, dont un géant en Suède, suit les traces de Google. Le moteur de recherche avait annoncé en 2008 qu'il investissait dans le consortium du câble sous-marin Unity, de 10.000 km de long dans l'Océan pacifique, entre les Etats-Unis et le Japon, un chantier qui s'est achevé en 2010 pour un coût d'environ 300 millions de dollars. De son côté, France Télécom a participé au déploiement du câble ACE (Africa Coast to Europe), long de 17.000 km entre le Finistère et l'Afrique du Sud, et desservant 23 pays africains en Internet haut débit. Ce câble, qui doit entrer en service au second semestre 2012, a coûté environ 700 millions de dollars, dont 250 millions pris en charge par l'opérateur français et ses filiales.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :