Ligue 1 : Free lance son offre foot avec une nouvelle application

 |  | 468 mots
Thomas Reynaud, le directeur général d’Iliad, la maison mère de Free, veut parler du football de manière positive, avec une approche à 360 degrés.
Thomas Reynaud, le directeur général d’Iliad, la maison mère de Free, veut "parler du football de manière positive, avec une approche à 360 degrés". (Crédits : Reuters)
Extraits de matches en quasi temps réel, podcasts, contenus exclusifs… L’opérateur Free dévoile son application 100 % foot, gratuite pour certains de ses abonnés.

L'opérateur télécoms Free, qui avait acquis en 2018 un lot lui permettant de diffuser à partir de cette saison des extraits des matches de Ligue 1 en quasi temps réel, va lancer cette semaine sa nouvelle application mobile dédiée.

L'application, qui sera disponible au téléchargement sur les app stores et les Freebox, doit permettre aux amateurs de ballon rond de recevoir en très léger différé des notifications leur permettant de visionner les meilleures actions, buts, arrêts et temps forts de l'ensemble des matches de chaque journée de championnat.

L'opérateur pourra diffuser des extraits allant jusqu'à 60 secondes chacun, pour un total représentant jusqu'à 30 minutes de chaque rencontre.

Lire aussi : Avec sa box Pop, Free veut « revenir aux fondamentaux »

Une nouvelle façon de regarder le foot

« Nous venons proposer un nouveau produit, qui s'adresse tant aux ultrafans qu'aux suiveurs plus épisodiques, pour suivre le foot de manière différente, plus mobile, plus connectée, avec un accès en quelques secondes à 100% des buts de la Ligue 1 mais aussi à de nombreux contenus exclusifs. Nous voulons apporter une nouvelle façon de regarder le football », a expliqué à l'AFP Thomas Reynaud, le directeur général d'Iliad, la maison mère de Free.

En plus de ces extraits en quasi temps réel, l'opérateur proposera sur l'application le résumé de chaque rencontre, qu'il aura en exclusivité jusqu'au dimanche, ainsi que plusieurs émissions et podcasts, pensés sous différents formats.

Pour l'occasion, Free a recruté le journaliste Thomas Thouroude, passé par Canal+, qui sera entouré d'une dizaine de chroniqueurs, issus des réseaux sociaux et des plateformes de diffusion en direct, telles que Twitch.

« Nous avons fait appel à de jeunes maisons de production, pour parler du football sous différents angles, sportif bien sûr mais également sociétal, politique, économique. La semaine sera rythmée d'émissions en format original. Nous voulons parler du football différemment et de manière positive, avec une approche à 360 degrés », a détaillé Thomas Reynaud.

50 millions d'euros par saison

Si l'accès à l'application sera gratuite pour les abonnés fixe et ceux disposant de l'abonnement mobile à 19,99 euros de Free, les clients d'autres opérateurs auront également la possibilité de la télécharger et de souscrire à l'offre.

L'opérateur prévoit un accès gratuit pour les deux premières journées du championnat de Ligue 1, qui débute vendredi, et dévoilera ses offres dans un second temps.

Free avait fait l'acquisition fin mai 2018 de ce lot pour un montant avoisinant les 50 millions d'euros par saison. Il s'agissait de la toute première incursion de l'opérateur dans le monde des droits de diffusion du sport.

Lire aussi : Le coronavirus aura-t-il raison des droits TV sur le football ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/08/2020 à 21:33 :
A quand la taxation du foutchebol à l'instar des jeux, chevaux, casinos et autres loteries ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :