Vivendi songe à une cotation d'Universal

Vivendi a relancé le projet d'une éventuelle cotation de sa filiale de musique Universal, à indiqué ce jeudi 19 avril le président du directoire Arnaud de Puyfontaine, au cours de l'assemblée générale du groupe.

1 mn

Ce n'est pas la première fois que les rumeurs d'introduction en Bourse à venir pour UMG circulent. En 2017, Arnaud de Puyfontaine avait déjà indiqué qu'une part minoritaire du capital de la maison de disques pourrait faire l'objet d'une mise sur le marché.
Ce n'est pas la première fois que les rumeurs d'introduction en Bourse à venir pour UMG circulent. En 2017, Arnaud de Puyfontaine avait déjà indiqué qu'une part minoritaire du capital de la maison de disques pourrait faire l'objet d'une mise sur le marché. (Crédits : Christian Hartmann)

L'idée refait surface. Vivendi a relancé le projet d'une éventuelle cotation de sa filiale de musique Universal, à indiqué ce jeudi 19 avril le président du directoire Arnaud de Puyfontaine, au cours de l'assemblée générale du groupe.

"Nous avons lancé un travail permettant de présenter au conseil de surveillance les bénéfices d'une éventuelle cotation d'UMG [Universal Music Group, ndlr]", a-t-il déclaré.

Nombreuses rumeurs d'introduction en Bourse

Ce n'est pas la première fois que les rumeurs d'introduction en Bourse à venir pour UMG circulent. En 2017, Arnaud de Puyfontaine avait déjà indiqué qu'une part minoritaire du capital de la maison de disques pourrait faire l'objet d'une mise sur le marché.

Vivendi considère que sa capitalisation est sous-évaluée par rapport à la valeur de ses actifs et voit en cette opération une façon de redresser la valorisation du groupe dans son ensemble, tout en dégageant des liquidités. Universal, première major de l'industrie de la musique devant Sony et Warner, fournit 45% du chiffre d'affaires de Vivendi.

(avec AFP)

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 19/04/2018 à 13:23
Signaler
Ils ont raison comme ça d'ici deux ans Universal redevient américaine... -_- Nos pitoyables multinationales européennes feraient mieux de ne pas trop s'exposer en bourse, vu la puissance des américains en ce moment ils vont nous dévorer tout cru....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.