Salariés : pensez à la surcomplémentaire

 |  | 213 mots
Lecture 1 min.
Si vous êtes salarié, titulaire d'un contrat groupe, optez pour la surcomplémentaire plutôt que de changer de mutuelle.

Vous êtes salarié, titulaire d'un contrat groupe et n'êtes pas satisfait des remboursements de vos dépenses de santé? Financièrement, changer de complémentaire ne sera pas avantageux, puisque l'employeur supporte 40 à 60% du coût de cette couverture. Opter pour un nouveau contrat coûterait donc trop cher. Heureusement, il reste une solution: souscrire une surcomplémentaire. Cette assurance constitue le troisième étage de la fusée, en intervenant après les remboursements de la Sécu et de la mutuelle.

Pour quelques dizaines d'euros par mois, vous obtiendrez ainsi un petit supplément de garantie pour les honoraires médicaux, les dépenses en dentaire et en optique. A vous de choisir, parmi le large éventail de contrats proposés, celui qui correspond précisément à vos besoins. Car les remboursements sur la plupart des types de soins s'échelonnent entre 25% à 300% du tarif de convention (TC). Si votre médecin généraliste facture 40 euros la consultation, par exemple, et que votre complémentaire rembourse le strict minimum (voir les détails d'un contrat entrée de gamme en cliquant ici), une surcomplémentaire proposant une garantie de 100% TC devrait largement suffire. Les principaux assureurs positionnés sur ce créneau? April, Solly Azar, Azur, Swiss life et Eca assurances.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :