Une maison de 110 m2 avec piscine pour... 40 euros

 |   |  466  mots
Cette villa marseillaise estimée à 700.000 euros est en vente par ce système de loterie. - Copyright Reuters
Cette villa marseillaise estimée à 700.000 euros est en vente par ce système de loterie. - Copyright Reuters (Crédits : DR)
Une agence immobilière des Bouches-du-Rhône met en vente des maisons et des appartements de façon originale: elle propose de les gagner contre des tickets de tombola de 10 euros. Une "méthode" qui a fait ses preuves outre-Atlantique.

Finis les sets de tables fleuris, les jeux de société ou les machines à faire des gaufres : cette tombola d'un nouveau genre fait gagner des... maisons. Simpatico Group, agence immobilière d'Istres, dans les Bouches-du-Rhône, a eu l'idée de vendre des biens immobiliers à la loterie. Le principe est simple : son agence achète des maisons ou des appartements à des prix estimés par des experts et s'acquitte des frais de notaire. Puis, elle propose sur son site Internet, d'acheter un billet de tombola de 10 euros pour chacun de ces biens. Le nombre de tickets est limité à 5 par personnes et par mois. Lorsque la somme nécessaire est réunie, en comptant les frais d'agence, un huissier procède au tirage au sort.

Légalement, l'agence rembourse les sommes engagées à tous les participants malchanceux qui en feraient la demande, comme l'indique le règlement. Il s'agirait dans le cas contraire d'un jeu d'argent pour lequel une licence est obligatoire. Comment l'agent immobilier tire-t-il alors son épingle du jeu? Tout simplement en misant sur le fait que la plupart des participants ignorent ce point ou négligent de se faire rembourser. En effet, selon Léonard Simpatico, gérant de cette agence interrogé par Reuters, seuls 8% de ceux qui ont tenté leur chance et perdu ont rempli le formulaire de remboursement.

A "gagner": une villa de 700.000 euros à Marseille

Une maison de 110 m2, d'une valeur de 264.000 euros a déjà été gagnée. Sa propriétaire dit avoir misé 40 euros en tout. Il en reste 5 autres, dont une villa avec piscine à Marseille estimée à 700.000 euros. "Crise du logement, refus de crédits par les banques, conjoncture économique fragile... l'accession à la propriété devenait pour tous de plus en plus difficile", justifie l'agence sur son site. Et l'initiateur de cette loterie immobilière en France ne compte pas s'arrêter là : il veut ouvrir une nouvelle agence à Montpellier et a déjà lancé un site de tombola en ligne qui fonctionne sur le principe de l'achat participatif. Consoles de jeux vidéo, smartphones, tablettes tactiles ou même voiture y sont mis en vente. A chaque fois, le billet de loterie coûte 10 euros.

Tombola américaine

Aux Etats-Unis, la méthode de la "vente participative" pour des biens immobiliers connaît un certain succès depuis que la crise des "subprimes" a rendu les banques réticentes à accorder des prêts.  Le site "UsaHomeRaffle", par exemple, proposait dès 2008 de vendre des maisons ou des appartements dans les États qui autorisent ce type de vente. Les tickets coûtaient entre 10 et 100 dollars. Le site attirait les propriétaires en assurant que, par ce biais, ils pourraient vendre à des prix plus élevés que ceux du marché. Depuis 2010, aucun nouveau bien n'y a été mis en vente.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/02/2014 à 11:26 :
J AIMERAIS FAIRE DE MEME. UNE LOTERIE AVEC MON APPARTEMENT ESTIME A 60000 EURO QUEL SONT LES DEMARCHES A SUIVRE MERCI ;situé en haute normandie
a écrit le 26/01/2013 à 13:04 :
Ca sentait mauvais cette histoire... sentiment confirmé ! http://www.bfmtv.com/societe/loterie-maison-a-10-euros-etait-une-escroquerie-tres-bien-montee-432970.html
a écrit le 04/01/2013 à 20:34 :
comment être informé des lots ?
a écrit le 10/10/2012 à 11:38 :
que l'immo se porte à merveille dans notre pays....va falloir rendre le cayenne et trouver un vrai job les pros de l immo !
a écrit le 24/07/2012 à 14:41 :
méfiez-vous tous ! attirés par un gain semble-t-il si facile ! je ne donne pas quelques mois avant que la justice ait trouvé à redire à cette formule de vente/jeu ( achat/vente annulé tout simplement , poursuite d'ayant-droits , etc...) et que ceux qui ont cru en profiter se retrouvent gros-jean-comme-devant avec beaucoup de larmes.
Réponse de le 25/07/2012 à 13:22 :
Notre concept est légal autrement nous n'en serions pas là aujourd'hui, nous aurions dû déjà cesser l'activité. Notre concept est professionnel, sérieux et légal.

Cordialement
Réponse de le 27/07/2012 à 10:31 :
Votre concept est débile et prouve à quel point le marché immo va mal. Si les traders savaient de quoi ils parlent, on se taperait pas les crises financières qu'on se tape depuis 20 ans. Pareil avec l'immo.
Réponse de le 09/10/2012 à 10:25 :
et en attendant ils amplifient les ventes, peut-être par crainte pour le lendemain, donc en dépensant tout ou en investissant dans une autre société qui recommence le me^me concept et ainsi de suite...?
a écrit le 24/07/2012 à 10:57 :
Bonne affaire pour l'état. Prélèvement sur les loteries puis bon prélèvement sur la plus value lors de la revente sauf si nouvelle loterie mais à la sortie de route merci pour les droits de succession
Réponse de le 09/10/2012 à 10:14 :
je comprends jusqu'à la revente, mais les droits de succession "à la sortie de route", ça veut dire quoi?
Réponse de le 25/11/2012 à 22:58 :
il n'y a pas de plus value sur la residence principale, dont aucune incidence. pour les droits de succession, si il n'y a pas d'autres heritiers que le conjoint survivant, il n'y a pas de droit de succession. si il y en d'autres heritiers c'est la valeur au jour du deces qui compte, pas la valeur d'achat.
a écrit le 24/07/2012 à 10:25 :
En tout cas il ne faudra pas être pressé de se faire rembourser de cette entreprise (pas une agence immobilière !!) car j'ai attendu 2 mois après le 1er tirage au sort pour recevoir mes 10 euros, et après quelques menaces. Espérons, que cette société va améliorer ses procédures de remboursement (débordé ?)
Réponse de le 24/07/2012 à 12:05 :
Bonjour,
pourriez-vous me dire quel genre de menaces vous avez employées pour obtenir gain de cause, j'ai moi même parié 30 euros et j'aimerais savoir comment vous vous y êtes pris.
Merci d'avance
Réponse de le 24/07/2012 à 12:48 :
Faire des menaces pour 30? (et 10? encore pire...) !!! Ok ils ont l'obligation de le faire, mais rien que pour le concept qui est génial, je ne le ferai pas !
Réponse de le 24/07/2012 à 18:26 :
Vous n'avez pas bien lu semble t-il. Si tous les joueurs se font rembourser, alors c'est l'entreprise qui paye la facture au vendeur... Donc l'entreprise à tout intérêt à ne jamais vous rembourser.
Sinon, je vous conseille les menaces par recommandé avec accusé de réception. Ah ça coûte plus cher que 10euros, mais avouez que le concept est génial...
a écrit le 24/07/2012 à 8:50 :
Pas eu besoin de mettre 40 ?, j'ai reçu une villa semblable grâce à une tante qui est décédée, mais je maudis les droits de succession qui est une arme contre le travail , qui décourage l'effort et le talent et pire l'ISF assassin qui insulte la réussite.
Réponse de le 24/07/2012 à 10:10 :
Il est drôle de vous entendre parler "d'effort", de "travail", de "talent", de "réussite", alors que vous avez hérité de ce bien.
Réponse de le 24/07/2012 à 10:54 :
Il parlait de sa tante....faut suivre.
Réponse de le 24/07/2012 à 11:16 :
Hé bien justement, c'est sa tante qui a (peut-être) travaillé, pas lui...
Réponse de le 24/07/2012 à 11:27 :
Oui si c'était sa tant qui disait, un grand oui car fruit de son propre effort mais lui, a hérité donc totalement gratos. Il n'a ps se plaindre.
Réponse de le 24/07/2012 à 11:37 :
pourquoi le "peut-être" ? Sa tante a probablement travaillé ou son mari, il hérite c'est très bien. Mais ça ne veut pas dire dans le texte que cavalière ne travaille pas à son tour. On dirait qu'il faut avoir honte d'hériter maintenant. Je comprends que lorsqu'on reçoit un héritage, de génération en génération, c'est par le travail, et l'état prend une grosse partie sur cet héritage ce qui est dur à accepter et injuste. A son tour l'héritier va faire grossir cet héritage ou l'utiliser pour le passer à quelqu'un d'autre. Cavalière a tout simplement voulu expliquer celà. Maintenant je conseille de donner du temps de son vivant et ne rien laisser à sa mort.
Réponse de le 24/07/2012 à 12:05 :
@Numéro 6
Il n'est pas honteux d'hériter, et il n'est pas non plus scandaleux de payer des des droits de succession, même si on trouve toujours que c'est excessif. Ne trouvez-vous pas plus scandaleux encore que des primo-accédants ne puisse plus acheter un bien immobilier, parce que le foncier et le bâti sont à des prix exorbitants et qu'ils doivent (quand on le leur accorde) rembourser un crédit sur 30 ans, bien souvent avec des taux variables, indexés...
Quand au conseil de donner de son vivant, je vous suis totalement et profiter au maximum des abattements...Bien qu'ils soient passés de 150 000 à 100.000?, hélas.
Réponse de le 24/07/2012 à 12:05 :
@Numéro 6
Il n'est pas honteux d'hériter, et il n'est pas non plus scandaleux de payer des des droits de succession, même si on trouve toujours que c'est excessif. Ne trouvez-vous pas plus scandaleux encore que des primo-accédants ne puisse plus acheter un bien immobilier, parce que le foncier et le bâti sont à des prix exorbitants et qu'ils doivent (quand on le leur accorde) rembourser un crédit sur 30 ans, bien souvent avec des taux variables, indexés...
Quand au conseil de donner de son vivant, je vous suis totalement et profiter au maximum des abattements...Bien qu'ils soient passés de 150 000 à 100.000?, hélas.
Réponse de le 24/07/2012 à 14:04 :
Oui, c'est passé à 150000. Vous savez, il y a des héritiers où ils ne leur reste presque plus rien une fois la succession. C'est tout de même remplir les caisses de l'état sur le compte du défunt. Mais nous sommes d'accord sur un point que d'éviter celà, il est préférable de donner du temps de son vivant, hélas très peu le font.
Réponse de le 24/07/2012 à 15:04 :
Cavaliere, je vous admire !! Il joue depuis toujours du 2nd degré en interprétant un affreux rentier issu du baby boom, et tout le monde suit. N'avez-vous pas compris que son personnage d'interprétation ridiculise toute une partie (certes dominante) qui parasite nos pays, pillant son système de retraites, et laissant des dettes et un immo catastrophique aux nouvelles générations ??
@n°6 et JB38 : en effet le don du vivant est une excellente chose. Seuls les enfants et petits-enfants de gens censés et surtout non pingres pourront en profiter. Et vu que c'est une bonne loi, gageons que le gouvernement ne tardera pas à y appliquer une montagne de taxes.
a écrit le 24/07/2012 à 7:07 :
Si la vente participative de biens immobiliers connaissait tant de succès outre atlantique comment expliquer qu'aucun bien n'a été proposé sur le site spécialisé américain depuis 2010? Article incohérent.
Réponse de le 24/07/2012 à 7:22 :
@icidemain: pas incohérent du tout dans la mesure où en France, les jeux sont un monopole d'État.
Réponse de le 24/07/2012 à 9:08 :
@Patrickb : vous n'avez il me semble pas compris la remarque de Icidemain : si ces ventes "raffle" aux USA sont un succes comment se fait il que le site US n'a rien propose a la vente depuis 2010 ? 2 ans sans aucune vente proposee sur le site US d'apres Icidemain, on peut se poser la question du succes de cette formule de vente de biens immobiliers
Réponse de le 25/07/2012 à 10:51 :
On peut interpréter autrement : Il n'a rien été proposé à la vente (s. e. "façon traditionnelle"), parce que toutes les "transactions" (et on ne nous dit pas combien) se sont faites par le biais de la loterie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :