"Football Leaks" : Kylian Mbappé assure payer tous ses impôts en France

 |   |  346  mots
L'attaquant du Paris Saint-Germain Kylian Mbappé est devenu le joueur le plus cher du monde selon l'Observatoire du football qui évalue son prix à 216,5 millions d'euros.
L'attaquant du Paris Saint-Germain Kylian Mbappé est devenu le joueur le plus cher du monde selon l'Observatoire du football qui évalue son prix à 216,5 millions d'euros. (Crédits : Reuters)
Accusé par Mediapart, dans le cadre des "Football Leaks", d'avoir demandé à son club du Paris Saint-Germain de payer ses impôts, l'attaquant français Kylian Mbappé a clarifié, ce jeudi, sa situation fiscale.

Deux jours après les révélations sur les dessous de son transfert au Paris Saint-Germain, l'attaquant du club de la capitale Kylian Mbappé a donné des éléments d'information sur sa situation fiscale. Un devoir de transparence motivé par un article de Mediapart qui indiquait que, sur demande du clan Mbappé, le PSG payait directement les impôts de son jeune prodige. Des allégations réfutées par le principal intéressé. "C'est faux".

 "Je n'aime pas trop parler de ce sujet mais vu que vous m'en parlez, je vais en parler. Je tiens à préciser que je paie tous mes impôts en France, sur tous mes revenus. On a annoncé différentes choses mais pour moi, le plus important c'était de savoir dans quel club je pouvais donner le meilleur de moi-même et poursuivre ma progression. Et j'ai choisi le Paris Saint-Germain tout naturellement", indique le joueur de 19 ans sur franceinfo.

Le PSG dans la tourmente

"Après, il ne faut pas oublier qu'il y a des négociations et tout ce que j'ai fait, même si il y a plein de choses qui sont fausses, je l'ai fait dans les règles", assure le champion du monde. Ces déclarations interviennent alors que le PSG, encore en lice pour une qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, est au centre de l'attention depuis ce jeudi et les dernières allégations issues des "Football Leaks" divulguées par Mediapart. Selon le média d'investigation, des recruteurs du PSG auraient eu recours au fichage ethnique dans le cadre de recrutements de jeunes joueurs. Le club a lancé une enquête interne et confirmé officiellement les faits.

La Ligue des droit de l'homme (LDH) a en tout cas annoncé son intention de porter plainte, la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) a évoqué des faits "très graves" et indiqué que sa "commission juridique" était "saisie". Enfin, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a fait part de sa "consternation".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/11/2018 à 20:10 :
Des primes d’éthique, qui récompensent le bon comportement des joueurs. Leur montant varie de 33 000 euros à 375 000 mensuels pour Neymar, le plus gros salaire de l’équipe. Cela représente tout de même plus de 10% du salaire total du Brésilien, qui émarge à 3,5 millions d’euros par mois.Cette prime est conditionné au respect de certaines règles : arriver à l’heure à l’entraînement, ne pas dégrader publiquement l’image du club, répondre aux interviews, et… saluer les supporters après chaque match. Cette dernière condition a choqué de nombreux internautes, qui ont critiqué un manque de sincérité des joueurs.Selon l’avocat Pierre Barthélémy, ces primes d’éthique, monnaie courante dans le football, sont en fait un moyen déguisé de "sanctionner financièrement" les joueurs en cas de mauvais comportement. "La prime d’éthique n’est pas un bonus mais un moyen de sanctionner financièrement puisque le droit du travail français interdit les sanctions financières au salarié", écrit-il sur Twitter.
a écrit le 09/11/2018 à 19:34 :
Là c'est parole contre parole, et ce n'est pas le lecteur lambda qui peut dire le vrai du faux.

Médiapart en tant qu'accusateur doit apporter des preuves de ses dires.

Et Mbappé, s'il s'estime diffamé est en droit de porter plainte contre Mediapart, puisque les accusations dont il fait l'objet sont susceptibles de lui nuire professionnellement et personnellement.
a écrit le 09/11/2018 à 12:24 :
(sur)"tout ses impôts en France", ou "tous ses impôts en France"... aïe!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :