La Tribune

La centrale nucléaire de Civaux mise sous surveillance "accrue"

Copyright Reuters
Copyright Reuters
latribune.fr  |   -  248  mots
Pour l'organisme indépendant de contrôle des centrales nucléaires, l'ASN, le personnel fait preuve d'une grande "souplesse" dans l'observation des règles de sécurité. En janvier dernier, un grave incident avait causé une pollution des sols du site de Civaux.

L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) a décidé d'accroître la surveillance de la centrale nucléaire de Civaux dans la Vienne. La responsable de l'ASN sud-ouest, Anne-Cécile Rigail, a fait cette annonce jeudi matin alors qu'elle présentait, à Toulouse, un bilan 2012.

D'après elle, la centrale nucléaire exploitée par EDF fait preuve de "souplesse" dans l'observation des règles de sécurité. Elle a également mis en cause le manque de rigueur du personnel.
"Depuis des années, l'ASN, autorité administrative indépendante dont une des missions est de contrôler les centrales, a dit à EDF que le niveau de culture et de rigueur des personnels nous paraissait insuffisant", a-t-elle déclaré. "Le fait est qu'à Civaux, il y a culturellement, parfois, une certaine souplesse avec l'application des règles qui n'est pas acceptable pour un exploitant nucléaire" a-t-elle ajouté.

Grave incident en janvier

Mme Rigail a également rappelé l'incident survenu en début d'année. Une fuite de tritium avait contaminé les eaux souterraines de la centrale de Civaux. Cet incident avait valu un rappel à l'ordre de l'ASN à EDF. Une enquête judiciaire est d'ailleurs toujours en cours pour établir les responsabilités de cet incident.

En avril, un rapport de l'ASN avait déjà pointé les insuffisances du site de Civaux en matière de sécurité. "Les performances en matière de sûreté nucléaire et de protection de l'environnement sont en retrait", écrivait l'organisme indépendant.

 

Réagir

Commentaires

STONE1  a écrit le 24/05/2013 à 18:38 :

Pour le personnel de la centrale de Civaux la vie humaine , semble-t-il, ne vaurien ! Ils nous prennent pour des veaux ou quoi ? Allo quoi mon général qu'esse qu'on fait?

Mortimer  a écrit le 24/05/2013 à 17:43 :

Les risques humains sont importants... comme cette erreur qui conduit à illustrer un article sur la centrale de Civaux avec la photo d'un autre site. Civaux, on compte seulement deux réacteurs et donc deux cheminées de refroidissement.
Je crois que cette photo est celle de la centrale du Bugey

pemmore  a écrit le 24/05/2013 à 14:15 :

On ne peut pas éluder la nécessité de fermer toutes les centrales atomiques sur la loire et ses affluents.
Le risque en cas d'incident grave est trop élevé de risquer la destruction de toute la région centre et pays de la loire.
En dehors d'erreurs humaines (tchernobil) three mills island, d'incompétance insuffisance de personnel(fukushima) les risques météorologiques y sont considérables.
Inondations et manque d'eau en été.
il y a 2 ans il y avait juste 1 m d'eau sur la vienne qu'on aurait pu traverser à pied, et pourtant Chinon Avoine n'était toujours pas à l'arrèt.
Ca prouve la gràve irresponsabilité des dirigeants du site.
Ne doivent rester que des centrales comme au cotentin sur une pointe en mer.

pmxr  a écrit le 24/05/2013 à 12:37 :

le nucléaire reste opaque en France ... savoir ce qui est vrai ou faux ..... je ne sais pas !

leon  a répondu le 25/05/2013 à 10:56:

en France comme toujours les contre/ tout, sont les plus actifs, manipulés par une presse qui donne rarement la parole aux vrais scientifiques .les questions sont :a t on besoin d'energie et sous quelle forme?,quels sont les dangers du nucleair , ces dangers sont ils gérables par nos scientifiques ?et surtout combien d'accidents en France avec toutes les formes de productions d'energies, hydraulique, thermique, eolien, nucleair.les contre /tout ont fait fermer les barrages, les centrales thermiques, seules les eoliennes semblent pour l'instant leur convenir malgré une rentabilité et des coûts peu compétitifs et un encombrement du paysage peu enviable.ces gens là vivent ils dans notre pays et de quoi ?qui finance ? pouquoi n'ont ils pas confiance aux progrès scientifiques??

RED  a écrit le 24/05/2013 à 12:35 :

Après avoir vu le reportage sur Arte cette semaine mon opinion est confortée sur la nécessité d'arrêter ce mode de production électrique .20 ans qu'EDF démonte Brenilis et on a compris que c'est un sacré merdier .EDF a provisionné 18 milliards pour le démontage alors qu'il faut 10 fois plus , le lobby nucléaire nous ment et si un jour une catastrophe se produit les responsables se fondront dans la masse .Le nucléaire en France c'est digne d'une dictature et on est dans un pays démocratique parait t'il .Les pro nucléaire sont des fascistes quand l'accident sera là ils fermeront enfin leurs grandes bouches

balzac  a répondu le 15/07/2013 à 13:09:

je trouve vos propos excessif , mais je vous rappelle quand meme qu'avant le tout nucléaire nous étions au ... Petrole merci de le rappeler et ainsi qu'au ... Charbon merci de le rappeler , les mineurs du nord qui mourraient de cancer de la plèbe et du poumon , les coups de grisou cela vous dit rien ? , aujourd'hui l'Allemagne importe de pays d'Amérique latine et bonjour les conditions sociales des mineurs en question , parfois meme des enfants font de la prospection minière ( meme en afrique ) il faut pas se leurrer , en plus le général de gaulle a l'époque savait déjà que nous serions plus du tout compétitif avec une énergie basée que sur charbon et pétrole ( les chocs pétroliers de 74 et 79 lui donnèrent raison ) en plus EDF a vendu pendant des décennies les surplus de productions , certes les catastrophes sont toujours imprévisibles et honteuses , le problème c'est que nous devons investir dans la recherche qui nous permettra d'utiliser des technologies moins couteuses energetiquement dans tous les secteurs industriels , hors les sociétés privés ne sont là que pour faire du profit immédiat ou a court terme , pas pour se poser des questions sur le futur technologique c'est un fait , la R&D est fondamentale hors elle recule depuis les années 70 , les technologies utilisées aujourd'hui sont liées a cette période , meme les éoliennes et panneaux solaires , depuis rien , on a toujours le train de retard en moyen de conserver l'énergie produite , il y'a quand meme des efforts mais ils semblent limités , quand au futur démantèlement des centrales , cela aura certes un cout , mais les déchets pourraient un jour valoir leur pesant d'or , car je rappelle que les déchets atomiques sont liés a la dégénérescence chimique , l'uranium par moults combinaisons se termine en plomb , il suffirait qu'on investisse dans la recherche pour accellerer cette dégradation chimique pour que nos déchets n'en soient plus , pour le moment on gère a court terme et c'est dommage et les écolos qui vivent que sur les peurs et n'espèrent que l'apocalypse c'est quand meme criminel , je ne souhaite pas cela , non ce serait trop cher payé par tous , il nous faut réfléchir tous et inclure aussi notre démographie galopante dans nos choix énergétiques , industriels , chercheurs , autorités publiques , citoyens , tous sans exceptions réfléchir et non vivre sur la démagogie , la peur et d'en vivre de ces moyens là ..

Kesako  a écrit le 24/05/2013 à 9:57 :

Le nucléaire, c'est l'erreur stratégique française que payeront les futures générations. L'énergie à bas prix, c'est le pacte avec le diable. On n'a pas de solution pour le stockage des déchets. On ne maitrise pas la fermeture d'une centrale. Les couts de stockage des déchets et de fermeture des centrales ne sont pas intégrés dans le prix de l'électricité nucléaire. Cela la rendrait trop chère. Sans parler des risques encourus du type Fukushima ou Tchernobyl qui sont existentiels. Il faudra bien payer un jour. Comme avec la dette nous avons déjà ruiné l?avenir de nos enfants !

@Kesako Jihadiste écolo  a répondu le 24/05/2013 à 10:47:

Nos besoins en électricité augmente de 5% par an... Le nucléaire reste l'énergie la moins chère pour les consommateurs et la moins polluante sans impact direct suffit de voir l'Allemagne qui ferme les centrales Nucléaires mais devient le premier pollueur de CO2 européens et ne fera qu?accroitre par de nouvelles ouvertures de centrales à charbons résultat d'une politique idéologique extrémiste qui va à l'encontre d'une réelle protection de l'environnement... Aller faire un tour en Chine la pollution aux charbons des centrales est si importante que le ciel bleu est inexistant pratiquement sur toute la partie du pays... Chine pays le plus pollué du monde avant les USA...

aka  a répondu le 24/05/2013 à 14:34:

Avec un EPR à 8,5 milliards le nucléaire est devenu hors de prix. Les centrales des années 70 produisent encore à prix raisonnable, si on exclue la gestion des déchets sur le long terme, si on démantèle à la russe, si on prolonge leur durée de vie, si on n'y fait pas de travaux... bref une pure vue de l'esprit. D'autant que la R&D se fait sur fond public et avec la partie militaire ça nous à juste ruiné (bientôt 2000 milliards de dette). Quand à la pollution, la pandémie de cancer et de leucémie laisse à penser que c'est loin d'être propre.

Yves  a écrit le 24/05/2013 à 9:11 :

Ce n'est pas Fessenheim qu'il faut fermer, mais Civaux ! Le laxisme n'est pas alsacien...

J F  a écrit le 24/05/2013 à 7:56 :

la grande souplesse dans les règles de sécurité, ne serait elle pas la conséquence d'un long processus de sabotage réalisé par la CGT pour le compte de GREENPEACE.....

Kesako  a répondu le 24/05/2013 à 9:49:

J'ai rarement lu un commentaire aussi débile

jo  a répondu le 24/05/2013 à 11:07:

C'est peut être plus dû a la précarisation grandissante des ouvriers du nucléaire et le recours grandissant à des prestataires externes (honteux pour une industrie potentiellement aussi dangereuse).tout ceci pour qu'edf rachète a tour de bras des concurrents européens à coup de milliards..

Kesako  a répondu le 24/05/2013 à 11:17:

C'est déjà mieux comme commentaire

Bullishtar  a écrit le 24/05/2013 à 7:42 :

Une centrale qui casse et c'est la fin de la France, fini, veaux, vaches, cochons, les notaires en faillite: personne n'achète plus rien sur des terres contaminées,l'industrie: définitivement morte: personne n'investi plus rien en territoire contaminé; l'emploi: disparu, personne n'embauche plus personne; agriculture et tourisme: On oublie... Adieu vin, fromage, charcuterie, fruits et légumes, vacances en famille au bord de la mer et des petites rivières, Bonjour cancers et leucémies, bonjour la mort à grande échelle à effet tératogène, au revoir l'espèce humaine, bye bye, ciao, bon débarras...C'est ce qui va nous arriver, n'ayez crainte, et dans pas si longtemps.

tonton38  a répondu le 24/05/2013 à 10:52:

c'est pas le film de madmax ca ?

@@naif  a répondu le 24/05/2013 à 11:59:

Vous croyez reellement que la sous traitance est bien gérée a airbus quand om voit tout les problèmes qu'ils ont eu avec l'A380.la sous traitance ne coûte pas vraiment moins cher mais elle permet dans les comptes de réduire les frais en personnel, facilite la fléxibilité de l'entreprise, et satisfait les investisseurs...

zoro  a écrit le 24/05/2013 à 5:36 :

On nous l'a bien expliqué, Fukushima, cela ne peut arriver qu'au Japon...
Et Tchernobyl, qu'en Ukraine...

Nous pouvons dormir tranquilles... en attendant notre tour

Oldtimer  a répondu le 24/05/2013 à 11:42:

Certes, le nucléaire est dangereux, mais l'homme l'est encore plus.

Kesako  a répondu le 24/05/2013 à 14:42:

quelle profondeur

çàcmoi  a écrit le 24/05/2013 à 5:04 :

encore un exemple à méditer : le nucléaire est effectivement dangereux pour de multiples raisons malgré les déclarations des gouvernants et des responsables d' EDF etc.

Patrickb  a écrit le 23/05/2013 à 23:35 :

De Gaulle disait "les Français sont des veaux", mais six veaux d'un seul coup, c'est un record :-)

ASN, Avis d'incident, 23 décembre 2011  a écrit le 23/05/2013 à 22:53 :

"Le mercredi 16 novembre 2011, vers 21h, des chauffeurs d?une société sous-traitante de la société TN International (groupe AREVA) sont venus récupérer deux remorques de transport vides sur le site du CNPE de Civaux. Ils avaient pour mission d?acheminer ces remorques vides vers un autre site nucléaire. Une erreur d?identification des remorques a conduit à prendre en charge par erreur une remorque dans laquelle étaient chargés quatre colis de transport de combustible neuf, en lieu et place d?une remorque non-chargée.

Un des chauffeurs s?est aperçu, avant de rejoindre la voie publique, que sa remorque était chargée. Il a alors ramené le véhicule de transport sur son aire de stationnement initiale pour déclarer l?événement." (...)

"L?inspection menée par l?ASN a montré que :

les consignes et les procédures de contrôle liées à la prise en charge de remorques de transport sur le CNPE n?ont pas été respectés ;
les contrôles des transports sur le site se sont révélés inopérants ;
au cours du transport de la remorque chargée, les conditions d?utilisation des colis de combustible neuf, notamment pour ce qui concerne le calage et l?arrimage des colis, n?ont pas été respectées. La documentation de bord normalement requises pour un tel transport pour décrire les substances transportées était absente, le chauffeur étant censé transporter une remorque vide."

No comment on se croirait sur un parking de supermarché...

lucifer  a écrit le 23/05/2013 à 21:52 :

Connaissant les modes de fonctionnement de l'EDF, je suis surpris qu'il n'y a qu'à Civaux que le personnel fait preuve d"une "grande souplesse".

IronPion  a écrit le 23/05/2013 à 21:24 :

C'est Civaux sur la photo ?...

Jobman  a répondu le 23/05/2013 à 22:16:

Non, civaux a seulement 2 tranche et 2 cheminés

bioman  a écrit le 23/05/2013 à 20:41 :

A la lecture de cet article, n'oublions pas que le plus grand risque concernant le nucléaire réside en l'HOMME ! La formation,la motivation,l'esprit de corps constituent les meilleurs remparts face à ces "cocottes minutes" ô combien instables que sont les réacteurs comparables au lait sur le feu ...Nous n'auront peut-être pas toujours de la chance !

naif...  a répondu le 23/05/2013 à 21:36:

et la sous-traitance .... ne serait ce pas le vrai problème ...longue vie aux employés EDF et bon courage aux intérimaires et autres boîtes "européennes" de passage

@naif  a répondu le 24/05/2013 à 8:41:

Est ce la sous traitance le problème ou l'encadrement de la sous traitance ?
Regardez Airbus à énormément de sous traitants, ainsi que ces propres sous traitants sous traitent et pourtant cela fonctionne plus ou moins bien avec certains. De même pour l'automobile.
Par contre dans les sociétés nationales ou anciennes, du type EDF, GDF, SNCF, AREVA..., le problème est la sous-traitance car ils ne savent pas la gérer la plus part du temps.
De plus, une tâche fait par des sous traitants coutent souvent moins chère à faire faire par des sous traitants qu'en interne surtout si la tâche n'est pas à valeur ajoutée.

alcor  a répondu le 24/05/2013 à 9:17:

il y a aussi une perte de savoir faire d'EDF dont les deux principales causes sont :
le recours exagéré à la sous traitante
le fait qu'une grande partie du personnel de centrale a été recruté il y a une trentaine d'année, à la mise en service, ce personnel part maintenant en retraite avec son savoir faire.