La Tribune

Air France : "des incidents graves" dans la maintenance des avions en Chine, selon un syndicat de la compagnie

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
latribune.fr  |   -  339  mots
Un syndicat de pilotes d'Air France se dit inquiet sur l'entretien d'avions en Chine, pointant plusieurs "incidents graves" survenus après que des appareils sont passés par la société de maintenance Taeco.

Un syndicat de pilotes d'Air France a fait part jeudi d'inquiétudes liées à l'entretien d'avions en Chine, pointant plusieurs "incidents graves" survenus après que des appareils sont passés par la société de maintenance Taeco. Dans un communiqué, le syndicat Alter rapporte que le 7 avril dernier, un A340 d'Air France qui devait effectuer une liaison Paris-Caracas, a dû être dérouté vers les Açores "pour raisons techniques", après divers incidents allant du débordement des toilettes à la perte de réception des deux radios haute fréquence. Selon Alter, l'avion effectuait son premier vol commercial après une "Grande visite" (contrôle approfondi) réalisée dans les ateliers d'entretien de l'entreprise chinoise Taeco à Xiamen dans le sud-est du pays.

Une longue série d'incidents

D'après le syndicat de pilotes minoritaire chez Air France, "ce nouvel incident n'est que le dernier en date d'une trop longue série". Il a rappelé trois autres incidents. Deux portaient deux sur des B747. Il s'agissait selon Alter d'un "montage défectueux de la cinématique de becs" et d'une "peinture ne respectant pas les critères de certification à la chaleur". Un autre incident concernait un A340 en novembre 2011 et portait sur l'"absence d'une trentaine de vis sur un panneau de carénage" d'une aile. A la suite de ce dernier incident, Air France avait suspendu les "Grandes visites" chez Taeco, un des leaders dans l'entretien des gros porteurs mais, indique Alter, l'entreprise est revenue "quelque temps après sur cette sage résolution de manière unilatérale et ce, pour des raisons purement financières".

"Devant l'accumulation inconséquente pour la sécurité des vols d'Air France d'incidents graves mettant en cause l'entretien effectué dans les ateliers de l'entreprise Taeco, Alter demande que la direction mette un terme définitif à cette externalisation de l'entretien de nos avions long courriers... avant que ne survienne l'incident de trop". Sollicitée par l'AFP, Air France n'était pas en mesure de commenter ces informations dans l'immédiat.

Réagir

Commentaires

dromado  a écrit le 14/05/2013 à 16:34 :

J'espère que le chevalier Blanc M. Montebourg va vite demander à AF de supprimer ce contrat de maintenance externalisé afin de garantir de l'emploi en France et assurer la sécurité des passagers.
A moins qu'il ne soit plus préoccupé par Dailymotion dont tout le monde se fout.

Michel94  a écrit le 11/05/2013 à 11:21 :

Ah qu'ils sont beaux les commentaires dignes du café du commerce .
Ces mêmes gens qui a la premiere occasion cracheront sur les syndicats qu'ils accusent de mettre la France en Faillite .
Qui tire la sonnette d'alarme dans cette breve ?

aircrash  a écrit le 10/05/2013 à 18:26 :

Air France est mal placé pour critiquer la maintenance des autres compagnies, pour rappel le dernier crash AF 447 bidouilles sur les sondes pitot pour affirmer a la fin que c est la faute du pilote d aiileurs !

duberry  a écrit le 10/05/2013 à 17:18 :

Au cours des 10 dernières années, la quasi-totalité des crashes d'Air France résultent de fautes humaines. Après cet appel syndical, on pourra dire: "si j'ai essayé de décoller à partir d'une route d'accès à la piste et non de la piste d'envol -histoire vraie!!- , c'est de la faute des chinois...."

widerstand  a écrit le 10/05/2013 à 15:45 :

Si les contrôles techniques des avions sont aussi cool que le contrôle alimentaire en Chine, c'est sûr qu'il y a de quoi être inquiet.

Patrickb  a répondu le 10/05/2013 à 17:19:

@widerstand: si t'aimes pas le chien ou le rat dans ton burger, n'en dégoûtes pas les autres :-)

Mao  a écrit le 10/05/2013 à 10:16 :

Leader mondial de l'entretien, donc il n'y a pas qu'Air France qui les utilise. Quelle est le retour d'experience des autres. Cela dit connaissant la mentalite en Chine pas sur que ce soit judicieux de leur confier l'entretien des avions (je remets pas les vis et les revends au kilo...)

Patrickb  a répondu le 10/05/2013 à 15:27:

@Mao: leader mondial parce qu'en ce moment ce sont les moins chers. Je me souviens d'une époque où AF faisait réviser ses avions en Tchéquie et envoyait sa compatbilité en Inde (pour les mêmes raisons de coût). La question est de savoir jusqu'où on est prêt à aller pour augmenter les profits des entreprises, parce que certains auront remarqué que bien que la chemise, par exemple, soit produite pour 1 dollar en Chine, on continue à payer le prix fort en Occident :-) (85 dollars minimum au Canada)

Stall Warning  a écrit le 10/05/2013 à 9:07 :

http://stallwarning.wordpress.com/2013/04/07/instructors/

Gérard D  a écrit le 10/05/2013 à 0:10 :

Scandaleux les toilettes qui débordent ! Autant uriner dans le couloir...

clodef  a écrit le 09/05/2013 à 21:35 :

Même s'il y a des problèmes ,je ne trouve pas notre "Air France",si mal placé dans le classement de sécurité des compagnies aériennes , venir donner des leçons aux autres !

à la rédaction de latribune.fr  a écrit le 09/05/2013 à 20:17 :

Cet article est très mal écrit, la syntaxe est épouvantable. Dommage, car il pose de vraies questions sur la sécurité des vols suite au passage en maintenance d'avions de ligne dans des entreprises chinoises.

Sans illusion  a répondu le 09/05/2013 à 23:05:

Les Chinois sont capables de travailler aussi sérieusement que d'autres, il faut voir le contenu du contrat, à vouloir faire moins cher que moins cher on en a même plus pour son argent.

TARTARIN  a écrit le 09/05/2013 à 19:09 :

L'entretien est bâclé ? Ce n'est pas grave du moment que l'on fait des économies !!!

Patrickb  a répondu le 09/05/2013 à 19:40:

@Tartarin: exactement ! et puis un passager ou deux de moins, ça fait une ouverture pour les chômeurs qui n'ont pas les moyens de voyager :-) faut regarder les choses positivement, non :-)

Jeanne Hachette  a écrit le 09/05/2013 à 19:09 :

D ' ou le surnom de notre chere compagnie nationale : Air Chance!
Des vis qui manquent pas de pb , ca fait des economies, et pour ca les Chinois sont champions. La premiere chose qu ' ils font quand une usine est transferee de l ' etranger avec ses machines, c ' est d ' oter les securites pour eviter les pertes de temps, tant pis pour les mains des ouvriers, ils y en a 10000 qui attendent la place dehors!

Patrickb  a répondu le 09/05/2013 à 19:46:

@jeanne hachette: "Air Chance" est le nom donné aux US après l'accident de 1962 au cours duquel des personnalités ont perdu la vie. Il existe d'ailleurs un magnifique monument commémoratif à Atlanta. Je doute toutefois que beaucoup de lecteurs de cet article soient au courant dudit incident :-)

Simplet  a répondu le 10/05/2013 à 0:08:

Je croyais que le surnom était Air Transes ?

eurofederal  a écrit le 09/05/2013 à 19:07 :

Tiens, tiens,..... j'ai pris un Rennes-Paris le 20 avril @ 16;40 avec une correspondance AF le soir même pour Istanbul puis un vol vers les USA depuis Istanbul sur United le 21 avril @ 14h.... le vol de Rennes-Paris est parti avec 2heures de retard suite à une panne??? tous les passagers n'ont pas pu partir ( dont moi car non prioritaire....). j'ai passé la nuit à Rennes avec comme conséquence la non possibilité de prendre mon vol depuis Istanbul ( annulé car billet non modifiable et remboursable) et l'obligation d'acheter un nouveau billet en urgence avec des miles depuis Paris cette fois....coût total pour moi: quelque 2000 euros de perdus ( hôtels billet AF Paris-Istanbul- Francfort non utilisé, émission d'un nouveau billet en urgence avec des miles et 200 euros de taxes) bref, e garderai un souvenir mémorable....côté remboursement?????? j'attends la réponse d'AF avant d'envoyer le tout a la DGAC.....si j'ai bien calculé AF doit me rembourser 400 euros ( vol de plus 1500km ayant plus de 5h de retard + 2 nuits d'hôtel + billet AF non utilisé? soit 800 euros sur un total de plus de 2000 euros de perdus et je ne tiens pas compte des miles.......mais qui sait....Enfin, plus jamais de vol en correspondance!

LATOUR  a répondu le 09/05/2013 à 19:53:

si vous avez acheté rennes - paris -istanbul avec un seul billet AF , la Compagnie a obligation de vous acheminer jusqu'à destination avec hébergement et repas .Pour la suite , vols avec Compagnies non skyteam , donc pas d'accords.

thx 1138  a répondu le 09/05/2013 à 21:27:

Pfff...Rennes-Paris-Istanbul-USA vous pourriez pas faire plus simple ?

eurofederal  a répondu le 09/05/2013 à 22:46:

et non, pas toujours....

Harpagon  a répondu le 10/05/2013 à 9:26:

A vouloir trop gagner, parfois on perd. C'est le jeu ma pauvre Lucette!

yenamarre  a écrit le 09/05/2013 à 18:33 :

C'est la contrepartie de la vente d'avions (ou autres produits de haute techno) aux chinois, quand est-ce que tout ceci va se terminer? Ils veulent les usines sur place pour les construire les entretenir et surtout piller la technologie.
Bref sur un contrat de 20 Mds ? il y en a à peine 1 qui reste en France.

emoi  a écrit le 09/05/2013 à 18:05 :

j'aurai dit "soient ou furent passés...." le présent après un participe présent bizarre non?
Certains pays ne sont pas encore prêts a effectuer ce genre d'opération...mais y arriveront.
La Chine n'est pas trop en retard dans la conquête spatiale...elle a la maîtrise de la haute technologie;donc tout dépend du choix du prestataire et de la traçabilité des pièces changées...parce que coté contrefaçon, là il y a "un vrai savoir faire" reconnu.

La règle...  a répondu le 14/05/2013 à 10:55:

...est la suivante: avant que implique toujours le subjonctif (éventualité)
après que implique toujours l'indicatif (certitude)La langue française set généralement logique.

quatrecylindre  a écrit le 09/05/2013 à 17:57 :

Y a pas de secrets, nous avons toujours pour notre argent.