Renault s'engage aux côtés des Brésiliennes

 |   |  332  mots
DR
DR (Crédits : DR)
Déjà présente lors de la première édition du Women's Forum au Brésil, l'Alliance Renault-Nissan est partenaire de la seconde édition qui ouvre ses portes ce lundi 17 juin, au Grand Hyatt à São Paulo. 29 collaboratrices et collaborateurs du constructeur automobile prendront part à la manifestation. En tête, Carlos Ghosn va s'entretenir au sujet des femmes à la tribune.

Au Brésil, comme dans le reste du monde, l'engagement de Renault pour l'égalité professionnelle avec son plan d'actions "[email protected]" figure comme exemplaire dans son champs d'activité. Pour marquer sa détermination, Carlos Ghosn, Président-directeur général de Renault, a fait lui même le déplacement à Sao Paulo pour intervenir dans le cadre de la deuxième édition du Women's Forum, le 18 juin à 12h45 lors d?une séance de questions-réponses sur les thèmes de la croissance, de l?économie des BRICS et du développement durable. Au Brésil, en 2012, Renault do Brasil emploie 647 femmes, soit 10% de l?effectif. Sur ces 647 femmes, 22% sont des cadres, 10% des managers. Le réseau « [email protected] » compte déjà 300 membres dans le pays.

Une action pour les femmes

Au delà, l'Institut Renault do brasil mène une action concrète pour les femmes  en contribuant à l?autonomie financière et au développement des compétences des membres de la communauté Borda Viva. Installée aux portes de l?usine de Curitiba, l?institut Renault do Brasil a installé un atelier de couture, une boulangerie, une cantine scolaire, deux crèches ?. Renault do Brasil et Sol Tecnica, l?un de ses fournisseurs de rang 1, ont confié à l?atelier de couture la mission de fabriquer les filets anti-grêle à déposer au-dessus du parc de véhicules neufs.

Des apprentis ont été embauchés pour la coupe des toiles, les éloignant le temps d?une mission, d?un quotidien où violence et trafic prospèrent. Des ateliers de cuisine et d?éducation sont également organisés pour aider les femmes à se réinsérer. Enfin, deux cents repas sont servis chaque jour pour les enfants de moins de 6 ans des milieux défavorisés de la communauté, pour leur permettre d?étudier dans les meilleures conditions possibles. Près de 7 000 personnes par an bénéficient des projets entre l?institut Renault do Brasil et l?association Borda Viva.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :