La TVA sur le tapis de poker électoral

 |   |  373  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Par Philippe Mabille, directeur adjoint de la rédaction de La Tribune.

Président jusqu'au bout, Nicolas Sarkozy a un incontestable talent de candidat. En faisant annoncer hier que la TVA sociale (pardon, la « taxe sur les importations »...) sera votée avant le premier tour de la présidentielle, le chef de l'Etat joue tapis dans la partie de poker qui va bientôt commencer contre François Hollande. Placer sa réélection au défi de la compréhension par les Français d'une réforme aussi complexe, qui associe la baisse des cotisations sociales de la branche famille et une hausse de plusieurs points de la TVA, l'impôt probablement le plus impopulaire, n'en déplaise à Alain Juppé, il fallait oser. Une réforme à laquelle il avait renoncé en début de mandat, parce qu'elle avait fait perdre cinquante sièges de députés à l'UMP et qui revient en boomerang.

Sachant son destin lié à celui de Nicolas Sarkozy, la majorité soutient aujourd'hui la TVA sociale sans état d'âme. Piégé, comme par la règle d'or ou la Scop de SeaFrance, ce sera au Parti socialiste de se positionner, sur un terrain qui le met mal à l'aise (surtout sur son aile gauche). Rien n'est pourtant réglé sur le fond : le sommet social du 18 janvier permettra juste de constater le rejet par les syndicats de cette réforme portée par le patronat. La question est simple : qui bénéficiera de cette fiscalisation de la branche famille ?

C'est là que Nicolas Sarkozy jouera peut-être son coup de maître. Car, selon le partage choisi entre la baisse des cotisations salariés et/ou de celles des employeurs, la "TVA sociale" sera plus ou moins avantageuse pour la feuille de paie. Gageons que Nicolas Sarkozy choisira la répartition la plus favorable au pouvoir d'achat. Après tout, la gauche l'a bien fait en 1997 en transférant une partie des cotisations maladie sur la CSG. Cette TVA sociale est donc un coup bien plus politique qu'économique. Par rapport aux Chinois, l'impact sur le coût du travail sera imperceptible. Mais par rapport à notre principal concurrent, l'Allemagne, qui l'a déjà expérimentée avant nous, le jeu en vaut peut-être la chandelle. Reste à en convaincre les Français.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/01/2012 à 15:09 :
deseperant .....
a écrit le 05/01/2012 à 13:29 :
Si la TVA augmente et que le salaire compense c'est une chose mais concernant les retraités, où trouver la compensation ?
Réponse de le 08/01/2012 à 12:28 :
ils puiseront dans leurs assurances vie ou leurs caisses d'épargne sinon ils iront aux restos du coeur et Emmaus pour les plus pauvres ...
a écrit le 05/01/2012 à 13:10 :
les retraités, les chomeurs, les rmistes , sont les plus demunies dans cette societé avec le relevement de la TVA le destin qui se profil pour eux n'est rejouissant
a écrit le 05/01/2012 à 12:31 :
Je n'aime pas Sarkozy, mais j'approuve très fortement le principe qui ne peut pas être contesté sur la durée, je reste interrogatif sur le différentiel que l'on va découvrir en avril et perpexe sur la manoeuvre... c'est une réforme que l'on fait à froid, avec explications à l'appui ...pas dans l'urgence
Réponse de le 08/01/2012 à 12:26 :
L'urgence est de satisfaire le médef pas vous ! quand on est aussi bas ds les sondages ça presse ! vous paierez !
Réponse de le 10/01/2012 à 15:08 :
L'idee d une TVA sociale pourrait etre une bonne idee si cela impliqué une hausse du salaire net pour le salarier or au vu de ceci tire d'un article sur la Volonté de reforme du droit du Travail par Mr Fillon:
"Selon ces participants à une réunion du groupe UMP, il a évoqué "quatre décisions structurelles" : la formation des chômeurs, l'allègement du coût du travail par le transfert d'une partie des charges patronales sur une autre assiette, les accords de compétitivité en entreprises et le temps de travail."
Notez le "charges patronnales" donc cette TVA dite sociale ne modifiera pas les salaires des employés, ouvriés... C est encore un cadeaux au nantis et autre E pour reduire leur charges et transferer un peu plus le financement de tous le systeme sur les simples salaries....
a écrit le 05/01/2012 à 12:25 :
"les cons ça ose tout. c'est à ça qu'on les reconnait."
a écrit le 05/01/2012 à 11:57 :
En fait cette TVA sociale n'est qu'un bluff pour ne pas être le président de la dégradation de la note souveraine.
Sarkozy fait tout (et n'importe quoi) pour retarder l'échéance de la perte du AAA. Et en plus il mine le terrain pour François HOLLANDE (ou autre adversaire politique).
a écrit le 05/01/2012 à 11:53 :
Un bon plan pour massacrer ce qui reste du commerce de détail et des services. Les prmiers à en faire les frais seront tous les petits commerçants. Les tribunaux de commerce vont être débordés par les mise en liquidation.
Quant aux consommateurs, ils sont déjà 67% a déclarer qu'ils vont réduire très substanciellemnt leurs dépenses en 2012 (source C+) sur les loisirs, les fringues et l'alimentaire pour les trois premiers postes. Et on ne parle pas des autres postes comme la santé et les sorties ....

Quant au taux global d'imposition et de taxes en annuel .... ça va aller chercher dans les 60%.

Bravo Mr SARKOZY. C'est la faillite que vous avez été chercher avec les dents!
a écrit le 05/01/2012 à 11:44 :
Un baisse supposée de 1% du cout du travail et une hausse de 3% des prix.
Aucune incidence sur les importations- Ce sont les Français qui paient la TVA pas les chinois !
Pour l instant ils ne parlent que d une baisse des Charges PATRONALES !!!
Et pour les personnes non salariés ? Retraité, pensionné, RSA, minima sociaux...Seulement l augmentation des prix en plein , puisque ils consomme l intégralité de leurs revenus avec des produits imposés avec la TVA !!!
Un hold-up de l'Etat sur le Budget paritaire ( employeurs -salariés ) avant la privatisation ..(au Frère de Sarko ???)
Bref encore une Salop... de Sarko et de ses amis du Fouquet's
a écrit le 04/01/2012 à 10:12 :
au fou le gouvernement dit plus de sous a la secu , ils va donner aux médecins qui
on va dire sérieux 9000 m euros s il ne soignes pas les gens . les retraites bafouées
et par dessus le marché il pond une tva social moi sur ma prime de medaille du travail avec 40 ans j ai du laisser 200 e alors que mon salaire ne dépasse pas 1450e
merci m sarko
a écrit le 04/01/2012 à 9:44 :
On aimerait bien avoir des exemples concrets plutôt que des élucubrations de spécialistes qui n'y comprennent certainement rien eux mêmes.
Réponse de le 05/01/2012 à 11:40 :
Lisez l Article d'Alain Madelin- qui n'est pas un homme de Gauche- tout est écrit .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :