La Tribune

Marketing territorial : Les ch'tis se dotent d'une nouvelle identité touristique

Le Louvre-Lens, destiné à devenir une véritable locomotive pour la fréquentation de la région, exposera temporairement « La Liberté guidant le peuple » d'Eugène Delacroix, ainsi que quelques autres grandes œuvres, lors de son ouverture début décembre. ©Eriko Sugita/Reuters
Le Louvre-Lens, destiné à devenir une véritable locomotive pour la fréquentation de la région, exposera temporairement « La Liberté guidant le peuple » d'Eugène Delacroix, ainsi que quelques autres grandes œuvres, lors de son ouverture début décembre. ©Eriko Sugita/Reuters (Crédits : Reuters)
Geneviève Hermann, à Lille  |   -  367  mots
A quelques jours de l'ouverture du Louvre-Lens, la région a présenté une nouvelle marque touristique, "Nord-Pas-de-Calais, Créateurs d'horizons" qui tourne le dos aux vieux clichés et met en avant la capacité de ses habitants à créer en regardant vers l'avenir. Objectif : accroître la création d'emplois dans le secteur du tourisme.

Le Nord-Pas-de-Calais était une des rares régions de France à ne pas avoir de marque touristique. Pourtant, ce territoire longtemps réduit à une simple terre de labeur est aujourd'hui la 9ème région française à accueillir le plus grand nombre de touristes sur son sol pour le plus grand bénéfice de l'économie régionale. « Notre territoire comptabilise plus de 37 000 emplois salariés touristiques et leur nombre ne cesse de croître. Avec la marque « Nord-Pas-de-Calais, Créateurs d'horizons » lancée officiellement lundi 12 novembre, nous disposons d'un nouvel outil pour attirer encore davantage de visiteurs », indique Christian Berger, directeur du CRT (Comité Régional de Tourisme) du Nord-Pas-de-Calais.
Avec l'arrivée du Louvre à Lens qui sera inauguré le 4 décembre prochain et ouvrira ses portes au public le 12 , l'inscription du Bassin Minier au patrimoine mondial de l'Unesco, la présence de 48 musées de France, les nombreux mémoriaux de la Grande guerre, l'aquarium Nausicaa qui accueille 600 000 visiteurs par an et des noms culturels devenus emblématiques comme celui de La Piscine de Roubaix ou du LaM de Villeneuve d'Ascq, la région regorge d'équipements touristiques structurants. « Ses habitants ont réussi à transformer leur territoire en le tournant vers l'avenir. D'où les termes de créateurs et d'horizons », explique Christian Berger.

Cinq types de clientèle ciblés

Le CRT a travaillé en collaboration avec 250 opérateurs touristiques régionaux et a fait appel à l'agence de communication Magic Garden Agency pour construire sa nouvelle stratégie marketing. Début 2013, la région se mettra en scène via un site internet, un magazine semestriel ainsi qu'un film viral publié sur Dailymotion.
Cinq types de clientèle sont ciblés, avec les Cultur'heureux plutôt séduits par les environnements urbains et intellectuels, les festifs collectifs à la recherche de grands événements comme la Braderie de Lille ou les Nuits Secrètes d'Aulnoye-Aymeries, les explorateurs à l'affut de lieux touristiques inattendus, les passionnés de golf, de la mine ou de la Grande guerre, et les amoureux de certains endroits de la région, comme Le Touquet ou l'Avesnois. Rien à voir avec l'ancienne image du Nord-Pas-de-Calais qui se réduisait à celles des terrils et des corons.
 

Réagir