Les pôles de compétitivité se veulent désormais des « usines à produits d'avenir »

 |   |  140  mots
Les pôles de compétitivité français ambitionnent de favoriser l’innovation à travers la recherche & développement et le renouveau industriel
Les pôles de compétitivité français ambitionnent de favoriser l’innovation à travers la recherche & développement et le renouveau industriel (Crédits : BPI France)
Initiés en 2004 et créés en 2005, les pôles de compétitivité français ambitionnent de favoriser l’innovation, via la recherche et développement (R&D), et le renouveau industriel. La troisième phase de cette politique (2013-2018) vise le passage de « l’usine à projets » à « l’usine à produits d’avenir ».

Un peu plus de dix ans après leur naissance, les pôles de compétitivité - au nombre de 68, en France et dans certains départements d'outre-mer (Guadeloupe, Guyane et la Réunion) - sont passés au crible de l'évaluation. Plusieurs rapports ont ainsi été publiés cette année. En dépit de résultats inégaux selon les pôles, les premiers bilans sont globalement positifs.

Qu'est-ce qu'un pôle de compétitivité ?

Selon la définition donnée par le ministère de l'Économie : « Un pôle de compétitivité rassemble sur un territoire donné des entreprises de toutes les tailles, des acteurs de la recherche et des établissements de formation pour développer des synergies et des coopérations autour d'une thématique commune. »

Quels sont leurs avantages ?

Outre...

Lire la suite

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/09/2017 à 13:40 :
" les pôles de compétitivité français ambitionnent de favoriser l’innovation, via la recherche et développement (R&D), et le renouveau industriel"

Sachant que les dividendes sont les principaux concurrents de l’investissement et que ces premiers sont sans arrêt en augmentation par rapport aux seconds il est évident que cela ne doit pas être facile d'essayer de dynamiser des entreprises appartenant à des hommes préhistoriques.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :