August Debouzy se fait l'avocat des start-up

 |   |  986  mots
(Crédits : DR)
Le programme Start You Up du cabinet d’avocats August Debouzy a pour mission d’accompagner les start-up pour les aider à grandir en toute sérénité juridique.

C'est au début de leur existence que les jeunes pousses sont  les plus fragiles. C'est pourquoi le cabinet d'avocats d'affaires August Debouzy a créé Start You Up en 2014. Ce programme consiste à fournir un accompagnement juridique gratuit pendant un an à six start-up sélectionnées parmi 70 postulantes. L'édition 2017 vient de désigner ses lauréats (voir ci-dessous), qui bénéficieront donc de conseils pour toutes leurs questions d'ordre juridique concernant leur activité. Chaque start-up lauréate reçoit plusieurs dizaines d'heures de conseil pour 200 € par mois, ce qui est considérable en termes d'investissement humain et financier.

« Quand nous avons lancé cette initiative il y a quatre ans, nous étions le premier cabinet à le faire à cette échelle. Certains avocats proposaient quelques heures de consultation à des jeunes pousses via les incubateurs. Mais personne n'avait de programme aussi ambitieux », évoque Patrick Ramon, secrétaire général d'August Debouzy.

En 2013, la crise financière de 2008 n'est pas terminée et la situation économique est morose. Mais les 130 associés et avocats d'August Debouzy, en permanence au contact des entreprises, recevaient eux des signaux plutôt positifs : « c'était surtout flagrant chez les start-up, dont la vision du monde était beaucoup moins pessimiste que celle des autres entreprises », se souvient Patrick Ramon. Le cabinet a lui aussi connu des débuts dignes d'une start-up à succès. La petite structure de six personnes créée en 1995 par Gilles August et Olivier Debouzy séduit d'emblée deux clients prestigieux : Microsoft et Philip Morris. « Nous étions alors une start-up du droit ! En effet, ces grands groupes n'avaient aucune raison de venir chez nous plutôt que de s'adresser aux grandes maisons existantes ou aux cabinets anglo-saxons. Or, ils nous ont montré le même niveau de confiance que celui qu'ils accordent aujourd'hui aux start-ups technologiques. Pour eux, c'était un véritable pari. Start  You Up est donc aussi une manière de rendre ce qui a nous été donné » analyse le secrétaire général d'August Debouzy.

 Une relation intuitu personæ forte

Pour le cabinet, aider les start-up est un investissement conséquent, mais le programme Start You Up n'est pas dénué d'avantages. Le premier, c'est la possibilité pour les avocats d'être connectés au monde comme il va, c'est-à-dire en évolution permanente. « Aujourd'hui, vous ne pouvez pas rester dans votre bulle, quelle que soit votre activité. Les entreprises consomment le droit de manière différente et nous nous devons  répondre à leurs attentes » rappelle Patrick Ramon. Être en phase avec ses clients est un avantage bien réel. « Personne ne sait vraiment pourquoi un client continue de vous faire confiance. Ce n'est pas uniquement une question de prix ou d'expertise. Surtout avec un avocat, avec qui la relation intuitu personæ (en fonction de la personne) est très forte. Si  de grands groupes nous font confiance depuis vingt ans, c'est aussi parce que nous sommes agiles et que nous savons nous inscrire dans les grands mouvements sociétaux, technologiques, financiers » estime le secrétaire général.

Côtoyer les jeunes pousses est également bénéfique en interne. Avant de lancer son initiative, August Debouzy a commencé par inviter des jeunes entreprises pour organiser des séances de brain storming afin de comprendre comment elles consommaient le droit et quels étaient leurs besoins. « Ça a été très riche d'enseignement d'être confrontés à ces start-up » avoue Patrick Ramon.

En termes d'image, ce programme d'accompagnement de jeunes pousses sélectionnées augmente également la visibilité du cabinet dans ce domaine : «  si vous tapez « avocat start-up » dans Google, le nom August Debouzy apparaît en première page, sans que nous ayons acheté le moindre mot clé »,  se félicite le secrétaire général.

Détecter les licornes

Par ailleurs, une bonne partie des entreprises qui feront le CAC 40 dans dix ans n'existe pas encore. « L'idée est d'être capable de détecter les futures licornes, et de dire au marché : on sait travailler avec vous », estime Patrick Ramon.

Avec 800 entreprises conseillées chaque année dans tous les secteurs, August Debouzy peut se targuer d'une bonne connaissance des tendances. « Si vous ne comprenez pas les enjeux économiques de l'IT, du retail, du transport, et si vous ne savez pas contextualiser votre savoir juridique, celui-ci ne sert à rien » pense Patrick Ramon. Un appel à candidatures est lancé sur le site http://startyou-up.com. Les start-up répondent en présentant leur idée, leur business plan et leurs besoins juridiques. « On sélectionne d'abord le projet, son caractère innovant et disruptif. Ensuite, on étudie le modèle économique, ce qui permet de faire un premier tri parmi les 70 candidatures. Les 15 finalistes passent ensuite une audition sous la forme d'un pitch d'une quinzaine de minutes. Au final, le critère prépondérant, c'est l'équipe. On discerne assez vite les hauts potentiels, ceux qui sont les plus vifs et les plus agiles, qui sauront changer de stratégie en cas de problème » décrit Patrick Ramon.

Enfin, dans l'univers très concurrentiel des cabinets juridiques, il s'agit aussi d'attirer les meilleurs. Et ce type de programme constitue un argument fort pour séduire les jeunes avocats.

........................................................................................................................................

LES SIX LAURÉATS START YOU UP 2017

Alsid  > protéger efficacement les réseaux d'entreprise contre les cyberattaques

BimBimGo > livraison en moins de 10 minutes de repas préparés par des chefs sur les campus

DataDome > start-up spécialisée dans la cybersécurité et la monétisation des données en ligne

Night4us > application mobile pour découvrir des artistes en live autour de soi, les écouter et acheter des places en toute simplicité

Quable > solution innovante et collaborative pour gérer son information produit et simplifier sa diffusion omnicanal

Yoyo > le premier site qui récompense les habitants qui trient plus et mieux

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :