Eric Denoyer, l’ex-patron de SFR, décroche une prime de 2 millions d’euros

 |   |  229  mots
Eric Denoyer, l'ex-directeur de Numericable-SFR (Altice).
Eric Denoyer, l'ex-directeur de Numericable-SFR (Altice). (Crédits : DR)
Le Conseil d’administration de l’opérateur télécoms a octroyé ce chèque à son ancien chef de file, saluant au passage sa contribution à la réussite de l'opération de fusion avec Numericable.

Pour les collaborateurs de SFR, actuellement confrontés à une importante baisse des coûts, la pilule sera sans doute difficile à avaler. Dans un communiqué publié mercredi, l'opérateur a décidé de signer un chèque de 2 millions d'euros à Eric Denoyer, l'ex-chef de file du groupe de télécommunications, qui a démissionné le 7 janvier. Pour justifier cette prime, le Conseil d'administration a salué son travail dans le rapprochement entre Numericable et SFR l'an dernier :

« Sur avis favorable du Comité des rémunérations et des nominations, le Conseil, au vu de la contribution éminente de Monsieur Eric Denoyer à la mise en œuvre du rapprochement entre SFR et Numericable et à la réussite de cette première année, a décidé de lui accorder une rémunération exceptionnelle de 2 000 000 d'euros au titre de l'exercice 2015 », lit-on dans le communiqué.

Salariés et fournisseurs mis sous pression

Une initiative qui ne plaira sans doute pas à tout le monde chez SFR. Et pour cause, depuis le rapprochement avec Numericable, les salariés sont confrontés à l'impitoyable chasse aux coûts mise en place par la direction pour doper la rentabilité. Idem pour les fournisseurs, qui pâtissent aussi de la situation. Suite à une enquête de Bercy, au mois de novembre, Numericable et SFR ont chacun écopé d'une amende de 375.000 euros pour des retards de paiement envers leurs fournisseurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/02/2016 à 13:32 :
SFR avant c'était bien, mais ça c'était avant ! très déçue du rachat d'SFR par Numéricâble je suis rester un peut quand même histoire de voir ! après plusieurs mail
pour annoncé diverse augmentation fixe et mobil ..pour un même service j'ai quitter le navire sans regret, je suis pas le seul a l'avoir fait certains on compris qu'il ne sont pas des pigeons, depuis SFR a fait des offres dit lowcost exemple l'offre starter a 16.99 ca parait bien a première vu sauf que !!!! quelques nouveauté pour certaine bien camouflé ! voyons 16.99 +3.00€ location de box cela rappel étrangement a orange c'est un retour en arrière...bref c pas fini on vous signale en grand 1 mois offert ...et voici encore une nouveauté,on vous demande 20€00 de frais d'inscription donc ils rattrape le mois gratuit sous couvert de frais bidon, il faut ajouter a cela 49€00 de dépôt de garantie ....donc je résume
pour l'ouverture de votre abonnement c'est 49.00+20.00 =69€00 Et en prime vous êtes engager pour 1 ans ...on espérons que tous fonctionne bien sinon c 1 ans de galère !!
Non Merci je suis partie chez free pas de dépôt de garantie. pas de frais bidon ..
j'ai tous compris !
a écrit le 11/02/2016 à 17:47 :
Cela ne plaît pas aux clients SFR qui voient les tarifs augmenter sans cesse pour une qualité de service sans amélioration
a écrit le 11/02/2016 à 16:10 :
Comme dans tous ces grands groupes ,il y a une mafia organisée dans les hautes spheres pour pomper un maximum de pognon, si possible en le prenant aux salariés liquidés.Ces individus tuent notre pays depuis des années.Ce sont eux la cause principale de notre chômage.Enfin, sa femme va être contente ce soir c'est le principal et les gosses pourront continuer leurs études dans les écoles privées ,ils participeront à ce qu'on appel la reproduction des "élites"."Je serais comme toi papa, destructeur d'emplois".
a écrit le 11/02/2016 à 14:42 :
Et pendant ce temps là on augmente le prix de la neuf box
a écrit le 11/02/2016 à 13:32 :
L’entreprise est en tête du palmarès de la honte en ce qui concerne le paiement de ses fournisseurs, auxquels on demande non seulement d’attendre, mais encore de diminuer leurs factures, mettant en péril leur survie économique.

Les salariés sont directement impactés, dans leur activité professionnelle pour tous ceux qui sont en contact avec les sous-traitants, dépendants de leur activité, ou parce qu’ils ne disposent plus des moyens nécessaires à l’exercice normal de leur métier…
et jusque dans leur accès à la cantine de l’entreprise , dont le prestataire n’a pas été payé.
Réponse de le 11/02/2016 à 15:27 :
Casino fait pas mieux en terme de paiement demande des baisses de prix de 50% à ses fournisseurs et fait étranglé le monde agricole ! Mais fait un chèque de 50 000 € à la grande mosqué de Paris ! Geoffroy Guichard doit se retourner dans sa tombe ! Pendant ce temps le prince triangle et sa cascade de holding monte une pyramide de Ponzi aux frais des salariés et actionnaires du groupe ! 🤑la moralité de la gauche caviar !
Réponse de le 11/02/2016 à 15:51 :
"L’entreprise est en tête du palmarès de la honte en ce qui concerne le paiement de ses fournisseurs,"

Information en effet primordiale pour savoir à qui on a vraiment à faire, je trouve également que cela relève d'une mauvaise mentalité, merci à vous.
a écrit le 11/02/2016 à 12:23 :
a combien ont ete condamne les administrations qui payent en retard? merci
( les reponses genre ' 0 car elles n'en n'ont pas les moyens ELLES' sont bienentendu interdites)
Réponse de le 11/02/2016 à 16:25 :
En quoi une administration mauvais payeur justifie les agissements de ce groupe. Ceci est l exemple type de la dérive de l eco actuelle...une infime partie capte le maximum au détriment des salariés et des sous traitants...a titre perso c est ce que j ai subi avec la grande distribution. Vous êtes dans l idéologie churchill...vous devriez revenir aux realites
a écrit le 11/02/2016 à 12:11 :
Cynisme, cupidité et amoralité, les trois mamelles d'un certain patronat.
Réponse de le 23/02/2016 à 11:01 :
En même temps, personne ne t’empêches de faire comme eux. Ils on monté leur structure a partir de rien, et on grossi jusqu’à pouvoir absorber SFR. C'est peut-être la loi de la jungle, mais ce ne sont pas des fonctionnaires d'Etat parachutés dans des entreprises publiques... On ne leur a pas donné, ils ne l'ont pas volé, et tu as le droit d'en faire autant .. Pas de c..... ? désolé ;-)
a écrit le 11/02/2016 à 11:34 :
C'est en effet le prix du silence de la soumission, je ne sais pas si cela sert vraiment aux patrons qui au final payent dans l'opinion public très chère d'une déplorable réputation alors qu'au final ils ne sont que les pions des actionnaires qui aiment tellement peu être mit sur le devant de la scène, et avec le mal qu'ils font on les comprend parfaitement.

Du coup petits patrons de PME qui en chient des pierres pour faire tourner leurs sociétés et grands patrons de multinationales passeurs de plats avant tout sont mis sur le même plan par les citoyens alors que leurs vies sont diamétralement opposées.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :