Orange accusé de violer les règles de la concurrence

 |   |  518  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'opérateur américain Cogent porte plainte contre son homologue français devant l'Autorité de la concurrence. Il l'accuse d'empêcher les internautes d'accéder au site MegaUpload.

Le conflit entre Orange et Cogent passe à la vitesse supérieure. L'opérateur américain a décidé d'attaquer le français devant l'Autorité de la concurrence pour "abus de position dominante". Une plainte qui promet de poser un casse-tête. Car le gendarme de la concurrence français (comme apparemment aucun de ses homologues en Europe) ne s'est jamais penché sur le monde opaque de l'échange de trafic Internet entre opérateurs.

Le conflit entre les deux opérateurs avait démarré en janvier. À cette époque, Orange avait décidé d'acheminer au compte-goutte le trafic venant de Cogent, et notamment d'un de ses gros clients, le site d'échange de fichiers MegaUpload, très populaire pour échanger des vidéos pirates. Résultat : l'accès à MegaUpload est devenu extrêmement lent pour les clients d'Orange, rendant interminable le téléchargement de fichiers vidéo. MegaUpload s'est alors mis à afficher sur sa page d'accueil un message accusant Orange de cette lenteur.

Le site basé à Hong Kong suggérait même aux clients d'Orange : "Appelez l'assistance téléphonique d'Orange. Dites-leur que vous envisagez de passer à un fournisseur avec une excellente connectivité mondiale, tel que SFR ou Free. Si vous avez besoin d'un bon service immédiatement, envisagez de changer votre fournisseur."

De son côté, Orange accusait Cogent de ne pas respecter les règles de l'échange de trafic Internet. Ces règles stipulent que le trafic soit acheminé gracieusement tant que les échanges restent équilibrés entre deux opérateurs. C'est-à-dire que chaque opérateur envoie à l'autre à peu près autant de trafic qu'il en reçoit. L'opérateur considère alors l'autre comme son "pair", d'où le nom de "peering". En l'espèce, Orange accusait Cogent de lui envoyer bien plus de trafic qu'il n'en recevait : "Le rapport entre le trafic que nous leur envoyons et celui qu'il nous envoie est plutôt de 1 à 4, voire 1 à 8, et continue de s'accroître", dénonçait Pierre Louette, directeur exécutif chez Orange, dans "Les Échos".

17 % du trafic mondial

Selon le PDG de Cogent, Dave Schaeffer, "aujourd'hui, le débit est légèrement meilleur pour les abonnés Orange qui se rendent sur les sites des clients de Cogent, mais la vitesse de connexion reste insuffisante pour profiter des services vidéo". Concernant sa plainte, il explique ses motivations : "Nous voulons faire entendre, devant l'Autorité de la concurrence, qu' Orange a vendu à ses clients un service d'accès Internet, qu'il espère ne pas être utilisé par ses clients. Or, comme les internautes l'utilisent, Orange ne remplit pas son contrat, et se plaint d'une surcharge due à ses abonnés ! C'est une déformation choquante de l'engagement qu'a formulé Orange à ses clients. Nous attendons de l'Autorité qu'elle impose à Orange qu'il s'interconnecte avec Cogent. Nous espérons que l'Autorité mette Orange sous surveillance, ou impose une amende à cause de ce comportement inapproprié."

Cogent, réputé pour ses tarifs agressifs, revendique 17% du trafic mondial, avec un chiffre d'affaires de 263 millions de dollars en 2010. Sa filiale française a réalisé un chiffre d'affaires de 11 millions d'euros en 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/02/2012 à 13:19 :
Les fançais sont quand même de gros hyprocrites. Hier ils venaient ici pour se plaindre que Renault allait faire fabriquer ses voitures au Maroc.
Aujourd'hui ils viennent se plaindre des forfaits Orange, trop chers, Orange emploie 100000 personnes en France, a le meilleur reseau de France. Un reseau non amorti, contrairement à ce que bq racontent (reseau qui a couté 10Millards ? sans compter la maintenanance + redevance anuelle a l'etat de 1,5% du CA).
Free se fait passer pour le chevalier blanc, profite de failles du système (ne respecte pas un contract signé avec Orange)et exploite ses exployés. Fait travailler 1500 personnes au MAROC, soit 1/3 de sont personnel. Et là, bizarrement, personne ne vient se plaindre des delocalisations des emplois français. J'ai honte, honte pour vous et honte pour la france.
a écrit le 05/02/2012 à 18:46 :
Et là j'ai encore relancer facebook et orange , les factures savent le faire mais le vol aussi apparement :(
Je vais faire ma demande chez free , qui eux sont honnête et non des voleurs :)
a écrit le 02/02/2012 à 11:45 :
je viens de me faire piéger par orange qui me facture 2 achat de facebook alors qu'un seul à été créditer sur 1 jeu de faccebook ( dragon de l'atlantide ) , je suis éc?uré de voir sa chez orange alors que je me fait des facture en moyenne par moi de plus de 100 euros , j'ai utiliser mon téléphone portable qui est orange ainsi que internet , j'ai pas eu de réponse de Kabam qui est responsable des achat en ligne sur facebook , je crois que lui aussi fait des abus de confiance et voir piratage aussi à fin qu'il puisse s'en mettre plein les poches , ceci dit lui il est à surveiller de prêt ce Kabam , voila tout et dit .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :