La Tribune

Olivier Gonzalez, le nouveau visage de Twitter en France

Olivier Gonzalez, le nouveau patron de Twitter dans l'Hexagone (DR)
Olivier Gonzalez, le nouveau patron de Twitter dans l'Hexagone (DR)
latribune.fr  |   -  358  mots
Pour conquérir un peu plus la France, Twitter y a ouvert un bureau et nommé un directeur: Olivier Gonzalez.

Il devra savoir décliner le mot-dièse. Olivier Gonzalez, nommé directeur de l'antenne française du réseau social Twitter, aura pour mission d'y accélérer sa croissance. Sa nomination a été annoncée ce mardi, notamment par ce tweet de Tony Wang, directeur de la filiale britannique. 

Le principal intéressé à immédiatement répondu par le même biais:

De la régie publicitaire au micro-blogging

Olivier Gonzalez, occupait depuis 2009 le poste de directeur général du groupe Hi-Media spécialisé dans la monétisation de contenus digitaux, après y avoir été directeur des ventes. Il a également travaillé chez adLINK, un ancien concurrent d'Hi-Media que ce dernier a depuis racheté. 

Twitter a annoncé fin 2012 l'ouverture d'un bureau en France. Katie Santon, la responsable développement des marchés internationaux chez Twitter, s'est même installée dans l'Hexagone, pays considéré comme une cible "stratégique" pour le développement du site.

>> Lire aussi : Twitter ouvre un bureau en France pour accélérer sa croissance 

"Un marché sur lequel nous allons nous rencontrer"

Lors de la conférence LeWeb 12' à Paris en décembre, la responsable américaine avait affirmé : "le prochain marché sur lequel nous allons nous concentrer, c'est la France", et notamment le développement de services locaux. D'après une étude d'Ipsos datant du 25 avril 2013, seuls 5% des Français détiennent un compte sur le site de micro-blogging et l'utilisent régulièrement. Tandis que Facebook compte 26 millions d'utilisateurs actifs dans l'Hexagone selon l'institut Nielsen, soit l'équivalent de 40% de la population.

Ici #RadioLondres... 

Twitter bénéficie donc d'un réel potentiel de croissance. Le mouvement a d'ailleurs déjà commencé. Entre 2011 et 2012, le nombre d'utilisateurs aurait plus que doublé selon l'entreprise, et les messages auraient augmenté de 350%. Le phénomène "#RadioLondres" et l'élection présidentielles, notamment, sont passés par là... 

Au programme, donc, pour Oliviez Gonzalez et son équipe: la conquête de nouveaux clients ainsi que la conclusion de partenariats. 

Réagir