Rapprochement en vue entre Canal+ et beIN Sports

 |   |  312  mots
Le football, objet de passions de la part des diffuseurs
Le football, objet de passions de la part des diffuseurs (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Selon le quotidien L'Equipe, Vincent Bolloré, le président de Vivendi, propriétaire de Canal+, est en discussion avancée avec le fonds souverain du Qatar pour distribuer en exclusivité beIN Sports. Un rachat pur et simple n'est pas à exclure.

C'était une rumeur. Maintenant, les choses se précisent. Canal+ et beIN Sports seraient en passe de se rapprocher. Selon le quotidien L'Equipe, Vincent Bolloré, le président de Vivendi, propriétaire de Canal+, a reçu ce vendredi à déjeuner les dirigeants du football français pour tenter de les convaincre du bien-fondé de ce projet. Outre l'état-major de Vivendi et de Canal+,étaient présents Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de football professionnel (LFP), et Jean-Michel Aulas, le président de l'OL, également l'un des vice-président de la LFP. L'entrepreneur leur a annoncé un prochain rapprochement entre Canal+ et beIN Sports, les deux principales chaînes payantes de sport en France. Les détails n'ont pas été précisés.

Canal+ diffusera-t-elle en exclusivité les matchs des championnats étrangers, notamment espagnol, que retransmet actuellement beIN Sports ? Un rachat de la chaîne détenue par le fonds souverain est-il possible ? Les deux options sont sur la table.

La décision de l'Autorité de la concurrence

Pourquoi cette stratégie ? Canal+ a été dépouillé des droits de retransmission des championnats de football les plus spectaculaires ces dernières année. Tout récemment, en novembre, c'est le groupe Altice de Patrick Drahi qui s'est emparé des droits de la Premier League, le championnat anglais de première division. Canal+ a même dû céder du terrain à beIN Sports pour la retransmission des matchs du championnat de France. La chaîne qatarie lui fait également de l'ombre dans d'autres sports, notamment le rugby et le basket-ball américain.

Si ce rapprochement devait avoir lieu, la surenchère pratiquée par les diffuseurs marquerait probablement une pause. La vente des droits de retransmission de la Ligue 1 permettra à la LFP de toucher 748,5 millions d'euros par an entre 2017 et 2020, contre 626 millions d'euros par an actuellement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/02/2016 à 23:55 :
et nous ça va nous couter combien de plus que nos 13 euros
a écrit le 06/02/2016 à 13:31 :
Dernière chance avant de sombrer !!

Avec sa stratégie de virer toute la direction
Il a perdu le premier choix en ligue des champion (le PSG sera diffuser sur bein pour la ligue des champions)
La perte de la 1 ere ligue qui est le plus grand championnat et occupe la moitié de canal +sport
La moitié des abonnées de canal y sont pour le foot
A 40 euros par mois le championnat de France Ca va être la chute complète pour canal
Sans parler de la nouvelle version des guignols qui est très décevante et de ces interventions (émission sur le crédit mutuel )
Il reste le petit journal et groland mais pour combien de temps !!
Bollore Reve d'un TF1 payant je crois qu'il n'a rien compris.a canal
a écrit le 05/02/2016 à 23:53 :
et c'est encore le français moyen qui va trinquer pour les salaire diabolique de zlatan et consort...je ne vais jamais m'abonner

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :