Les Français détiennent 11.000 milliards d'euros d'épargne !

 |   |  249  mots
Copyright Reuters
En 2010, les Français ont plus que jamais épargné: leurs économies de l'année représentaient 16% de leurs revenus.

Le Bipe, société d'études économiques et de conseil en stratégie, vient de présenter aux adhérents de l'Observatoire des marchés de l'épargne et du crédit le résultat de ses prévisions concernant les comportements financiers des Français en 2011 et 2012.

Après une année 2010 record en termes d'épargne (avec un taux de 16% des revenus), 2011 devrait être en léger recul. Pour 2012, le Bipe prévoir à nouveau un petit faiblissement avec une prévision à 15,7%.

Le patrimoine des Français atteignait à la fin de l'année dernière un chiffre proche de 11.000 milliards d'euros, soit plus de huit fois le montant de leur revenus.

D'après le Bipe, "du côté des prix des actifs, l'année 2010 a été fertile en surprises : on attendait une reprise de la Bourse et les incertitudes se sont conjuguées pour aboutir à un tassement (-3,3% entre le 1er janvier et le 31 décembre) ; on avait anticipé une année plutôt sage en matière de transactions sur les logements neufs et anciens : les transactions ont été nettement plus élevées que prévu et les prix des logements anciens ont crû de plus de 9% entre le début et la fin de l'année. Comme le patrimoine résidentiel représente près des trois cinquièmes du patrimoine total des ménages, cette augmentation des prix a joué un grand rôle dans la croissance de ce patrimoine qui ressort à 7% en valeur nominale".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/01/2014 à 21:42 :
Avoir la discipline d'épargner de façon automatique dans des choses dont la valeur va augmenter est un élément très important.
Si nous épargnons 5 euros par jour, nous avons au bout de 30 jours 150 euros et 1800 euros au bout de 1 an.
Si nous commençons à économiser cette somme à l'âge de 33 ans jusqu'à 65 ans en supposant un rendement de 10 % par an sur ces 5 euros par jour. Nous nous retrouvons alors à 65 ans avec un capital de 1,2 millions d'euros
Voilà ce que j'ai commencé à comprendre il y a quelques mois et à mettre en pratique le principe d'épargne automatique.
Réponse de le 23/02/2015 à 2:33 :
Je croit qu'il faut que tu revoit t calcul sa fait paq autant!!!
a écrit le 22/04/2013 à 13:38 :
Vous comprenez pourquoi les agences de notation ne s'inquiètent pas. La France emprunte à ce jour aux alentours de 1,80 % l'an. Le taux qui devrait s'appliquer devrait se situer à 5 % minimum compte tenu de notre dette et de nos multiples déficits. En cas de défaillance de la France, les créanciers se disent qu'il restera toujours la possibilité de faire un "hold up" sur l'épargne des Français...! Vous êtes prévenus....!
a écrit le 20/04/2012 à 10:24 :
Mais où est donc tout cet argent?

Epargne (officielle) moyenne par français: 170k?. Des Liliane il y en a bien plus qu'on croit.

Dette de l'état ramenée à chaque français: 23k? (dont 20K? d?intérêts pour les banques et leurs rentiers). la faillite n'est pas pour demain.

DE L'ARGENT IL Y EN A ET ON LE REDISTRIBUERA
Réponse de le 20/04/2012 à 15:37 :

Dans les assurances vie & Livrets A, LEP, ..... entre autre !
Réponse de le 23/06/2013 à 6:35 :
Les LIVRET A sont vides (construction de logements sociaux)
Hollande pour relancé leurs constructions voulait a nouveau piocher dedans, mais nada, ya plus rien, alors il a dit qu'il augmentait le plafond afin que les gens y ajouter de l'argent, et ainsi ils ont de quoi construire a nouveau ;)

Faut arrêter de rêver, vous n'avez plus rien, ceux qui comme moi sauve le peu d"économie qu'ils ont, investissent dans du concrêt, moi ce sont des pièces d'argent pure et je les garde a la maison ;) et je paye par virement bancaire, ainsi ils gardent leurs fausses monnaie virtuelle et moi j'ai du métal précieux a la maison ;)
a écrit le 10/12/2011 à 14:58 :
Les Français détiennent 11.000 milliards d'euros d'épargne ! Dire qu'il suffirait de les confisquer pour que la dette soit réglée
Réponse de le 20/04/2012 à 15:49 :

On n'est pas en Corée du nord !!!

C'est l'épargne de tout le monde, pas que des Très Riches.
Eux, ils placent en Suisse ou ailleurs qu'en France !
Donc c'est l'épargne des gens modestes qui ont économisé
souvent avec difficultés après avoir travaillé toute leur vie.
a écrit le 07/04/2011 à 12:52 :
Il y a une différence entre patrimoine et épargne, même si le patrimoine peut se transformer en épargne, notamment en cas de succéssion. L'épargne peut être injectée directement dans l'économie, pas le patrimoine. Cette épargne appartient aux Français et l'état n'a pas à lorgner dessus, ni les banques à spéculer avec. C'est le cas actuellement où l'état prépare une réforme sur les assurances vie. Que les politiques qui gouvernent et gèrent la France en face autant, mais là, c'est une autre affaire, surtout avec ceux qui profitent des caisses de l'état. Dernière remarque, on connait l'épargne et le patrimoine des Français. On ne connait pas la richesse et le patrimoine de ceux qui ont des comptes et des coffres dans les paradis fiscaux, notamment la suisse, et là, ce serait intéressant d'avoir des chiffres fiables, mais là aussi, c'est une autre histoire.
Réponse de le 20/04/2012 à 10:21 :
11Md? * 2/5 = 4,4Md? de cash
dette de l'état 1,5Md?
a écrit le 07/04/2011 à 11:58 :
encore un titre racoleur
un titre plus juste aurait été:
sur 11000 milliard du patrimoine des français 10% des français les plus riches en détiennent plus de la moitié!
c'est un exemple, le travail du journaliste consistant à rechercher les chiffres exacts
Réponse de le 09/04/2011 à 8:56 :
L'annonce globale est sans doute correcte. L'information journalistique est donc bonne et vous livre une information. Si vous voulez plus de détails il faut recourir à plus d'information et surtout ne pas accuser le journaliste de désinformation. Vous n'êtes absolument pas objectif !
Réponse de le 09/04/2011 à 9:07 :
Le chiffre exact est passé en 20 ans de : 20% détiennent 80% du patrimoine à moins de 11%détiennent ces mêmes 80%.Pour l'assurance vie (2600 milliards), 8% détiennent 60% du total et pour la bourse 10% 80% du total. Il en est de même pour l'immobilier. Et encore ce n'est que ce qui est apparent, quand on sait que plus on est riche plus on a de solutions pour ne pas payer d'impôts et que dans les faits en outre les 50% les moins aisés subissent 45% de prélèvements d'impots directs + indirects (tous les impots prélevés sur la part consommée du budget), contre 35% pour les plus riches. Entre "l'indignez vous" de Stéphane Hessel et le nouveau livre qui vient de sortir "arretez de mentir", il y a de quoi remettre les pendules à l'heure. (C'est d'ailleurs la philosophie des princes de Machiavel, mentez et maintenez votre peuple dans l'ignorance vous resterez maitre de vote pays. Vous seuls détenez la vérité et l'intéret national et êtes de ce fait maitre incontestable de ce peuple incapable)
a écrit le 07/04/2011 à 8:46 :
Les français épargnent pour eux mais endettent l' Etat . Tant que le solde sera positif on ne risque pas grand chose c'est un fait . Mais on devrait peut être se poser la question de la fiscalité en France, car comme la plus belle fille du monde l'Etat ne peut redistribuer que ce qu'il touche. Et sur ce point là les bénéficiaires sont gourmands.
a écrit le 07/04/2011 à 8:27 :
Les français épargnent pour eux mais endettent l' Etat . Tant que le solde sera positif on ne risque pas grand chose c'est un fait . Mais on devrait peut être se poser la question de la fiscalité en France, car comme la plus belle fille du monde l'Etat ne peut redistribuer que ce qu'il touche. Et sur ce point là les bénéficiaires sont gourmands.
Réponse de le 19/09/2013 à 20:08 :
IL A RAISON
a écrit le 07/04/2011 à 7:17 :
Les français savent mieux gérer leur patrimoine que l état le sien, il va falloir donner la gestion du pays a un français a la place des inspecteurs des fibances
Réponse de le 07/04/2011 à 9:07 :
En même temps c'est le choix des français "d'individualiser l'épargne et de collectiviser leurs dettes". Ca leurs donne bonne conscience. Mais c'est aussi à eux de dire voilà "notre épargne, voilà nos dettes" et de faire le bilan des deux. Finalement les français sont comme les entreprises qu'ils détestent tant : à leur échelle ils veulent privatiser les gains (c'est MON épargne!!) et collectiviser les pertes (ce sont les dettes de l'état!!! pas les miennes) . ça revient au même ici. (je précise que je suis comme eux...). En finance comme en sport : "on a gagnés" si on est champion ...mais "ils ont perdus en 2002" si ça tourne mal
Réponse de le 07/04/2011 à 12:48 :
+1
a écrit le 07/04/2011 à 6:53 :
Ces milliards ne sont pas nés d' hier...Et cela est une bonne chose & rassurant en quelque sorte...
Pourquoi ne pas y puiser ce dont on a besoin en urgence pour aider ceux qui n' ont ni épargne ni travail sous forme d' emprunt REMBOURSABE (Je n' ai pas dit impôt)
Tel l' emprunt sécheresse en 1976
C.B.
Réponse de le 07/04/2011 à 10:15 :
D'accord avec vous Broom,mais avant de verser du liquide dans un tonneau, il faut boucher les trous et s'assurer qu'il restera bien étanche
Réponse de le 07/04/2011 à 10:25 :
Mais attention aux effets pervers de toute mesure "généreuse". Le déficit du budget de l'état en est en grande partie l'illustration!
a écrit le 06/04/2011 à 17:29 :
pourquoui la france ne paie pas toutes ses dettes et le déficit de la sécu avec ces 11000 milliards
Réponse de le 07/04/2011 à 9:15 :
Les 11000 milliards appartiennent aux français, pas à l'Etat.
Réponse de le 07/04/2011 à 13:30 :
Les dettes de l'état appartiennent aussi aux français, désolé. Ce sont eux qui réclament de la dépense publique.
Réponse de le 09/04/2011 à 9:00 :
Les Français sont des individus. Pourquoi voulez-vous collectiviser ? Si la dette est collective les patrimoines ne le sont pas. D'ailleurs pour échapper à la dette il suffit, malheureusement, de s'installer à l'étranger !
a écrit le 06/04/2011 à 17:00 :
Et voilà pourquoi ils râlent, mais ne sont pas pr$ts à changer quoi que ce soit, parce que les gens qui se révoltent sont les gens qui ont faim, pas les gens qui hurlent "court plus vite fainéant" pendant les matches de foot à la télé :-)
a écrit le 06/04/2011 à 16:14 :
11 000 milliards dont 60% de biens immobiliers, reste 4 400 milliards, desquels on enlève encore les biens professionnels, restent 3 500 milliards à la louche. On enlève encore 1 200 milliards de la dette publique détenue par les étrangers (sur 1 600), et les engagements auprès de nos concitoyens du service publique pour leurs futures retraites (non comptabilisée dans la dette française). Enlevez encore le chateau de Versailles, le Louvre, les voitures et les begonias plantés sur les terrasses. J'enlève in fine la part des gens qui ont du patrimoine et qui vont se barrer. Qu'est-ce qu'il reste? Rien ou presque! Mince, c'est pire que ce que je croyais..
a écrit le 06/04/2011 à 16:10 :
Votre épargne sert principalement "les banques" qui en détenant votre argent, qui n'est plus le votre au passage, peut créer ex nihilo "c'est a dire a partir de rien" 10 fois la somme que vous lui avez confié... au travers du crédit qui lui rapporte de véritables intérêts, c'est pas génial ca !
y sont merveilleux ...
a écrit le 06/04/2011 à 14:49 :
c'est valable pour certaines catégories de français donc les moyennes ne veulent rien dire
j'en connais beaucoup qui se demandent comment ils finiront le mois plutot que comment ils vont épargner
Réponse de le 06/04/2011 à 20:26 :
C'est tout le probléme de ce titre "racoleur, menteur, manipulateur". Il justifie ce livre qui vient de sortir "arretons de mentir". en effet. 80% de la bourse est détenu par 10% des investisseurs. Les 2700 milliards d'assurances vie sont détenus à 60% par 8% des adhérents. 60% du partrimoine immobilier est detenu par 30% des français. Plus global, l'écart necesse de se creuser: en 1990 20% détenaient 80% de la richesse. En 2010 moins de 11% détiennent ces mêmes 80%!
a écrit le 06/04/2011 à 14:41 :
Et ça regarde qui ça ? c notre argent ! Que l'état et les comptables retirent leurs nez de notre argent, ça regarde personne, c pas nos oignons, c privé ça
a écrit le 06/04/2011 à 14:14 :
Il y aurait largement de quoi racheter la dette française. Pourquoi l'Etat ne lance t-il pas des produits d'épargne nous permettant d'être maîtres de notre dette ??? avec en contre partie des baisses d'impôts par exemple.
Réponse de le 06/04/2011 à 14:38 :
Les français ne sont pas assez riches !
11000 mds / 56 mills = 189655 euros par personnes !
Or l'immobilier (maison/appartement) est une grande partie du patrimoine ! (1 appartement dans une petite ville de province = 150.000 euros) reste approx 20.000 euros pour votre emprunt !
Soit 58 million * 20.000 = 1 160 000 000 000 !!
OR la dette c'est 1 700 000 000 000 + 1 000 000 000 000 ! (2.000 mds)
C'est trop juste
Réponse de le 06/04/2011 à 14:39 :
Ton n'idée n'est pas bête du tout Laurent ! Il y a effectivement matière à réfléchir.
Réponse de le 06/04/2011 à 16:05 :
Ca s'appelle des OAT, non?
Réponse de le 06/04/2011 à 16:28 :
Tout simplement parceque depuis 1973 les Etats ont rendu obligatoire d'avoir recours pour leur dette aux organismes financiers et bancaires, en clair on a privatisé la dette auprès des banques. Pour bien roder le système et permettre que les banques s'en mettent plein les pôches sur le dos des Etats (et donc le nôtre) il a fallut diminuer l'inflation (un prêt à 5% pour une inflation à 2% est plus lucratif qu'un prêt à 13% pour une inflation à 12%). Ces produits d'Epargne sont aujourd'hui interdits.
Réponse de le 07/04/2011 à 7:45 :
@Jean : la dette c'est 2000 milliards donc il y a de quoi pour en "privatiser" une bonne partie. On serait moins dépendants des marchés et des agences de notation.
En lançant un grand emprunt privé à un taux acceptable et avec un crédit d'impôt (pour qu'il y ait un avantage face à des produits qui rapporteraient plus) ou un truc dans le genre à grand renfort de publicité, ça pourrait marcher.
Réponse de le 07/04/2011 à 7:46 :
S'il y a de l'immobilier là dedans, alors oui c'est plus faible mais le titre parlait d'épargne.
Réponse de le 03/11/2012 à 16:13 :
Bonne idée Laurent!
En réduisant la dette de 400 milliards on fait baisser le taux d' intérêt de la dette ce qui réduit les intérêts de la dette de 40 milliards, en contrepartie ceux qui contribuent au remboursement de ces 400 Mds seront exonérés de 400 Mds d' impôts sur le revenu étalés sur 10 ans. Tout le monde y serait gagnant!...Qu' attendent nos politiciens?...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :