Immobilier : la fiscalité du patrimoine questionnée

 |   |  589  mots
L'organisme France Stratégie suggère notamment de supprimer la taxe foncière, en échange d'une taxation des loyers implicites pour les propriétaires occupants.
L'organisme France Stratégie suggère notamment de supprimer la taxe foncière, en échange d'une taxation des loyers implicites pour les propriétaires occupants. (Crédits : Reuters)
Un nouveau rapport interroge l’opportunité d'une taxation accrue des propriétaires de leur résidence principale, afin d'instaurer plus d'équité entre les contribuables.

Avant chaque élection présidentielle, des propositions visant des réformes profondes de la fiscalité reviennent souvent à l'ordre du jour. En cette fin d'année, la très impopulaire idée de taxer davantage les propriétaires de leur résidence principale revient pour la seconde fois sur la table. Après une note datant d'octobre de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), c'est France Stratégie qui interroge cette semaine sur l'opportunité d'une réforme de la fiscalité du patrimoine immobilier, pour rétablir de l'équité entre les contribuables.

Le rapport de France Stratégie suggère entre autres pistes de supprimer la taxe foncière, en échange d'une taxation des loyers implicites pour les propriétaires occupants. « La fiscalité du patrimoine immobilier, en France, favorise beaucoup la détention d'une résidence principale », souligne dans ce document publié mercredi l'organisme de réflexion rattaché au Premier ministre. Dans le cas d'un bien mis en location, le propriétaire doit en effet, en plus de la taxe foncière, s'acquitter des prélèvements sociaux (15,5%) et de l'impôt sur le revenu, qui s'appliquent au montant des loyers perçus. Ce qui n'est pas le cas des biens occupés par leur propriétaire.

Conséquences négatives sur la mobilité

« Encourager ainsi le statut de propriétaire occupant, au détriment par exemple de celui de locataire bailleur (personne propriétaire d'un bien loué à un tiers mais locataire de sa résidence principale) emporte des conséquences négatives en termes de mobilité », estime le rapport. Selon France Stratégie, ce système défavorise par ailleurs les jeunes générations, chez qui le taux de détention de sa résidence principale a stagné depuis trente ans, alors qu'il a nettement progressé chez les plus de 60 ans. Pour faire en sorte que les ménages soient imposés « à proportion de leur capacité », le rapport suggère plusieurs pistes de réforme, dont une refonte de la taxe foncière, qui ne reposerait plus sur des valeurs locatives mais sur la valeur vénale du bien, nette du montant des crédits restant dus.

Neutralité fiscale

Autre piste avancée: rendre les loyers versés déductibles du revenu fiscal pour les locataires, afin de rétablir « la neutralité fiscale entre les statuts d'occupation ». Une piste qui impliquerait d'augmenter les taux d'imposition pour maintenir le niveau des recettes fiscales globales. France Stratégie suggère enfin de supprimer purement et simplement la taxe foncière, mais d'assujettir les « loyers implicites », autrement dit les loyers que les propriétaires devraient payer s'ils étaient locataires de leur logement, aux prélèvements sociaux et à l'impôt sur le revenu.

Ces derniers devraient être calculés « à partir des caractéristiques du bien », « après déduction des charges d'entretien, d'assurance et de réparation » et des « intérêt d'emprunt », souligne le rapport, qui reconnaît toutefois que cette option présente des « inconvénients », liés à la notion de « loyer implicite ». France Stratégie admet en effet que ce concept « suscite beaucoup d'incompréhension, voire d'hostilité dans l'opinion, même si la taxation des loyers implicites existe ailleurs et a existé en France jusqu'en 1965 ». La taxation des loyers implicites a été proposée ces dernières années par le Conseil d'analyse économique (CAE), par Terra Nova et donc l'OFCE, suscitant à chaque fois des levées de bouclier, principalement chez les propriétaires qui représentent près de 60 % des ménages français.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/12/2016 à 11:41 :
@churchill : je suis d accord avec vous , les francais sont pour plus d impôts qu ils ne payent pas . rappellons qu il existe 42 taxes sur l immobilier : record du monde .. Il faut tout simplifier à commencer par ex imposer les plus values sur residence principales comme les secondaires ..voila une vraie niche fiscale a supprimer ! Et je risque de faire plaisir à personne
a écrit le 21/12/2016 à 11:39 :
Quand l'administration parle d'"equité" fiscale...je m'inquiete!!
En general cela prepare une augmentation des impots!!
Ils sont vraiment incurables!!
L'equité fiscale commencerait le jour où tout le monde paierait des impots, ce qui n'est pas vraiment la tendance recente
Arretons la langue de bois!!! Le "modèle fiscal" actuel n'a pas vraiment créé de progrès social puisqu'il aboutit a une hausse massive du chomage...
Regardera-ton un jour la réalité en face? au lieu de se parer de grands arguments demagogiques destinés a masquer l"appetit insatiable du fisc stimulé par des decisions bassement electoralistes
a écrit le 20/12/2016 à 15:44 :
Et quand vous ferez votre gigantesque plus value à la revente on ne vous verra curieusement pas vous plaindre lol
a écrit le 19/12/2016 à 11:28 :
nous avons travaillé toute notre vie, remboursé un crédit, payé frais de notaire ou taxe locale d'équipement, taxe foncière annuelle. nous ne voulions plus avoir deloyer à payer à la retraite pour anticiper une baisse de revenus. Aujourd hui, nous ne pensons plus qu'à vendre et se casser à l'étranger. quand je vois que ce notre France est devenue, je me demande si ce n'est pas la meilleure solution......................Nous aimons la France. Redonnons le goût du travail..........................On marche sur la tête...................
a écrit le 18/12/2016 à 10:41 :
Dites vous bien que les sous seront pris là où ils sont, et où sont-ils ?

Dans le logement!

Quand les gens font des plus values sans avoir bougé leurs petits doigts ils ne viennent pas se plaindre.

Droite ou gauche il sera pris là ou il est sauf dans les poches des politiques eux même !
a écrit le 16/12/2016 à 22:53 :
Géniales les idées des porte-serviette politiciens ! faire payer des impôts sur un revenu fictif : la normalité serait que chacun soit propriétaire de son habitation, eh bien, ces petits bobos parisiens estiment que la normalité est que l'on doivent payer pour se loger ! à quand la TVA sur le prix que vous aurriez du payer pour les fruits et légumes que vous faites pousser chez vous (balcon, terrasse, jardin) ou sur l'eau de pluie que vous récupérez ?
a écrit le 16/12/2016 à 15:51 :
Oui, le marché immobilier est malsain en France. D'un côté, la rente de ceux qui ont bénéificié d'un HLM, de l'autre la surtaxation (+risques juridiques) des propriétaires bailleurs, et enfin la sous-taxation des propriétaires occupants.
Tout cela fait un marché figé empêchant la mobilité.
Alors : renforcer les droits des propriétaires bailleurs, recentrer l'HLM vers ceux qui en ont besoin avec une politique active de surloyer et d'adaptatoin de la taille du logement à la taille du ménage, augmenter la taxe foncière et la taxe d'habitation.
a écrit le 16/12/2016 à 13:57 :
Cela a déjà eu lieu pour les terres agricoles, résultat propriétaires expulsé pas l'état, faune et flore entièrement détruite en quelques années remplacé par la pollution et les ragondins..
On peut aussi collectiviser les propriétés bâties, cela se fait dans quelques pays, résultat dès l'ouverture de la porte : Odeurs, pipi, matières fécales, moisit, seringues, canettes ...
Bienvenu au nouveau partisants de la gratuité ... quel beau monde
a écrit le 16/12/2016 à 12:38 :
c'est une honte :c est penaliser ceux qui ont achete leur logement au lieu de jeter l'argent par les fenetres au lieu de vivre sur les logements sociaux et les apl ... en meme temps on a fait travailler le batiment et ca continu pour l'entretien... A force de vouloir taper sur nous les proprietaires de leur logement principal ca va mal finir...
C'est certainement pas de cette facon qu'on remettrra le travail sur le devant de la scene: tout compte fait, il vaut peu etre mieux de vendre et s'en aller...
Decidement les politiques ne savent que casser...
Ce qui va mal en France c'est l'instabilité de toutes nos lois aucun moyen de prevoir l'avenir....
Ils feraient mieux de se battre contre l'evasion fiscale , cela serait plus rentable et surtout plus juste...
a écrit le 16/12/2016 à 10:28 :
faite comme les gens du voyage !....en toute sérénité la liberté
Réponse de le 16/12/2016 à 14:05 :
C'est une solution : il y a de magnifiques caravanes. Si nous sommes trop nombreux à vendre notre logement, ils mettront un Loyer Fiscal aussi là dessus, exceptés gens du voyage.
a écrit le 16/12/2016 à 9:40 :
Il faut surtout de ne pas occulter que la taxe foncière pour un bailleur est déductible des ses revenus fonciers. Pour le propriétaire, ce n'est pas le cas.
a écrit le 16/12/2016 à 9:16 :
Il faut taxer les résidences sans habitant c'est évident par contre inciter les propriétaires à louer à des prix raisonnables leurs maisons et dans ce cas il faut préserver ces propriétaires responsables de surcouts financiers improductif. Puisque le propriétaire partage il faut l'aider.

Le véritable problème c'est toutes ces maisons qui ne servent à rien, soit les propriétaires font enfin fonctionner ces outils de production source de richesses soit ils les laissent vide et on les taxe à fond.

Il y a bien plus de maisons qui ne servent à rien de la sorte que l'on pense, tandis que les actifs eux ne trouvent pas de logements et ça c'est tout simplement insupportable, ne jamais oublier que plus on possède et plus on est possédé.
a écrit le 16/12/2016 à 9:05 :
Taxe foncière, plus 9% sur Limoges et 5% pour la taxe d'habitation annoncée par la municipalité d'augmentation en 2017,Acheter aujourd'hui pour devenir propriétaire fiscalité incertaine,droit de mutation à l'état toujours plus élevé, taxe foncière, taxe d'habitation, lois et normes énergétiques toujours plus contraignantes et onéreuses lors des travaux de façades,toitures ascenseurs et demain encore plus de spoliation autant rester où redevenir locataire...
a écrit le 16/12/2016 à 9:03 :
Taxe foncière, plus 9% sur Limoges et 5% pour la taxe d'habitation annoncée par la municipalité d'augmentation en 2017,Acheter aujourd'hui pour devenir propriétaire fiscalité incertaine,droit de mutation à l'état toujours plus élevé, taxe foncière, taxe d'habitation, lois et normes énergétiques toujours plus contraignantes et onéreuses lors des travaux de façades,toitures ascenseurs et demain encore plus de spoliation autant rester où redevenir locataire...
a écrit le 16/12/2016 à 8:58 :
"rétablir de l'équité entre les contribuables" non mais qu'est ce qui faut pas entendre? c'est aberrant! où est l'équité? on travail pour pouvoir acheter un bien, si les autres n'en ont pas ils n'ont qu'a faire pareil faut pas me dire dans notre pays plein de hlm qu'ils peuvent pas trouver un bien à leur porté.
Déjà que ceux qui travaillent sont sur-taxés d'impôts pour payer ceux qui profitent du système, faut pas abuser.
Réponse de le 16/12/2016 à 12:05 :
raisonnement debile : si avec votre argent vous achetez des actions, vous payez des impots sur les dividendes, si avec le meme montant vous achetez une maison pour vous loger, vous ne payez rien. Pire si vous laissez cette maison vide (par ex vous en avez herite) elle ne vous coute rien alors que la logique economique voudrait que ce capital devienne productif. et je parle meme pas de l impact social avec des gens qui doivent payer des fortunes pour se loger ou dormir dans leurs voitures.

C est pas pour rien que des pays aussi communistes que la suisse ou les USA ont une taxe sur l immobiler bien plus forte qu en france (en suisse vous avez un revenu fictif qui s ajoute a vos revenus si vous etes proprietaire)
Réponse de le 16/12/2016 à 13:29 :
CD. Quand on achète une maison ou un appartement on paie un crédit, on paie le notaire, on paie l'assurance, voire un courtier car on investit sur notre avenir et celui de nos enfants et on s'assure d'avoir un toit sur la tête. Ca veut dire qu'on travaille dur car on ne peut pas se permettre d'être au chomage et de ne plus pouvoir rembourser le crédit.
Ce que vous dites est inexacte une maison vide ca coûte quand même de l'argent, taxe foncière, crédit, entretien, assurance, charges de copropriété et autres.
Beaucoup de propriétaires n'ont qu'un bien immobilier et sont des gens "ordinaires" qui se saignent ou se sont saignés à tout le moins serré la ceinture pour prendre un crédit, payer les charges et tous les frais qu'on a quand on est propriétaire.
De plus en France on est déjà énormément taxé sur presque tout.
Merci de ne pas cracher sur ce qui ont préféré investir dans une maison ou un appartement plutôt qu'acherter des actions et / ou e se loger en HLM ou logement 1% patronal.
Réponse de le 16/12/2016 à 14:11 :
Et les taxes et impots en plus en france, faut pas en parler ?
a écrit le 16/12/2016 à 8:28 :
Trop complique. Plus simple, supprimer les droits de mutation, la taxe fonciere et la taxe d'habitation. Imposer a 2% de la valeur de marche du bien, a partir de la residence principale. Et pas de calculs savants en function des revenus....ou autre situation soi dissant d'exception.
a écrit le 16/12/2016 à 8:19 :
Ces institutions regroupant des soi disant économistes, des soi disant intellectuels ou des sans disant politiques ne sont que des sangsues a notre société
Ils ne savent pas ce que c'est de travailler toute sa vie pour avoir son logement à la retraite
Non eux placent de l'argent en bourse c'est plus propre
On ne va pas taxer la bourse car on perdra des emplois c'est plus sur
Nous sommes entouré d'incapables depuis des années , cela ne va pas changer avec la réflexion de ces gens là
a écrit le 16/12/2016 à 8:15 :
La France est petit à petit en train de devenir un pays communiste. Cette loi sonnerait la fin du droit de propriété et provoquerait un depart massif de beaucoup de personnes qui n en peuvent plus de payer des impôts et des taxes pour entretenir l électorat comme-socialiste.
a écrit le 16/12/2016 à 6:45 :
"Dans le cas d'un bien mis en location, le propriétaire doit en effet, en plus de la taxe foncière, s'acquitter des prélèvements sociaux (15,5%) et de l'impôt sur le revenu"

JE ne sais pas s'ils ont conscience de leur connerie : un propriétaire qui met un bien en location a forcément un logement, donc ce bien en location est un placement... on appelle cela une rente, donc normal que ce revenu supplémentaire soit taxé au titre de l'IR... rien de choquant.

Je ne sais pas d'ou ils sortent chez France Stratégie, mais s'ils veulent une révolution, ils sont bien partis... ils doivent avoir les neurones qui s’entrechoquent. Le pire, ils sont convaincus d'avoir raison (méthode coué).
Réponse de le 16/12/2016 à 8:47 :
Un bien immobilier n'est pas un placement comme les autres. Il y a de nombreuses charges et obligations à assumer : entretien, taxes, gestion des locataires. Tout cela créé de l'emploi, mais l'état veut s'accaparer le si peut qui reste. Ce qui rapportait, c'était la plus valus à la revente, mais comme celle-ci est fortement amputés par une nouvelle taxe, investir dans l'immobilier est devenu un dangereux piège. Quand on voit que le calcul locatif prends en compte les locations saisonnières pour augmenter les taxes, faut pas s'étonner de la chute du marché. Et en plus c'est totalement inéquitable pour les régions qui ne vivent que du tourisme.
Réponse de le 16/12/2016 à 9:39 :
si tous les c.ns volaient il y aurait beaucoup de chefs d'escadrille dans nos hautes administrations .
supprimons ocde, france stratégie ,comité économique et social , sénat et redistribuons cet argent aux plus nécessiteux
Mettons ces gens à travailler à la chaîne ou sur les marchés cela va les aérer et remettre leur esprit en place.
Réponse de le 16/12/2016 à 12:58 :
Par contre quand le locataire ne paye pas l'etat ne veut rien savoir vous devez vous debrouiller tout seul (huissiers, tribunal avocats a votre charge) et en plus vous ne pouvez pas mettre votre locataire dehors et il est plus qu'impossible de le contraindre a payer meme si vous meme vous vous etes endette pour acheter ce logement (en prevision de votre retraite) qui vient gonfler le nombre de logement sociaux que l'etat ne construit plus... Ceci sans compter les degradations que vous devez supporter avec juste un mois de caution qui souvent est engloutie par le dernier loyer qui n'est presque jamais payé...
Si c 'etait a refaire.... je le refairez plus .... car en plus entre temps la loi fiscale change et quand vous voulez revendre vous y laissez beaucoup de plumes...
a écrit le 16/12/2016 à 6:11 :
Il faut qu'ils arrêtent çà va mal se terminer
a écrit le 16/12/2016 à 1:01 :
Ils veulent absolumment NOUS DEGOUTER DE VIVRE. Ce pays est devenu COMMUNISTE. Dans ce cas je VENDRAI DE SUITE pour revenir en location. Je ne me suis pas privé DE TOUT, pour etre puni et condamné à perpétuité. Aubry et Hidalgo leur auraient suggéré celà.
Réponse de le 16/12/2016 à 8:54 :
On est communiste en partie je l'ai tjs dis. mais si cette taxe stupide était votée il suffirait de garder un bout de crédit (genre 10€/m) juste pour dire qu'on a pas fini de payer la maison et eviter les taxes
a écrit le 15/12/2016 à 23:44 :
Bonne idée ! Et demain on taxera les gens qui n'ont pas de voitures, en raison des économies qu'ils font du fait de ne pas être taxé sur l'essence et les réparations qu'ils s'épargnent... On taxera aussi les propriétaires de machine à laver qui s'évitent les dépenses de pressing. Etc...
a écrit le 15/12/2016 à 22:14 :
Toujours ce nivellement par le bas et par la médiocrité c'est insupportable
a écrit le 15/12/2016 à 21:41 :
Tout est bon pour plumer au maximum les citoyens dans ce pays !
a écrit le 15/12/2016 à 20:59 :
Cet argent servira à construire des "HLM" bidons dans le 5 e arrondissement pour y caser les copains, qui bien sur ne seront jamais virés quelque soit leur revenus
a écrit le 15/12/2016 à 20:41 :
C' est sûr qu'ils sont scandaleusement avantagés, toux ceux qui ont payé un emprunt pendant 20 ou 25 pour posséder un toit pour leur famille.
J'aime beaucoup l' expression on marche sur la tête, et je pense qu'elle s' applique parfaitement à la logique de nos économistes de goche.
Si la gauche veut rendre service aux mal logés, je propose qu'elle donne automatiquement les logement sociaux aux personnes hébergées après 15 ou 20 ans lorsque l'appartement occupé à été payé à hauteur des loyers effectivement versés.
a écrit le 15/12/2016 à 20:28 :
les francais sont pour l'isf a 80%, vu que c'est un impot qui ne les concerne pas et qui est donc ' paye par personne'....... c'est donc ' juste et moral'
par contre la taxation des loyers fictifs, qui est un ' isf generalise', ils sont contre, vu que c'est paye par qqun, a savoir eux....
apres faut pas oublier que ca va devenir infernal, vu qu'il faudra calculer le taux de depreciation de l'actif amorti ( et que donc les gens vont hesiter avant d'investir pour qu'on leur augmente leur valeur locative!)
en outre la taxe fonciere sera supprimee? oui bon, au bout de 5 ans elle sera revotee........ la france enleve en general un impot en le remplacant par un autre, puis le remet sur un air de ' ca a ete supprime, remettons le'
les precedents sont legion!
a écrit le 15/12/2016 à 20:07 :
C'est hallucinant! Taxes,surtaxes et retaxes.......
France stratégie,terra nova et ofce......occupez-vous à voir comment résorber le chômage et la pauvreté .
laissez vivre les gens qui ont remboursé des emprunts pendant 20 ans .
Marre des énarques qui ne connaissent rien à la vie des sans dents et qui mourraient de faim avec un smic.
Réponse de le 16/12/2016 à 9:57 :
Bien d'accord, mais il faudrait faire quelque chose contre la démence fiscale de ces députés !!!! Par exemple, bien noter qui vote ces taxes à l'Assemblée et l'indiquer clairement. Apres, aux électeurs de prendre leurs responsabilités....
a écrit le 15/12/2016 à 20:06 :
France stratégie... encore une officine à liquider au plus vite. Entre l'OFCE, Terra Nova,... il y a vraiment trop de parasitisme en France.
a écrit le 15/12/2016 à 20:05 :
S'ils veulent augmenter la mobilité des salariés, ils n'ont qu'à rendre les droits de mutation (partie taxe des frais de notaire) amortissable sur 15 ans. Si on vend avant 15 ans, l'état rembourse au prorata. De toute façon ils auront leur cher argent puisque quelqu un achète ! Non la vérité c'est qu'ils veulent encore plus d'argent pour leurs gabgie de nos impôts...
a écrit le 15/12/2016 à 20:03 :
Comment voulez vous que la confiance revienne dans ce Pays, où l'on est constamment à remettre en cause des piliers de notre fiscalité, tout cela pour gaver un État qui en demande toujours plus sans jamais chercher à se remettre en question.. Une seule solution pour éviter la production de ce genre d'idées dévastatrices, fermer ces officines..
a écrit le 15/12/2016 à 19:44 :
Au lieu de réfléchir à comment piquer du pognon à tout prix. Ils pourraient peut-être s'interroger sur le fait qu'un propriétaire a travaillé toute sa vie pour avoir son bien à lui. Qu'entre temps, il a payé des traites, des intérêts, etc.. Encore une bande d'incapable !
Réponse de le 15/12/2016 à 21:25 :
Si un propriétaire a été capable de payer pour avoir son bien personnel , je pense qu'il est capable de payer autant pour le garder ...
Signer : un socialiste
Réponse de le 15/12/2016 à 23:07 :
@sanspseudo : c'est de la fiscalité de "classe", spoliatrice, basée sur le préjugé, et l'injustice. Percevoir un loyer sur des biens achetés au moyen de son travail et de son épargne a 99%, c'est simplement inique.
Réponse de le 16/12/2016 à 1:14 :
Non ! pas " Capable " de se priver à vie. Vous etes socialo-communiste, et marxiste-léniniste et Cégétiste, et jalousez maladivement. Tout vous est donné.
Réponse de le 16/12/2016 à 7:28 :
Mr Mme sans pseudo, en bon socialiste, vous devriez savoir que toute personne ayant acquis un logement durant ses années de travail n est pas forcément en mesure de le garder une fois à la retraite du fait d un revenu représentant 60% de son dernier salaire. Être proprietaire est sa bouée de sauvetage. À moins que vous soyez / ayez été vous même dans un métier privilégié, je suis surpris que vous ne le compreniez pas...
Réponse de le 16/12/2016 à 7:50 :
@ reponse de sans pseudo: non,, car très souvent le remboursement est supérieur à un loyer, c'est un sacrifice que l'on accepte pendant quelques années. Et surtout, arrivé à la retraite avec un revenu amputé de 30 à 50 %, c'est totalement illusoire de "payer autant pour le garder". Mais un socialiste, toujours prêt à se gaver de l'argent des autres, peut-il comprendre cela ?
Réponse de le 16/12/2016 à 7:51 :
@ reponse de sans pseudo: non,, car très souvent le remboursement est supérieur à un loyer, c'est un sacrifice que l'on accepte pendant quelques années. Et surtout, arrivé à la retraite avec un revenu amputé de 30 à 50 %, c'est totalement illusoire de "payer autant pour le garder". Mais un socialiste, toujours prêt à se gaver de l'argent des autres, peut-il comprendre cela ?
Réponse de le 16/12/2016 à 9:36 :
La taxe foncière serait supprimée,c'est une bonne affaire pour les propriétaires!Le loyer négatif pourrait s'appliquer aux propriétés dont la valeur excède 150000 euros,c'est a dire les gens les plus aisés.Et surtout cela permettrait d'aider tous les mal logés,de casser les ghettos et de ramener un peu de mixité sociale qui fait défaut.Ce serait très positif!
Réponse de le 16/12/2016 à 13:52 :
Elu PS, cette proposition entraînera l'effondrement de l'immobilier et donc de la construction financée à plus de 2/3 par le privé, l'émigration des plus riches et le remplacement de la taxe foncière par un impôt que l'état impécunieux collectera pour son plus grand profit en se gardant de le redistribuer progressivement aux collectivités territoriales, bénéficiaires de cette taxe celles-ci s'empresseront de compenser par l'augmentation de votre taxe d'habitation. Personne ne sera épargné vous y compris .
a écrit le 15/12/2016 à 19:38 :
Plus que marre de cette idée stupide. Notre résidence nous a coûté assez cher en sacrifices tout au long du remboursement des emprunts, pour avoir enfin le droit d'en jouir un peu. Quant à la mobilité, elle n'est pas nécessaire pour tous, et ce n'est qu'un faux prétexte pour nous taxer encore plus. Mais nos gouvernants ne veulent qu'une France de pauvres logés dans du social. Ce communisme larvé conduit la France à sa perte
a écrit le 15/12/2016 à 18:55 :
Le communisme a partout échoué mais n'est pas mort pour autant, puisqu'on ne se résoud pas à prononcer son acte de décès. Les impécunieux qui nous dirigent depuis 40 ans sont aux abois et trouveront donc n'importe quel prétexte pour plonger leurs mains toujours plus loin dans nos poches. Jusqu'à être pris la main dans le sac...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :