Le tiers payant chez le médecin va être généralisé d'ici à 2017

 |   |  348  mots
Marisol Touraine annoncé ce lundi dans libération que les patients n'auront plus à avancer le prix de leur consultation d'ici à 2017. (Photo : Reuters)
Marisol Touraine annoncé ce lundi dans libération que les patients n'auront plus à avancer le prix de leur consultation d'ici à 2017. (Photo : Reuters) (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
D'ici à 2017, les patients n'auront plus à avancer le paiement de la consultation médicale a annoncé Marisol Touraine dans le quotidien libération. Une nouvelle qui s'ajoute à une série d'annonces dans le cadre de la réforme de la Santé souhaitée par Jean-Marc Ayrault.

C'est l'aboutissement d'un chantier lancé en février par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault qu'a annoncé lundi la ministre de la Santé Marisol Touraine dans un entretien à Libération.

"D'ici à 2017, quand vous irez voir votre médecin, vous n'aurez plus à avancer le prix de la consultation (...) dés la fin de l'année prochaine, le tiers payant sera ainsi possible pour les ménages aux revenus modestes", a expliqué la ministre.

Marisol Touraine a aussi annoncé que "dés la prochaine loi de financement de la Sécurité sociale, les critères des contrats (de complémentaire santé) seront renforcés".

Se concentrer sur le patient

La ministre de la Santé veut par ailleurs ouvrir "prochainement" plus de 300 maisons de santé pluridisciplinaires dans les déserts médicaux afin d'assurer un accès au soin pour tous.

"Nous mettons en place les praticiens territoriaux : il y en aura 200 à la fin de l'année, a précisé Marisol Touraine. Ce sont des médecins généralistes qui s'installent dans les zones désertées, et on leur assure un revenu garanti de 3.600 euros par mois". La ministre s'est toutefois défendue dans cet entretien de vouloir "étatiser la médecine générale (ou) de marginaliser l'hôpital, mais d'organiser le parcours de soins autour du patient".

Le gouvernement veut relancer le dossier médical personnalisé

Marisol Touraine souhaite aussi relancer le dossier médical personnalisé, testé par l'opposition au début des années 2000, qui vise à simplifier les échanges d'informations entre professionnels de santé en centralisant les données du patients dans un fichier informatique unique. Mais tous les patients ne seront pas concernés. Ont été évoqués par la ministre les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques.

La ministre a par ailleurs évoqué sa volonté de mettre en place une action de groupe en matière de santé "dés l'année prochaine".

Lire aussi :

>> Marisol Touraine veut voir le prix des lunettes baisser

>> Sécurité sociale : la sévère potion de la Cour des comptes

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/09/2013 à 13:22 :
C'est les mutuels qui vont être contente
a écrit le 24/09/2013 à 11:35 :
Un médecin s'est exprimé à la radio de façon parlante au sujet du tiers payant généralisé : Supprimez les caisses à la sortie des magasins et les paniers seront beaucoup plus remplis ! La surconsommation médicamenteuse fait partie des composantes de la gabegie.
a écrit le 24/09/2013 à 10:58 :
et quand on a pas de mutuelle ?
a écrit le 23/09/2013 à 20:27 :
Et quand il y a dépassement d'honoraire ?
a écrit le 23/09/2013 à 19:54 :
Il suffit de montrer sa feuille d'imposition aux toubibs ? et comment compte-t-elle prélever les 1 euro de franchise, c'est vrai dans la cadre de la CMU, c'est gratuit. ainsi que pour les médocs. Le dossier médical , un leurre ! depuis le temps qu'on en parle... .
a écrit le 23/09/2013 à 16:57 :
Au moment de la souscription de la mutuelle obligatoire, il y avait une déduction fiscale qui était comprise dans le contrat. C'est pourquoi les salariés ont opté pour cette proposition. Mais, si les données sont changées je ne sais pas si c'est légal car cela s'appelle de la fraude. Y'a t-il un juriste qui peut nous en dire plus ???
a écrit le 23/09/2013 à 16:36 :
C'est ainsi que meurt la démocratie, sous les applaudissements!
On annonce toujours plus de bienfaits gratuits, on est élu, le pays n'a qu'à se débrouiller pour que ça marche, et la pauvreté s'étend, çà me rappelle la défunte URSS, tout était quasiment gratuit, sauf qu'il n'y avait plus grand chose nulle part
a écrit le 23/09/2013 à 16:07 :
j'aime bien : " pour les ménages modestes" et les autres il n'y ont pas droit? Marisol je sais tout, devrait pousser plus loin et assujettir les médecins à un tarif unique puisque la Sécu par ce biais peut prendre la main sur les dépassements d'honoraires en les rémunérant directs les dits médecins. N'oublions pas que ces "savants ou presque" sont aussi rémunérés par de l'argent public et qu'il y a pas mal de temps qu'ils rançonnent la société. Non, pourtant je suis loin d'être adepte de Mélanchon ?
a écrit le 23/09/2013 à 15:01 :
En fait en France la politique menée par les socialistes est une politique d?extrême gauche. Tous à la même enseigne mais seulement la classe moyenne qui finance... Bravo !
a écrit le 23/09/2013 à 14:07 :
un cadeau pour les élections ?
a écrit le 23/09/2013 à 13:53 :
Bientôt ils vont nous pondre un crédit d'impôt pour financer l'achat d'une torcheuse automatique adaptable sur les WC des travailleurs et des fonctionnaires, même le papier (rose) sera déductible des impots
a écrit le 23/09/2013 à 13:02 :
nous aurons bientôt la super médecine : des médecins payés au forfait qui feront 35 h dans des centres de santé subventionnés par nos impôts (car non viables économiquement), avec leur file d'attente à l'anglaise, et un vrai secteur libéral pour ceux qui peuvent payer. Bravo MG-France, c'était bien ce qu'ils voulaient : le salariat et les 35 h, ils vont y arriver! mais je plains les patients, leur déconvenue sera à la hauteur des spectaculaires annonces de Mme Tourraine. Tout ce qui est gratuit ne vaut rien.
a écrit le 23/09/2013 à 11:54 :
Afin de renflouer ses caisses, l?assurance maladie a mis en place en 2010 un dispositif intitulé « Tiers payant contre génériques », dont le principe est de ne pas appliquer le tiers payant aux patients qui refusent les médicaments génériques.

L?accord « Tiers payant contre générique » a été resserré depuis le 15 juin 2012 par L?Assurance Maladie . Le principe est simple : en cas de délivrance d?un ou plusieurs médicaments princeps (« originaux »), la dispense d?avance de frais est refusée pour ces produits même avec la mention « Non Substituable » du médecin.
a écrit le 23/09/2013 à 11:34 :
Pourquoi la question de la fin du libre choix pour les travailleurs frontaliers en Suisse n'est jamais évoquée dans les articles sur la réforme de la Santé ?
a écrit le 23/09/2013 à 11:33 :
et surtout ne pas toucher au congé paternité ... qui ne soigne rien !!!!!!!!!!!
a écrit le 23/09/2013 à 11:28 :
dans mon esprit j'aurais fait l'inverse . et pour les futilités les gens se débrouillent merveilleusement bien sans le 1/3 payant ! avec des coûts autrement plus élevés .
a écrit le 23/09/2013 à 11:22 :
Encore une décision purement socialiste qui distribue sans se préoccuper du financement, sans écouter les professionnels compétents. Navrant. Le parcours de soins est déjà une ânerie en soi. Une de plus!
a écrit le 23/09/2013 à 11:19 :
CAP2006 , vous avez oublié la fiscalisation de la partie employeur de la mutuelle d'entreprise dans les impôts, qui est un projet du gouvernement...
En gros, vous êtes obligé de prendre une mutuelle entreprise, dont le prix n'est pas négociable ni la couverture (pas adaptée à tout le monde), on vous impose en plus sur la partie payée par l'entreprise sur vos revenus...
Qui se penche pour se faire mettre????
Encore une charge de plus sur les salariés!
a écrit le 23/09/2013 à 10:43 :
Encore une porte ouverte a la fraude et a l'explosion des depenses
a écrit le 23/09/2013 à 10:31 :
Les mutuelles obligatoires sont une véritable arnaque ....

- cout énorme, plus du double d'une mutuelle haut de gamme
- cout énorme pour les bas salaires, apprentis, temps partiel, etc...
- encouragement de la gabegie médicale : très visible sur les lunettes et les soins dentaires gérés par les mutuelles... ou sur les dépassements d'honoraires et les remboursement des médicaments complétement inefficaces à faible remboursement secu;
- dégâts collatéraux multiples pour les multi statut et multi employeurs ( c'est déjà le cas) 3 employeurs, ce sera 3 mutuelles avec un panier de 30 euro minimum par mois...

HONTE aux syndicats des salariés, aux POLITIQUES complices tous grassement arrosés par les lobbys de la santé...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :