Sanofi lancera cet été son nouveau "blockbuster"

 |   |  451  mots
Lors de son assemblée générale, le groupe pharmaceutique a annoncé que le lancement de son médicament vedette contre l'obésité, Acomplia, interviendra cet été en Europe. Jean-François Dehecq, patron du groupe, a également annoncé qu'il va proposer l'actuel directeur général délégué, Gérard Le Fur, comme successeur.

"Nous pensons que nous allons lancer l'Acomplia (Rimonabant) dès cet été en Europe, dans les pays où il ne faut pas discuter du prix", notamment en Grande-Bretagne, et "obtenir une approbabilité aux États-Unis dès la fin de l'année", a déclaré aujourd'hui Gérard Le Fur, directeur général délégué du laboratoire français, lors de l'assemblée générale du groupe. Le laboratoire pharmaceutique Sanofi-Aventis avait déjà confirmé le calendrier de lancement de son futur blockbuster aux États-Unis dans la seconde partie de 2006, lors de la présentation de ses résultats trimestriels début mai.

Le laboratoire a obtenu fin avril un avis favorable du Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l'Agence européenne pour l'évaluation des médicaments, en vue de la mise sur le marché de l'Acomplia. Le CHMP a émis un avis favorable pour la prescription de l'Acomplia à des personnes obèses et en surpoids, mais n'a pas rendu d'avis favorable pour son utilisation dans le sevrage tabagique.

Le lancement de l'Acomplia devrait constituer une manne financière non négligeable pour le groupe. Sanofi-Aventis a dégagé au premier trimestre de 2006 un bénéfice net en très forte hausse de 53,6% sur un an à 2,173 milliards d'euros. Il a réaffirmé sa prévision de hausse de l'ordre de 10% du bénéfice net par action ajusté qu'il avait faite en début d'année.

Jean-François Dehecq, patron du groupe, a également profité de cette occasion pour annoncer qu'il allait "proposer au conseil d'administration de dissocier la fonction de président et celle de directeur général au 1er janvier 2007" et de désigner l'actuel directeur général délégué Gérard Le Fur pour lui succéder et assurer la continuité à la tête du groupe. Il a d'ailleurs rendu devant les actionnaires un hommage appuyé à Gérard Le Fur, directeur général délégué chargé de la recherche, qui prendra ainsi la direction opérationnelle du groupe.

Les actionnaires doivent nommer lors de l'Assemblée générale Gérard Le Fur en qualité d'administrateur. Ils doivent également se prononcer sur une résolution prévoyant de modifier la durée des fonctions du président. Celle-ci prévoit que la limite d'âge du président soit portée à 70 ans en cas de dissociation des fonctions de président et de directeur général. Les statuts du numéro trois mondial de la pharmacie fixent pour l'instant à 68 ans la limite d'âge pour le poste de PDG. Jean-François Dehecq, âgé de 66 ans, pourra ainsi retarder son départ prévu le 1er janvier 2008.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :