Wall Street en hausse

 |   |  1270  mots
Les marchés d'actions américains terminent la séance en hausse après la publication de statistiques économiques, qui rassurent les investisseurs quant à la santé et à la robustesse de l'économie américaine.

Les valeurs américaines clôturent la séance en légère hausse et étendent les gains de la veille dans le sillage de bonnes statistiques économiques et des commentaires de la Fed. Du côté de l'actualité des entreprises, U.S. Airways propose une fusion à Delta Air Lines pour 8 milliards de dollars. Dans le secteur des semi-conducteurs, Analog Devices est bien orienté après avoir publié ses résultats trimestriels. Le conglomérat Tyco International, pour sa part, est en baisse après s'être plié au même exercice. Dans le secteur de la distribution, Abercrombie & Fitch est en hausse après avoir dévoilé des comptes trimestriels supérieurs aux attentes et avoir confirmé ses objectifs pour l'exercice en cours. Enfin, dans le secteur de l'assurance, Prudential Financial annonce une hausse de son dividende annuel de 22%.

Sur le front de l'économie, l'indice de l'activité manufacturière calculé par la Réserve Fédérale de New York, le NY Empire State Index, est ressorti en hausse pour le troisième mois consécutif et au plus haut depuis 5 mois à 26.7 pour le mois de novembre contre 22.9 au mois d'octobre et une baisse à 15.4 attendue par les économistes. Par ailleurs, la Réserve Fédérale a publié, en début d'après-midi, les commentaires de sa réunion du 25 octobre dernier et précise que les membres du comité de politique monétaire se montrent préoccupés par l'évolution à venir de l'inflation, même s'il y a eu une légère amélioration sur les prix hors alimentation et énergie depuis le dernier meeting de septembre. Les membres de la Fed précisent, par ailleurs, que les craintes de voir le ralentissement de l'activité immobilière déborder sur le reste de l'économie ont diminué.

Le Dow Jones clôture en hausse de 0.28% à 12 251.71 points après avoir testé un nouveau record historique à 12 291 points. Le Nasdaq Composite progresse de 0.50% à 2 442.75 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.24% à 1 396.57 points.

Du côté des valeurs, on retiendra Analog Devices, qui clôture la séance sur une hausse de 1.60% à 33.56 dollars. Le fabricant de circuits intégrés a publié ses comptes pour le quatrième trimestre. Le chiffre d'affaires est en repli à 644.4 millions de dollars contre 663.7 millions de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices progressent à 138.4 millions de dollars contre 68.3 millions de dollars un an plus tôt. Le bénéfice ramené à une action ressort à 39 cents, soit un penny de moins que les anticipations des investisseurs. Pour le trimestre en cours, Analog Devices précise qu'il table sur des revenus de l'ordre de 635 à 670 millions de dollars et sur un bénéfice par action en base pro forma de 38 à 44 cents.

Dans le secteur du transport aérien, U.S. Airways a annoncé avoir fait une proposition de fusion d'un montant de 8 milliards de dollars à la compagnie aérienne en faillite Delta Air Lines, ce qui donnerait naissance à la première compagnie mondiale transatlantique. U.S. Airways propose aux créanciers de Delta Air Lines 4 milliards de dollars en numéraire et 78.5 millions de ses propres actions. U.S. Airways finit la séance sur un bond de 16.83% à 57.73 dollars, tandis que Delta Air Lines clôture sur un gain de 3.40% à 1.52 dollar.

Tyco International recule de 0.10% à 29.90 dollars. Le conglomérat industriel a publié ses résultats pour son quatrième trimestre. Les revenus sont en hausse de 8.3% à 10.76 milliards de dollars, au-dessus des 10.54 milliards de dollars pressentis par les intervenants. Les bénéfices progressent à 1.27 milliard de dollars contre 917 millions de dollars l'année dernière. Hors éléments exceptionnels et à périmètre comparable, le résultat par action ressort à 51 cents contre 49 cents attendus par le marché. Pour le trimestre en cours, Tyco International précise qu'il anticipe un résultat par action hors éléments exceptionnels et à périmètre constant de 42 à 44 cents contre 46 cents attendus par les opérateurs.

Dans le secteur des logiciels, Nuance Communications cède 3.64% à 10.59 dollars. L'éditeur de logiciels spécialisés dans les applications de reconnaissance vocale et de numérisation de documents a vu, au quatrième trimestre, ses pertes se contracter à 6.74 millions de dollars, ou 4 cents par titre, contre 7.72 millions de dollars, ou 6 cents par action, enregistrés un an plus tôt. Les revenus sur la période sont en hausse à 128.2 millions de dollars contre 61.9 millions de dollars l'année dernière.

Dans le secteur de la distribution, Abercrombie & Fitch finit la séance sur une baisse de 6% à 72.01 dollars. La chaîne de magasins de vêtements a publié ses résultats pour le troisième trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 863.4 millions de dollars contre 704.9 millions de dollars un an plus tôt. Les ventes à périmètre comparable progressent, elles, de 5%. Les profits sont en hausse à 102 millions de dollars contre 71.6 millions de dollars l'année dernière. Ramené à une action, le bénéfice ressort à 1.11 dollar, soit un penny de mieux que les attentes des analystes. La marque de vêtements confirme, par ailleurs, ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice, à savoir un bénéfice par action de 4.59 à 4.64 dollars.

La-Z-Boy s'inscrit en hausse de 1.44% à 13.38 dollars. Le fabricant de meubles a, au deuxième trimestre, renoué avec les bénéfices à 1.95 million de dollars contre une perte de 6.45 millions de dollars enregistrée un an plus tôt. Le chiffre d'affaires est en hausse à 440.5 millions de dollars contre 433.4 millions de dollars il y a un an. Le résultat ramené à une action ressort à 4 cents, au-dessus des 2 cents pressentis par le marché. En revanche, pour le trimestre en cours, le fabricant déçoit les investisseurs en annonçant tabler sur une baisse de ses revenus de l'ordre de 4 à 6% pour un bénéfice par action de 6 à 10 cents contre 18 cents attendus.

Enfin, dans le secteur de l'assurance, Prudential Financial a annoncé que son conseil d'administration s'est prononcé en faveur d'une hausse de son dividende annuel de 22% à 95 cents. Le conseil a, par ailleurs, également voté en faveur d'un programme de rachat d'actions d'un montant de 3 milliards de dollars. Le titre clôture la séance sur une progression de 1.78% à 81 dollars.

Sur le marché des changes, le dollar clôture en hausse dans le sillage du bon chiffre de l'indice manufacturier de la Réserve Fédérale de New York. La devise européenne clôture la séance en baisse et repasse sous la barre des 1.28 à 1.2798 contre 1.2830 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui s'inscrit en baisse et repasse au-dessus de la barre de 118 yens pour un dollar à 118.15 contre 117.50 mardi.

Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts se tendent après la publication de l'Empire State Index, qui, à la surprise des intervenants, est ressorti en hausse pour le mois de novembre. Le 2 ans finit la séance à 4.81% contre 4.74% la veille. Le 5 ans clôture à 4.63% contre 4.56% mardi. Le 10 ans, de son côté, se tend de 5 points de base à 4.62%.

Le pétrole clôture la séance en hausse après la publication de statistiques. Le Département de l'Energie a annoncé une hausse des réserves de brut de 1.3 million de barils contre une hausse de 900 000 barils attendue par les opérateurs. Les stocks d'essence, pour leur part, se contractent de 3.78 millions de barils contre une baisse de 100 000 barils pressentie par le marché. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance décembre clôture en hausse, au-dessus de la barre des 58 dollars le baril, à 58.76 dollars contre 58.28 dollars la veille.

Copyright Investir

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :