Grandes manoeuvres sur Internet

 |   |  357  mots
Yahoo! est à l'offensive. Quelques jours après avoir annoncé un partenariat stratégique avec eBay, il se positionne sur la consultation vidéo. L'heure est aux grandes manoeuvres entre les poids lourds du Net, aux positions sans cesse remises en cause par de nouveaux venus.

Yahoo! fait désormais un peu figure de vétéran d'Internet, courant derrière de nouveaux concurrents, plus jeunes, qui prennent en quelques mois des positions solides, grâce à des applications innovantes.

L'alliance annoncée le week-end dernier par Yahoo! avec eBay constitue une réponse aux percées du moteur de recherche Google qui oriente les internautes sur les sites d'achats, de divertissement ou d'information, et attire de plus en plus d'annonceurs. Si la croissance des recettes de Yahoo! au premier trimestre peut faire pâlir des sociétés de l'économie traditionnelle (+ 33%), elle est nettement en retrait sur les performances de Google (+ 79%).

Avec la vidéo, un nouvel acteur a pris en six mois aux Etats-Unis une position inexpugnable. Youtube.com est devenu LE rendez-vous des vidéos personnelles, vers lequel lorgnent tous les grands acteurs de l'audiovisuel américain, qui y voient le précurseur de la télévision de demain. C'est aussi une plate-forme où s'affichent 250.000 clips musicaux vidéo.

Google avait déjà répliqué en proposant un site avec des vidéos: Yahoo! ne pouvait rester sans réagir. Il propose depuis hier aux Etats-Unis un nouveau service ajoutant vidéos personnelles mises en ligne par les internautes et catalogue de clips musicaux. Sans oublier des liens vers d'autres sites de contenus personnels comme Grouper et Youtube.

Ainsi, l'antériorité sur le marché de Yahoo!, même s'il est l'un des rares et solides survivants de la bulle des années 2000, ne lui confère aucune rente de situation. Au contraire même, le portail est sans cesse mis à l'épreuve par des sociétés qui n'existaient pas il y a cinq ans, et poussent sur la vague du Web 2.0 communautaire, créé par les internautes eux-mêmes. Les Google et autres MSN sont confrontés à la même problématique.

Rachat des nouveaux venus, comme eBay l'a fait avec le leader de la téléphonie sur Internet, Skype; partenariats tous azimuts; lancement de services concurrents... Les grandes manoeuvres viennent à peine de commencer. Ceux qui en sortiront vainqueurs dans cinq ans n'existent peut être pas encore aujourd'hui.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :