Bénéteau prend le large

 |   |  314  mots
(Crédits : Tribune)
En l'espace d'un mois, le groupe est parvenu, non sans une certaine hauteur, à faire oublier son éviction du SBF120 grâce à ses performances économiques.

Bénéteau a le vent en poupe. On en oublierait presque sa sortie, il y a quatre jours, de l?indice SBF120 sur décision des éminences grises du Conseil scientifique du CAC 40. Depuis le début du mois, le plaisancier cumule les bonnes nouvelles. Deux semaines plus tôt, il faisait état d?une progression annuelle de 15% de l?activité de ses marques tout en se préparant à une "rentrée prometteuse". Aujourd?hui, le groupe confirme qu?il reste porté par un vent favorable en publiant des revenus en hausse de 18,2% au titre de l?exercice clos le 31 août dernier.

Tous les signaux sont au vert. Aussi bien du côté de son pôle historique de ventes de bateaux dont la progression dépasse les 16% que de celui des revenus de la division hôtellerie de plein-air. In fine, l?action a, en l?espace de moins d?un mois, réalisé l?essentiel de son ascension boursière annuelle, soit plus de 22%.

La nette reprise de chiffre d?affaires de Bénéteau aurait sans doute moins de saveur si elle n?avait pas lieu dans un marché du nautisme encore morose. La concurrence traîne et cela fait les affaires du groupe. Tout comme celles des investisseurs, qui misent sur cette appréciable propension à survoler l?industrie de la plaisance. Et cela pour une seule et bonne raison. Au fil des années, Bénéteau entretient son hégémonie, notamment sur le segment des embarcations à voiles à coup d?investissements technologique et marketing importants. Avec comme principal bénéfice de rendre son offre riche et incontournable lors des grands salons nautiques d?automne. D?aucuns voient déjà ses ventes s?envoler de 20 à 25%, à des rythmes deux fois supérieurs à celui du marché. Le cap est ambitieux mais vaut la peine qu?on s?y tienne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :