La cour des grands

 |   |  274  mots
Copyright Reuters
Initialement attendu à la Bourse de Milan, le dossier Moncler tombe finalement dans l'escarcelle du "private equity", en l'occurrence d'Eurazeo. Et cela alors que Prada prépare l'ouverture de son capital à Hong-Kong.

C?est désormais devenu une habitude : Lucien Barrière, Assurland, et aujourd?hui Moncler? Les temps sont durs pour les projets d?introduction en Bourse de dossiers de taille moyenne. Heureusement, les acteurs du "private equity" sont là. Les survivants de la tempête économico-financière ayant suivi la faillite de Lehman Brothers en septembre 2008 sont parvenus à renflouer leurs fonds propres et participent de nouveau à l?effort de financement de la sphère micro-économique. Eurazeo évite sans doute bien des écueils à Moncler en rachetant 45% de son capital. Certes, le prix proposé (418 millions d?euros) valorise moins bien le fabricant de "doudounes" haut de gamme qu?au moment des premières réflexions autour de sa possible introduction en Bourse.

Sur ces nouvelles bases, Moncler vaudrait au total 930 millions d?euros au lieu du 1,1 milliard d?euros escompté. Mais peut-être s?agit-il là d?une concession nécessaire face au risque d?assister à un appel public à l?épargne raté à l?heure où la visibilité demeure très restreinte sur les marchés d?actions. Seuls les plus grands osent l?aventure mais sans garantie de succès. Les premiers pas difficiles du géant du courtage en matières premières Glencore à la City en témoignent.

La demande pour ce type de papiers reste néanmoins soutenue. A condition de remplir un cahier des charges stricte : leadership sectoriel, forte liquidité, risque industriel et financier contenu, taille critique?Pour les autres, la tâche se complique. Car à moins d?exercer sur une niche de marché assimilable à un gisement de croissance, il devient de plus en difficile de jouer dans cour des grands?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :