Elections Européennes du 25 mai en France, mode d'emploi

 |   |  118  mots
DR
DR (Crédits : DR)
Les élections européennes auront lieu en France le dimanche 25 mai. Il s'agit d'élections au scrutin proportionnel de liste, à un tour. Tous les citoyens français et européens inscrits sur les listes électorales ont le droit de participer au vote.

Pour désigner les 74 élus français, le pays est divisé en huit grandes circonscriptions (Est, Centre-Massif central, Ouest, Sud-Ouest, Sud-Est, Nord-Ouest, Île-de-France et Outre-Mer) qui envoient entre 3 et 15 élus. Pour participer à la répartition des sièges, les listes en présence doivent obtenir dans leur circonscription plus de 5 % des suffrages exprimés.

La France est le deuxième pays le mieux représenté de l'UE, derrière l'Allemagne (99 élus) et devant l'Italie et le Royaume-Uni (73 élus). En 2009, l'UMP avait envoyé 29 élus au Parlement européen, suivi du PS et d'Europe Écologie-Les Verts (14 élus chacun), ainsi que du MoDem (6), du Front de gauche (5), du Front national (3) et du Mouvement pour la France (1 élu).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/05/2014 à 12:11 :
Le scrutin proportionnel à un tour évite les magouilles du 2° tour et l'on aura donc une vision précise de l'électorat en France.
Surprise assurée.
a écrit le 22/05/2014 à 1:21 :
La particularité de la France est qu'elle n'a déjà pas beaucoup d'influence au Parlement européen, en raison d’un manque d’assiduité de ses eurodéputés, et aussi du fait que les principaux partis français envoient les mauvais candidats à Bruxelles. En particulier les eurodéputés du Front national n’ont jamais pris leur travail au Parlement très au sérieux, ce qui limite l’impact potentiel de leur présence. Sur les 74 eurodéputés français, la France pourrait en avoir que 55-60 de disponibles pour soutenir des projets de loi au sein de coalitions si le FN obtenait 20 députés. Ce qui affaiblirait définitivement la voix de la France en Europe, surtout face à l’Allemagne (99 élus)
Réponse de le 22/05/2014 à 1:34 :
Depuis que les le Pen existent il n'ont jamais rien apporté à la France mais ont influé sur les élections et candidats et ont la prétention d'influer en Europe mais vont au contraire bloquer les avancées comme d'hab.
a écrit le 22/05/2014 à 0:59 :
Les investisseurs étrangers s’inquiètent de voir des députés vouloir «défaire» l’Europe et l’euro, dans un contexte de croissance fragile. Dans le doute, et sans attendre le résultat du scrutin, lundi, ils vendent les titres européens. Du coup, les taux d’emprunt des États périphériques de la zone euro remontent. Ils sont à leur plus haut niveau depuis deux mois, notamment en Grèce, en Italie, au Portugal.
Réponse de le 22/05/2014 à 1:07 :
L'UE est un trésor qu'il faut à tout prix protéger!
Réponse de le 22/05/2014 à 1:29 :
En voulant démanteler l'UE et l'euro, les populistes se tirent une balle dans le pied. Les effets se chiffrent déjà en milliards. Celà démontre que leur politique ne fonctionne pas.
a écrit le 22/05/2014 à 0:58 :
Dans la course aux élections européennes, des populistes anti-européens comme Marine Le Pen ont ravivé la flamme nationaliste en révélant à leur électeurs que deux éminents Prix Nobel d’économie (Amartya Sen et Joseph Stiglitz) qui sont par ailleurs de centre-gauche, s’opposent à une Europe plus unie. Cependant, dans une déclaration sortie le 10 avril dernier, les deux Prix Nobel ont contesté le détournement et la manipulation de leurs opinions à des fins politiques auxquelles ils s’opposent. La déclaration des deux Prix Nobel n’a laissé planer aucun doute sur leur position: "Nous nous prononçons fermement pour une Europe plus unie, avec une intégration politique à la clé. L’union monétaire devrait aller de pair avec l’union fiscale et l’union bancaire: nous espérons voir apparaître ces deux unions en temps utile. Bien que nous pensons qu’instituer une union monétaire sans intégration bancaire, fiscale et finalement politique, soit une erreur économique, nous restons fermement pro-européens, et non anti-européens, puisque nous désirons bien plus qu’une simple union monétaire."
Réponse de le 22/05/2014 à 1:05 :
Vous avez parfaitement raison!
Réponse de le 22/05/2014 à 1:32 :
Je suis d'accord aussi, ces mensonges à répétition sont lassants, Marine le Pen prend vraiment les français pour des imbéciles.
Réponse de le 22/05/2014 à 1:42 :
Merci en effet de rappeler les mensonges et manipulations du FN. Ce parti est détestable.
a écrit le 21/05/2014 à 22:12 :
Alors pour cette élections on peut dire vive la Nation, nous sommes fiers d'être français et à bas l'Europe du chômage, surtout chez les jeunes... voila une construction d'avenir!
a écrit le 21/05/2014 à 12:47 :
Voter il faut , mais pas pour une équipe qui perd depuis toujours.
Vivement le 25 !
a écrit le 17/05/2014 à 23:20 :
A qui ira l'argent versé pour chaque voix (dans le cadre de la loi sur le financement des partis), concernant les votes blancs ?
a écrit le 13/05/2014 à 17:08 :
Vues les projections ci dessus, le parlement était à droite et...restera a droite.
a écrit le 13/05/2014 à 8:05 :
Ca y est les europhobes ont dégainé . Et ils tirent sur tous les bulletins qui se présentent .
a écrit le 13/05/2014 à 7:17 :
Toujours les mêmes argumentations fallacieuses qui sortent quelques jours avant une élection. Ne vous laissez pas duper par ces artifices électorales qui bernent le peuple Français. N'allez pas donner votre voix à l'UMPS, ni à personne d'autre d'ailleurs...Le référendum de 2005 a parlé...Ils n'ont qu'à en tenir compte. Pour ma part, j'ai déjà voté.
Réponse de le 21/05/2014 à 18:21 :
Ne pas aller voter, c'est donner raison à ceux qui n'ont pas tenu compte de notre vote de 2005 et qui continueront sur leur lancée : en un mot nous serons les DINDONS DE LA FARCE
a écrit le 12/05/2014 à 20:38 :
Voter pour qui, pour quoi ??? Ils n'ont besoin de nous que pour s'engraisser, c'est bien connu.
Réponse de le 21/05/2014 à 18:43 :
et même sans nous, puisqu'ils s'élisent entre eux !
a écrit le 12/05/2014 à 20:33 :
J'ai un mode d'emploi bien plus simple. N'allez pas voter. De toute façon, rien n'ira dans votre poche, mais dans la leur. Alors, à bon entendeur, salut.
a écrit le 12/05/2014 à 13:42 :
Ce qui est formidable quand on est élu, c'est qu'on est responsable de rien; chacun défend ses intérêts ou ceux des lobby qui le soutiennent en prétendant qu'il s'agit de "l'intérêt général" ou qu'il s'agit de la "justice".
Enfin il s'agit d'un job bien payé pour un CDD de 5 ans minimum.
a écrit le 12/05/2014 à 13:21 :
Il faut absolument aller voter le 25 mai. Ces députés ne ménagent ni leur temps ni leur peine pour le bien de tous. (www.google.fr Godfrey Bloom)
Réponse de le 12/05/2014 à 20:36 :
J'ai quelque chose de grandement plus important que de perdre mon temps le 25.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :