2014, une année record pour les enchères

 |   |  196  mots
Un Warhol et un Koons dépassent 25 millions de dollars aux enchères.
Un Warhol et un Koons dépassent 25 millions de dollars aux enchères. (Crédits : reuters.com)
Le montant global des ventes aux enchères dans le monde est passé de 12 à 15 milliards de dollars entre 2013 et 2014.

Les ventes aux enchères d'œuvres d'art dans le monde ont atteint des sommets lors de l'année 2014, leur montant mondial total passant de 12,5 milliards de dollars en 2013 à 15,2 milliards de dollars l'année dernière, selon un rapport d'Artprice réalisé en partenariat par Thierry Ehrmann, président-fondateur d'Artprice.com et le conglomérat institutionnel chinois Artron.

Absence de spéculation

Cette croissance exponentielle se justifie par une augmentation de 26 % du chiffre d'affaires mondial total, ainsi qu'un nombre record de ventes supérieures à 1 million de dollars. "Un résultat époustouflant, en progression de 300 % en une décennie", a commenté Thierry Ehrmann. Pourtant cette sensible hausse s'accompagne d'un taux d'invendus de 37 % en Occident et de 54 % en Chine, qui "démontre l'absence de spéculation", toujours selon le président d'Artprice. En tête de liste se trouve la Chine, suivie de prés par les États-Unis, la premier réalisant 1.679 enchères supérieures ou égales à 1 million de dollars et les deuxièmes progressant de 41 %, soit à 4,8 milliards de dollars.

C'est Andy Warhol qui réalise, de loin, le plus haut gain, remportant un montant de 569 millions de dollars pour les enchères de ses œuvres en 2014.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :