Xerox chute après l'acquisition de la SSII américaine ACS

 |   |  236  mots
L'inventeur du photocopieur et fabricant d'imprimantes recule nettement en Bourse après l'annonce du rachat d'Affiliated Computers Services (ACS) pour 6,4 milliards de dollars.

Après le rachat de Perot Systems par Dell la semaine dernières, les acquisitions se poursuivent dans le secteur informatique. Ce lundi, c'est la SSII américaine Affiliated Computers Services (ACS) qui se fait racheter par son compatriote Xerox, le fabricant de photocopieurs et d'imprimantes.

En proposant 63,11 dollars par action ACS, soit une prime de 33,6% par rapport au cours de clôture de vendredi soir, Xerox valorise sa cible autour de 6,4 milliards de dollars (4,4 milliards d 'euros). Plus précisément, la transaction prévoit que les actionnaires d'ACS reçoivent 18,6 dollars et 4,935 actions Xerox par action détenue. Mais Xerox a également indiqué reprendre à son compte les deux milliards de dollars de dettes d'ACS.

Sur la base des derniers exercices fiscaux des deux groupes, le nouvel ensemble pèse 13,8 milliards de dollars de chiffre d'affaires et devrait, selon les prévisions de Xerox peser 22 milliards de dollars dont 17 milliards de dollars de chiffre d'affaires récurrent. Il anticipe des économies annualisées de 300 millions à 400 millions de dollars durant les trois premières années suivant la clôture de l'opération.

L'opération, qui doit être effective au premier trimestre 2010, a reçu l'approbation du conseil d'administration d'ACS. Elle permet à Xerox d'étendre son activité à la gestion de données et l'externalisation.

A la Bourse de New York, le titre ACS s'est envolé de 14,24% à 53,98 dollars tandis que l'action Xerox a dévissé de 14,56% à 7,67 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :