Du mouvement au capital de Veolia

 |   |  242  mots
Le titre Veolia Environnement affiche une nette baisse après l'annonce de l'entrée du fonds Qatari Diar au capital du groupe. Le fonds va prendre une participation de 5% qu'il s'engage à conserver pour une durée d'au moins trois ans.

Après avoir cédé fin mars la majeure partie de sa participation dans Suez Environnement, le fonds Qatari Diar a décidé d'investir dans le concurrent du groupe de services à l'environnement, Veolia. Le fonds va ainsi devenir actionnaire de la société à hauteur de 5% du capital et des droits de vote.

A la Bourse de Paris, la réaction du marché a été négative. Le titre Veolia recule de 2,82% à 25,46 euros tandis que Suez Environnement chute de 3,44% à 16,58 euros, victime d'un abaissement de recommandation de Deutsche Bank.

Les détails financiers de l'opération n'ont pas été révélés. Mais si l'on se base sur le cours de clôture de l'action Veolia jeudi (26,20 euros), la participation de Qatari Diar, filiale à 100% de l'autorité d'investissement du Qatar (QIA), le fonds souverain du pays, vaut environ 647 millions d'euros.

Cette prise de participation intervient dans le cadre d'un partenariat "stratégique" pour développer des projets communs dans les infrastructures et les services publics. L'accord prévoit une "mise en oeuvre de projets communs dans le domaine des infrastructures et des services publics, dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord", est-il indiqué dans un communiqué conjoint.

Le fonds qatari veut conserver sa participation pour une durée de trois ans. Il doit également obtenir un siège au conseil d'administration. Cette nomination sera soumise à l'approbation de l'assemblée générale de Veolia Environnement prévue le 7 mai prochain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :