La Bourse de Tokyo toujours pas rassurée par l'Europe

 |   |  234  mots
La Bourse de Tokyo a fini la séance à nouveau en repli de 1,54% après avoir déjà clôturé la veille mercredi à son plus bas niveau depuis onze semaines. Le marché est toujours impacté par la faiblesse de l'euro mais également par un PIB moins bon qu'attendu.

Le marché nippon, ce jeudi, a fini dans le rouge. L'indice Nikkei a cèdé 1,54% à 10.030,31 points. De son côté, l'indice plus large, le Topix perd 1,37% à 989,15 points.

Comme Wall Street et la Bourse de Paris la veille, le marché nippon a été encore affecté par les incertitudes budgétaires de la zone euro et particulièrement par les mesures financières allemandes annoncées la veille.

"Des doutes sur la capacité de l'Europe à conserver sa propre maison en ordre demeurent, ainsi que des préoccupations quant à la robustesse de la croissance mondiale. De nombreux investisseurs sont dans l'attente de clarification. " selon Tim Schroeders, gestionnaire chez Pengana Capital à Melbourne.

Cependant, le produit intérieur brut (PIB) du Japon moins bon que prévu au premier trimestre a également contribué à la baisse du Nikkei. Le PIB publié, ce jeudi, affiche une augmentation de 1,2% alors que les économistes attendaient une croissance de 1,3% à 1,4% pour la deuxième économie mondiale, selon le journal économique Nikkei.

Les valeurs exportatrices ont à nouveau été impactées par la baisse de l'euro. Ce jeudi matin à Tokyo, l'euro valait 113 yens contre 114,44 yens mercredi matin.

Canon, le fabricant d'appareils photo dont l'Europe est le plus grand marché en terme de chiffre d'affaires, a perdu 2,3% et Honda 1,7% à 2933 yens. Advantest a cèdé également 2,1% à 2138 yens. De son côté, Toyota a baissé de 2% en raison de problèmes techniques annoncés sur certains de ses modèles.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :